Tendances de la consommation - Vin, bière et spiritueux au Canada

Septembre 2013

Bureau des marches internationaux
Rapport sur les indicateurs de marché

Version PDF (1.4 Mo) | Utiliser Adobe Acrobat Reader

Dans ce Numéro


Résumé

Estimée en 2012 à près de 34,9 millions d'habitants, la population canadienne augmente graduellement et devrait continuer de le faire à court terme. Statistique Canada croit qu'elle se chiffrera à quelque 36,5 millions de personnes en 2016, et cette croissance moyenne devrait se traduire par près de 42,1 millions d'habitants en 2031. Le nombre de ménages devrait aussi augmenter, et le taux de chômage se résorbera. Ces facteurs devraient stimuler l'économie canadienne et favoriser le marché des boissons alcoolisées évalué à 3,8 milliards de dollars CAN. De 2011 à 2016, l'économie canadienne devrait poursuivre sa montée et enregistrer un taux de croissance annuelle composé (TCAC) se situant entre 2 % et 3 % (Euromonitor, 2012).

La superficie et la population des provinces et territoires du Canada varient grandement, l'Ontario étant le principal marché des boissons alcoolisées au pays. Les gouvernements provinciaux déterminent l'âge légal de consommation, qui varie entre 18 et 19 ans, selon la province ou le territoire. Les boissons alcoolisées doivent être distribuées et vendues par les régies provinciales des alcools, à quelques exceptions près, comme en Colombie-Britannique (C.-B.), en Alberta et au Québec (AAC, 2012).

À l'échelle nationale, la valeur des ventes de boissons alcoolisées a été bonne en 2011 avec une croissance de 4 %, grâce à la hausse des prix et à des produits de qualité supérieure comme le vin, la bière artisanale et certains types de spiritueux. Le volume des ventes a toutefois augmenté lentement (moins de 1 %), surtout en raison de la lenteur des ventes de bières ordinaires, qui forment la plus grande catégorie de boissons alcoolisées.

Le secteur du vin a obtenu de bons résultats en 2011, ayant enregistré une croissance de la valeur et du volume de ses ventes. Ce secteur devrait maintenir une saine croissance. Au Canada, les consommateurs jeunes et moins jeunes apprécient les vins de plus en plus. Les vins plus coûteux ont connu une bonne croissance, et les ventes de vins portant le sceau de la Vintners Quality AllianceNote de bas de page 1 (VQA) ont augmenté plus rapidement que celles des vins en général.

Les nouvelles boissons alcoolisées mises en marché ont reflété les tendances des consommateurs, qui exigent des produits uniques et spéciaux faits d'ingrédients de qualité au moyen de méthodes de transformation efficaces ou proposant une combinaison intéressante d'aromatisants ou d'arômes. De 2011 à 2016, la croissance des ventes (TCAC de 0,8 %) et de la valeur des ventes (TCAC de 2,7 %) de boissons alcoolisées devrait être modeste. Cette situation s'explique en partie par le ralentissement du taux de croissance des ventes de bière. La bière est généralement la boisson alcoolisée préférée des consommateurs, mais elle s'inscrit aussi dans une catégorie qui prend de l'âge; les bières artisanales devraient toutefois présenter des possibilités de croissance.

Tendances du marché

En 2011, la valeur des ventes de boissons alcoolisées au Canada a gagné 4 %, et elles ont grossi de moins de 1 % en volume. Ces données correspondent à un marché de 36,8 milliards de dollars CAN, ou de plus de 3 milliards de litres. La popularité du vin grandit, mais la bière appartient à une catégorie bien établie qui connaît une croissance généralement lente. De 2012 à 2016, les ventes de boissons alcoolisées au Canada devraient augmenter à plus ou moins 42 milliards de dollars CAN (Euromonitor, 2012).

Dans la catégorie des boissons alcoolisées, le lancement de nouveaux produits a été abondamment utilisé comme stratégie clé pour mousser les ventes et la croissance au sein d'un marché compétitif. Il s'agit, entre autres, de produits à édition limitée ou millésimés, de nouvelles bières artisanales, de nouvelles saveurs et d'emballages innovateurs. Pour les produits lancés entre janvier 2008 et décembre 2012, les plus fortes tendances étaient à des saveurs intéressantes. Les saveurs de citron et de lime ont été très populaires, surtout pendant les chaleurs de l'été. Parmi les autres palettes de saveurs, notons la framboise et le chocolat à la menthe. Les produits à teneur réduite en calories et ceux assortis d'allégations santé, notamment les produits sans additif ni agent de conservation, les produits peu ou non allergènes ou à teneur réduite en allergènes, les produits à teneur faible, nulle ou réduite en calories et les produits naturels (Mintel, 2012, 2013), comptaient parmi les autres tendances observées à mesure que la qualité et la variété réclamées par les consommateurs ont aiguillé les ventes de boissons alcoolisées, surtout la bière (Euromonitor, 2012). Sont fournis à la fin du présent rapport, des analyses et des exemples de boissons alcoolisées ayant récemment fait leur entrée au Canada, par tendance.

Taille du marché des boissons alcoolisées au Canada – Historique et prévisions – Valeur des ventes au détail (dans les débits1 et hors débits2) en millions de $ CAN
Catégories 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 (prévisions) 2016 (prévisions)

Source : Euromonitor, 2012.

1. « Dans les débits » renvoie aux ventes de boissons alcoolisées dans les bars, restaurants, cafés, hôtels et autres établissements de restauration. Il est à noter que l'accessibilité aux données sur les débits de boissons varie d'un secteur/sous-secteur à l'autre et que ces données sont ici présentées en fonction de leur disponibilité.

2. « Hors débits » renvoie aux ventes de boissons alcoolisées dans des points de vente au détail.

Total des boissons alcoolisées 31 152,0 32 867,6 34 241,2 34 486,3 35 396,0 36 865,7 37 897,4 42 068,2
Bière 14 071,1 14 402,6 15 081,6 15 182,1 15 387,0 15 720,4 15 852,7 16 467,4
(Bière) Bière foncée 2 238,5 2 318,2 2 351,1 2 374,5 2 404,4 2 474,4 2 506,5 2 678,8
(Bière) Lager 11 707,3 11 955,1 12 604,6 12 681,8 12 709,1 12 866,5 12 912,9 13 244,0
(Bière) Bière peu ou non alcoolisée 7,6 7,3 0,2 0,4 146,0 248,4 300,4 401,7
(Bière) Stout 117,6 121,9 125,7 125,5 127,5 131,2 132,8 143,0
Cidre/poiré 90,0 102,2 132,6 145,0 155,2 168,0 179,4 226,3
Boissons prêtes à boire/prémélanges à forte teneur en alcool 2 479,9 2 565,3 2 580,5 2 279,7 2 250,3 2 344,3 2 409,5 2 659,1
Spiritueux 7 411,8 7 918,9 8 175,5 8 404,4 8 469,4 8 783,6 8 996,7 10 011,3
(Spiritueux) Brandy et cognac 314,4 319,8 306,9 288,5 289,1 295,6 298,3 313,3
(Spiritueux) Liqueurs 1 454,2 1 526,3 1 577,3 1 567,4 1 543,7 1 569,8 1 571,4 1 628,4
(Spiritueux) Rhum 1 390,9 1 461,2 1 531,8 1 607,0 1 616,5 1 660,9 1 678,1 1 748,4
(Spiritueux) Téquila (et mezcal) 164,2 183,5 196,6 208,4 223,9 248,8 267,9 345,0
(Spiritueux) Whisky 2 036,1 2 162,6 2 108,7 2 053,2 2 036,8 2 118,5 2 159,0 2 310,8
(Spiritueux) Spiritueux blancs 1 938,8 2 141,6 2 318,3 2 533,1 2 613,6 2 744,0 2 877,2 3 519,7
(Spiritueux) Autres spiritueux 113,2 124,0 135,9 146,8 145,8 146,1 144,7 145,6
Vin 7 099,2 7 878,6 8 271,0 8 475,1 9 134,1 9 849,4 10 459,1 12 704,1
(Vin) Vin fortifié et vermouth 346,5 366,1 362,1 357,7 357,6 357,7 355,6 346,2
(Vin) Vin non fait de raisins - - - - - - - -
(Vin) Vin mousseux 363,9 387,5 389,6 364,8 410,4 454,9 490,0 592,3
(Vin) Vin tranquille léger 6 388,8 7 125,0 7 519,4 7 752,6 8 366,0 9 036,7 9 613,4 11 765,6

Vins

Le vin étant l'une des boissons alcoolisées les plus vendues au Canada, la valeur de ses ventes a gagné 8 % en 2011, tandis que leur volume s'est accru de 5 %. Les vins de diverses marques et régions du monde sont en demande, mais ceux de la France et de l'Italie sont les plus vendus. Les nouveaux vins en provenance des États-Unis (É.-U.), de la Nouvelle-Zélande, de l'Australie et de l'Amérique latine ont également gagné en popularité auprès des consommateurs. Les vins canadiens ont connu une croissance stable entre 2006 et 2011, et la demande a été particulièrement grande pour les vins portant la mention VQA, dont le volume des ventes a augmenté de près de 17 % en 2011, soit plus que le double de la croissance des ventes totales de vin pour la même année (Euromonitor, 2012).

Les préférences des consommateurs de vin au Canada varient d'une région à l'autre. À titre d'exemple, pour ce qui est du vin tranquille léger, les consommateurs de tout le Canada, surtout du Québec, préfèrent les rouges; en Colombie-Britannique, toutefois, le vin blanc jouit d'une plus grande popularité. Les cépages de vin rouge les plus vendus sont le Merlot, le Cabernet sauvignon et le Shiraz, tandis que pour les blancs, ce sont le Chardonnay et le Sauvignon, quoique le Pinot Grigio et le Malbec font de plus en plus d'adeptes. Quant aux vins mousseux, les consommateurs semblent délaisser le champagne traditionnel pour essayer d'autres variétés, comme le prosecco. La tendance aux vins sucrés, comme le Moscato, semble gagner du terrain, surtout chez les jeunes consommateurs (Euromonitor, 2012, Rowe, 2012, WineAccess, 2012).

Selon Mintel (2011), les prix unitaires du vin vendu au détail devraient augmenter de 16,6 % entre 2011 et 2015, pour atteindre en moyenne 17,86 $ CAN. La consommation de vin par habitant devrait aussi grimper de 10 % entre 2011 et 2015, soit jusqu'à 15,62 litres. Euromonitor (2012) signale que les fabricants touchent habituellement 32,3 % du prix de vente au détail d'un vin blanc typique, tandis que les distributeurs reçoivent 19,6 %, et les détaillants 30,1 %.

Historique et prévisions – Volume des ventes (dans les débits et hors débits) de vin au Canada, par catégorie – en millions de litres
2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2016
Source : Euromonitor, 2012.
Vin fortifié et vermouth - total 15,6 15,9 15,6 15,4 15,0 14,7 14,4 13,4
(Vin fortifié et vermouth) Porto 3,3 3,6 3,5 3,5 3,4 3,4 3,3 3,3
(Vin fortifié et vermouth) Xérès 7,9 7,9 7,7 7,6 7,6 7,4 7,2 6,6
(Vin fortifié et vermouth) Vermouth 3,7 3,7 3,7 3,6 3,4 3,4 3,3 3,0
(Vin fortifié et vermouth) Autre vin fortifié et vermout 0,7 0,7 0,7 0,7 0,7 0,6 0,6 0,6
Vin non fait de raisins - - - - - - - -
Vin mousseux - total 11,7 12,2 12,3 11,5 12,8 13,8 14,8 17,4
(Vin mousseux) Champagne 0,8 0,9 0,8 0,8 0,8 0,8 0,9 1,0
(Vin mousseux) Autres vins mousseux 10,9 11,3 11,5 10,7 12,0 13,0 14,0 16,4
Vin tranquille léger - total 347,1 377,6 394,9 407,1 428,9 449,8 474,4 563,7
(Vin tranquille léger) Vin rouge tranquille 203,0 227,0 240,0 248,7 261,6 274,7 288,5 334,6
(Vin tranquille léger) Vin rosé tranquille 11,5 11,7 11,9 11,6 12,3 12,9 13,4 15,2
(Vin tranquille léger) Vin blanc tranquille 132,6 138,9 143,0 146,9 155,1 162,2 172,4 213,9
Vin (total) 374,4 405,7 422,8 434,0 456,7 478,3 503,7 594,5

Comparativement à celle d'autres pays, l'industrie du vin au Canada est relativement petite. Le secteur canadien du vin est surtout actif en Ontario et en Colombie-Britannique, puis au Québec et en Nouvelle-Écosse. Les conditions climatiques au Canada sont difficiles et limitent la taille et la capacité concurrentielle d'une industrie qui reposent largement sur le marché intérieur et sur un important secteur du tourisme. Cependant, l'activité au sein de l'industrie est intensifiée par les mises en marché et les normes, dont la VQA, qui aident le secteur à prendre de l'expansion (AAC, 2012, Jordan, 2011, Statistique Canada, 2013). D'après la Banque de Montréal (Jordan, 2011), les possibilités de croissance de l'industrie canadienne du vin misent entre autres sur l'acquisition de parts de marché, tant au pays qu'à l'étranger, en ciblant des marchés dont les revenus augmentent rapidement et où la consommation est actuellement faible, et en faisant valoir la qualité des vins canadiens aux consommateurs. Les facteurs propices à l'accroissement de la production sont l'utilisation de variétés de raisin bien adaptées au climat canadien, les produits haut de gamme comme les vins de glace, ou les techniques qui permettent de surmonter les conditions environnementales dommageables (Jordan 2011, AAC, 2012).

Distribution

Les ventes hors débits (au détail) représentent la vaste majorité des ventes de vin au Canada (près de 85 %), et elles ont régulièrement augmenté entre 2006 et 2011, pour atteindre 404,2 millions de litres, soit un TCAC de 5,2 %. Les ventes dans les débits (restauration) ont aussi progressé, avec un TCAC de 4,2 % de 2006 à 2011, totalisant 74,1 millions de litres. Les ventes de vin ont été réparties un peu plus également, si bien que les ventes hors débits représentaient un peu plus de 70 % de toutes les ventes de vin. Les ventes dans les débits et hors débits ont cru régulièrement entre 2006 et 2011, enregistrant un TCAC de 7,1 % et de 6,1 %, respectivement (Euromonitor, 2012).

Volume des ventes de vin dans les débits et hors débits au Canada – en millions de litres
2006 2007 2008 2009 2010 2011
Source : Euromonitor, 2012.
Hors débits 314,0 339,6 357,5 367,1 386,1 404,2
Dans les débits 60,3 66,1 65,4 66,9 70,7 74,1
Total 374,4 405,7 422,8 434 456,7 478,3

Certains changements à la réglementation et certaines tendances en matière de restauration devraient aussi favoriser les ventes de vin et en accroître la distribution, notamment la permission en Ontario de servir de l'alcool sur les terrasses, l'autorisation de servir du vin à pression dans les restaurants de la C.-B., et l'assouplissement des règles interprovinciales sur les expéditions de vin dans certaines provinces, comme en C.-B., en Alberta, au Manitoba et en Nouvelle-Écosse (Euromonitor 2012, Free My Grapes, 2012, Rockwell, 2013). Les promotions locales, comme « goLOCAL » de la Régie des alcools de l'Ontario (LCBO) et « The Best of B.C. » que proposent les magasins de la régie des alcools de la C.-B., ont contribué à la croissance des ventes de vins locaux et régionaux dans ces provinces. Avec l'aide du gouvernement, des régies des alcools et des associations, les vins locaux devraient continuer de gagner du terrain, quoiqu'à un rythme plus lent pour ce qui est du volume (Euromonitor, 2012, Rimerman, 2013).

Les vins importés continuent de faire concurrence aux vins canadiens, et leur part est estimée à 70 % des ventes de vin au Canada (Euromonitor, 2012). Même si la France a généré la majorité des vins importés au Canada en 2012, les importations des autres grands marchés se sont multipliées plus rapidement. Les importations de vins français ont légèrement augmenté entre 2011 et 2012, tandis que celles de la Nouvelle-Zélande ont gagné 16,2 %, celles des É.-U., 14,9 %, et celles de l'Afrique du Sud, 12,5 %. Parmi les principales sources d'importation au Canada, l'Australie a accusé la plus forte baisse entre 2011 et 2012, avec -5 %, suivie du Portugal (Atlas mondial du commerce, 2012). Le dollar canadien à la hausse et la concurrence accrue des producteurs internationaux ont nui à l'exportation des vins canadiens (AAC, 2012, Jordan, 2011, Rimerman, 2013). Les exportations de vins canadiens (SH 2204, 2205) ont toutefois progressé régulièrement, passant de 21,8 millions de $ CAN en 2008, à près de 45 millions en 2012. Les É.-U. représentent le plus gros marché d'exportation du vin canadien, soit 39 % des exportations du Canada en 2012; vient ensuite la Chine dont la part équivaut à 37,2 % (Atlas mondial du commerce, 2013).

Les 10 principaux importateurs de vin au Canada Produit 2204 : Vins de raisins frais, y compris les vins enrichis en alcool – en $ CAN
Partenaire Valeur des importations 2010 Valeur des importations 2011 Valeur des importations 2012 Part en % 2010 Part en % 2011 Part en % 2012 % du changement de valeur 2011-2012
Source : Global Trade Atlas, 2012.
Monde 1 749 766 694 1 894 695 913 1 973 916 142 100,00 100,00 100,00 4,18
France 385 356 611 433 982 756 437 658 616 22,02 22,91 22,17 0,85
Italie 349 753 502 380 347 341 394 581 617 19,99 20,07 19,99 3,74
États-Unis 276 644 460 325 926 231 374 349 312 15,81 17,20 18,96 14,86
Australie 257 795 606 250 266 847 237 724 973 14,73 13,21 12,04 - 5,01
Argentine 102 955 451 99 013 005 106 263 623 5,88 5,23 5,38 7,32
Espagne 80 632 297 98 875 258 101 565 173 4,61 5,22 5,15 2,72
Chili 99 853 110 99 250 535 98 870 215 5,71 5,24 5,01 - 0,38
Nouvelle-Zélande 50 324 969 61 074 201 70 954 268 2,88 3,22 3,59 16,18
Afrique du Sud 47 341 105 44 094 411 49 615 956 2,71 2,33 2,51 12,52
Portugal 50 189 415 51 438 064 49 165 689 2,87 2,71 2,49 - 4,42

Principales marques et entreprises

L'industrie canadienne du vin regroupe 472 vineries, dont 2 entreprises d'envergure qui proposent diverses marques au Canada : Constellation Brands et Andrew Peller (Statistique Canada, 2012, Rimerman, 2013). Euromonitor signale que Constellation Brands a dominé en volume le marché canadien du vin tranquille léger, avec 15,7 % des parts en 2011. Les quatre autres entreprises principales en 2011 étaient Andrew Peller (11,9% des parts), Treasury Wine Estates (4,2 %), Accolade Wines (3,9 %) et E&J Gallo Winery (3,5 %). Les cinq plus grandes marques de vin tranquille léger au Canada en 2011 étaient Jackson Triggs, FuZion, Domaine d'Or, Yellow Tail et Inniskillin (Euromonitor, 2012).

En 2011, Constellation Brands a dominé le marché canadien des vins fortifiés et des vermouths en volume, avec 26,0 % des parts du marché. Les quatre autres entreprises en tête de la catégorie des vins fortifiés et des vermouths en 2011 étaient Bacardi & Co. (17,3 % des parts), Andrew Peller (7,3 %), Beam (3,4 %) et Campari Milano SpA, Davide (2,9 %). Les cinq marques de vin fortifié et de vermouth les plus populaires auprès des consommateurs canadiens en 2011 étaient Bright, Martini, Imperial Canadian Sherry, Andrés et Noilly Prat (Euromonitor, 2012).

Avec 9,1 % des parts, Andrew Peller dominait, en volume, le marché canadien des vins mousseux. Constellation Brands obtenait la deuxième plus grosse part du marché (8,5 %) en 2011, suivi de Freixenet SA (6,6 %), Oetker-Gruppe (6,3 %) et Bacardi & Co. (3,5 %). Les cinq marques les plus vendues sur le marché des vins mousseux en 2011 étaient Baby Duck, Spumante Bambino, Henkell Trocken, Freixenet et Martini & Rossi Asti (Euromonitor, 2012).

Selon Euromonitor, Constellation Brands, qui a son siège social à New York, est une entreprise internationale dont la série de produits inclut du vin tranquille léger, du vin mousseux, du vin fortifié, du vermouth et du vin non fait de raisin. En 2011, l'entreprise a obtenu 1,6 % du volume des ventes mondiales de vin, soit une croissance de 11,3 % cette année-là; ses installations de production se trouvent au Canada, aux États-Unis et en Nouvelle-Zélande. L'entreprise se concentre sur le marché nord-américain, où se fait la grande majorité des ventes de vin. Proposant 16 marques canadiennes, Constellation Brands est le plus important fabricant et fournisseur de vin au pays, et il s'approvisionne abondamment en raisins auprès des cultivateurs indépendants de l'Ontario (Euromonitor International, Constellation, juin 2012).

Fabricant et négociant de vins et de vins de glace, Andrew Peller se concentre sur le segment des vins de qualité supérieure et de luxe, surtout les marques locales de vin de qualité VQA. L'entreprise canadienne située à Grimsby, en Ontario, s'attache au développement de produits et à la sensibilisation des consommateurs. Elle étend ses activités par l'acquisition de vineries locales, l'introduction de sa gamme de produits dans diverses régions du Canada, et la conclusion de partenariats avec des cultivateurs locaux de raisins de première qualité. L'entreprise exploite également ses propres points de vente au détail (Euromonitor International, Andrew, janvier 2012).

Établi dans les Bermudes, Bacardi & Co. est une entreprise internationale très présente en Amérique du Nord, et particulièrement en Europe de l'Ouest. Sa gamme de produits comprend du vin tranquille léger, du vin mousseux et du vermouth, et a récolté 0,6 % des ventes mondiales de vin en 2011. Les ventes de vin représentaient 11,4 % des ventes totales de boissons alcoolisées de l'entreprise en 2011, la majorité des ventes étant générées par le vermouth (Euromonitor International, Bacardi, janvier 2012).

Exemples de nouveaux produits

Voici une série de produits de vinNote de bas de page 2 fabriqués au Canada vendus sur le marché canadien, par l'entremise des magasins d'alcool et vineries réglementés par les provinces.

  • Chardonnay Inniskillin non passé en fût de chêne de qualité VQA
    Entreprise : Inniskillin House Wines Inc.
    Marque : Inniskillin Niagara Series
    Date de mise en marché : Octobre 2012 (vendu par la LCBO)
    Détaillant : LCBO
    Type de détaillant : Détaillant spécialisé
    Format : 750 ml
    Prix : 12,95 $ CAN
    Description : Ce produit de qualité VQA fabriqué en Ontario, au Canada, est un vin blanc extra sec à la fois léger et vif qu'il est suggéré de servir avec des fruits de mer, des soupes veloutées et de la volaille.
    Source : LCBO, 2013.
  • Pillitteri Gewürztraminer/Riesling de qualité VQA
    Entreprise : Pillitteri Estates
    Marque : Pillitteri Estates
    Date de mise en marché : Août 2012 (vendu par la LCBO)
    Détaillant : LCBO
    Type de détaillant : Détaillant spécialisé
    Format : 750 ml
    Prix : 12,95 $ CAN
    Description : Selon la LCBO, ce vin blanc moyennement sucré, aromatique, goûteux et de qualité VQA est fabriqué en Ontario, au Canada.
    Source : LCBO, 2013.
  • Vin de cerise de Field Stone Fruit Wines
    Entreprise : Field Stone Fruit Wines
    Marque : Field Stone Fruit Wines
    Détaillant : Alberta Online Wine Shop (Field Stone)
    Type de détaillant : Vente au détail par Internet
    Date de mise en marché : Inconnue
    Format : 750 ml
    Prix : 17,95 $ CAN
    Description : Ce produit est décrit comme un vin de fruits demi-sec fait des meilleures variétés de cerises rouges de l'Alberta, auxquelles sont ajoutées des cerises de Virginie. Avec une teneur en sucre de 0,5, son goût très fruité et piquant accompagne bien le filet de porc et la viande de petit gibier. Ce vin a remporté la médaille d'argent aux Canadian Wine Awards et au Sommet du vin du Nord-Ouest de 2012.
    Source : Field Stone Fruit Wines, 2013.
  • Pinot noir 2010 de Coyote's Run Black Paw Vineyard
    Entreprise : Coyote's Run Estate Winery
    Marque : Coyote's Run Estate Winery
    Date de mise en marché : Novembre 2012 (vendu par la LCBO)
    Détaillant : LCBO
    Type de détaillant : Détaillant spécialisé
    Format : 750 ml
    Prix : 35,95 $ CAN
    Description : Selon la LCBO, ce vin rouge extra sec fait de cerises noires et de framboises noires a un goût de terroir, et il est fabriqué en Ontario, au Canada.
    Source : LCBO, 2013.
  • Stoneboat Vineyards - Piano Brut
    Entreprise : Stoneboat Vineyards
    Marque : Stoneboat Vineyards
    Date de mise en marché : Printemps 2013
    Détaillant : Stoneboat Vineyards
    Type de détaillant : Vinerie
    Format : Inconnu
    Prix : 22,90 $ CAN
    Description : Actuellement non fabriqué en C.-B., ce nouveau type de vin s'inspire de la méthode Charmat et est fait à la base de Pinot blanc. Piano Brut est décrit comme un « vin mousseux frais, fruité et abordable qui rappelle le prosecco italien » (AAC, 2013).
    Sources : AAC, 2013, Kidd, 2013, Schreiner, 2013.
  • Painted Rock - Syrah 2009
    Entreprise : Painted Rock
    Marque : Painted Rock
    Date de mise en marché : Inconnue
    Détaillant : B.C. Liquor Store
    Type de détaillant : Détaillant spécialisé
    Format : 750 ml
    Prix : 39,95 $ CAN
    Description : De qualité VQA, ce vin rouge de table de la C.-B. affiche une sucrosité relative de 00, et il a reçu le prix d'excellence du vin du lieutenant-gouverneur de la C.-B.
    Source : B.C. Liquor Store, 2013.

Bières

La tendance à la hausse des choix santé au Canada semble influencer les ventes de bière. Obtenant 72,5 % des parts du marché, la bière faible ou réduite en alcool ou sans alcool domine les ventes au détail; viennent ensuite les bières fortes et de qualité supérieure (11 %), les bières extra fortes et de grand luxe (9,0 %) et les bières ordinaires (7,5 %) (Mintel, 2011). La lager est de loin le type de bière le plus vendu, et les consommateurs de plus en plus soucieux de la qualité se tournent vers les produits de qualité supérieure.

Bien que la bière s'inscrive dans une catégorie arrivée à maturité, les bières artisanales ont obtenu de meilleurs résultats que la catégorie dans son ensemble et elles affichent un potentiel de croissance. Ces bières artisanales répondent à la qualité et à la variété que réclament les consommateurs, et elles bénéficient peut-être aussi de la tendance à consommer des produits locaux. Les microbrasseries des É.-U. ainsi que de grands noms comme Molson Canada investissent dans les brasseries artisanales, qui augmentent en nombre au Canada. De 2011 à 2016, la valeur des ventes de bière devrait légèrement augmenter (TCAC de 0,9 %), passant de 15,7 à 16,5 milliards de dollars CAN. La consommation de bière par habitant devrait croître de 1,9 % entre 2011 et 2015, et atteindre 85,5 litres (Euromonitor, 2012, Mintel, 2011).

La conception de nouveaux produits est essentielle pour stimuler les ventes dans ce marché bien établi. En plus des nouvelles saveurs, les facteurs de croissance peuvent consister à cibler des groupes démographiques comme les femmes. De nouveaux produits associés à la santé et au mieux-être ont aussi fait leur entrée sur le marché, telle la Canadian 67 de Molson Canada, qui est annoncée comme une bière faible en alcool et à teneur réduite en calories. La valeur des ventes de bières légères a bondi de 66 %, de 2010 à 2011 (Euromonitor, 2012, Mintel, 2011, 2012).

Historique et prévisions – Volume des ventes de bière au Canada (dans les débits et hors débits), par catégorie – en millions de litres
2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
(prévisions)
2016
prévisions)
Source : Euromonitor, 2012.
Bière foncée - total 262,8 251,8 252,2 250,6 249,9 249,6 250,0 252,4
(Bière foncée) Bière blonde 71,5 71,8 71,3 70,7 70,6 70,6 70,7 71,7
(Bière foncée) Autre bière foncée 191,4 179,9 180,8 179,9 179,2 179,0 179,3 180,7
Lager - total 1 995,0 2 008,7 2 102,8 2 102,9 2 076,2 2 054,6 2 044,9 2 020,4
(Lager) Lager de qualité supérieure - total 313,5 338,8 375,5 376,6 374,7 374,7 379,1 394,0
(Lager / Lager de qualité supérieure) Lager canadienne de qualité supérieure 74,4 81,9 87,7 89,6 92,1 95,1 97,9 108,1
(Lager / Lager de qualité supérieure) Lager importée de qualité supérieure 239,1 256,9 287,7 287,0 282,6 279,6 281,2 285,9
(Lager) Lager régulière - total 1 183,5 1 180,7 1 188,3 1 182,4 1 176,1 1 172,8 1 175,1 1 187,7
(Lager / Lager régulière) Lager canadienne régulière 1 183,5 1 180,7 1 188,3 1 182,4 1 176,1 1 172,8 1 175,1 1 187,7
(Lager / Lager régulière) Lager importée régulière - - - - - - - -
(Lager) Lager économique - total 498,1 489,2 539,0 543,9 525,4 507,1 490,7 438,7
(Lager / Lager économique) Lager canadienne économique 495,5 486,8 536,6 541,4 522,8 504,5 488,1 436,0
(Lager / Lager économique) Lager importée économique 2,6 2,4 2,5 2,5 2,6 2,6 2,6 2,7
Bière faible en alcool ou sans alcool - total 2,1 1,9 0,1 0,1 24,0 39,7 48,2 60,8
(Bière faible en alcool ou sans alcool) Bière peu alcoolisée 2,1 1,9 0,1 0,1 24,0 39,7 48,2 60,8
(Bière faible en alcool ou sans alcool) Bière non alcoolisée - - - - - - - -
Stout 10,2 10,3 10,3 10,2 10,1 10,1 10,1 10,2
Total des bières 2 270,1 2 272,7 2 365,4 2 363,8 2 360,2 2 354,0 2 353,2 2 343,8

Distribution

Les ventes de bière se font en grande partie (à près de 80 %) dans les établissements de vente au détail. La valeur des ventes au détail dans les restaurants a enregistré un TCAC positif entre 2006 et 2011, et le TCAC du volume des ventes dans les débits s'est légèrement replié (Euromonitor, 2012).  

Volume des ventes de bière dans les débits et hors débits au Canada – en millions de litres
2006 2007 2008 2009 2010 2011
Source : Euromonitor, 2012.
Hors débits 1 780,7 1 787,8 1 867,8 1 872,3 1 871,0 1 866,8
Dans les débits 489,5 485,0 497,6 491,5 489,2 487,2
Total 2 270,1 2 272,7 2 365,4 2 363,8 2 360,2 2 354,0

En 2012, le Canada a importé 594 millions de dollars CAN de bières de malt. La valeur des importations a fluctué au cours des dernières années, affichant d'abord une baisse de 10,8 % entre 2010 et 2011, puis une remontée de 6 % de 2011 à 2012. Des 10 principaux pays dans lesquels le Canada s'est approvisionné en 2012, seules les importations de la Belgique et de l'Irlande ont ralenti. Quant aux exportations, les É.-U. achètent pratiquement toutes les bières de malt exportées par le Canada (Atlas mondial du commerce, 2012).

Les 10 principaux importateurs de bière au Canada Produit 2203 : Bières de malt – en $ CAN
Partenaire Valeur des importations 2010 Valeur des importations 2011 Valeur des importations 2012 Part en % 2010 Part en % 2011 Part en % 2012 % du changement de valeur 2011-2012
Source : Global Trade Atlas, 2012.
Monde 628 363 886 560 224 951 593 563 196 100,00 100,00 100,00 5,95
États-Unis 133 738 159 122 276 282 135 472 341 21,28 21,83 22,82 10,79
Pays-Bas 134 894 830 132 924 368 134 107 061 21,47 23,73 22,59 0,89
Mexique 115 505 925 77 002 367 81 145 711 18,38 13,74 13,67 5,38
Belgique 64 490 608 61 179 243 57 762 012 10,26 10,92 9,73 - 5,59
Royaume-Uni 48 187 560 35 387 938 41 813 151 7,67 6,32 7,04 18,16
Irlande 36 122 726 40 551 034 39 637 349 5,75 7,24 6,68 - 2,25
Allemagne 32 734 101 29 080 019 31 916 387 5,21 5,19 5,38 9,75
Danemark 11 960 236 12 051 413 14 477 376 1,90 2,15 2,44 20,13
France 10 713 117 11 773 266 14 337 868 1,70 2,10 2,42 21,78
République tchèque 6 661 583 6 915 482 7 008 915 1,06 1,23 1,18 1,35

Principales marques et entreprises

Le marché canadien de la bière est dominé par la Brasserie Labatt (membre d'Anheuser-Busch InBev NV) et par Molson Canada (division de la Molson Coors Brewing Co.) qui, ensemble, effectuent plus de 79 % des ventes de bière. Les propriétaires de marques mondiales, Anheuser-Busch et Molson Coors Brewing Company, obtenaient chacun une part de 41,0 % des ventes au détail en 2010. En 2011, 2,3 milliards de litres de bière ont été produits au Canada, soit 6 millions de litres de moins qu'en 2010, tandis que les ventes de bières canadiennes occupent 86 % des parts du marché. Les fabricants obtiennent habituellement 33,9 % de la valeur au détail d'une bière typique (Euromonitor, 2012, Mintel, 2011).

Selon Euromonitor, Anheuser-Busch InBev est le plus grand brasseur au monde, et sa part des ventes mondiales de bière se chiffrait à 18 % en 2011. L'entreprise a enregistré une baisse de volume dans les marchés développés, où les possibilités de croissance semblent limitées. Établie à Montréal, Canada, Molson Coors Brewing Co. compte parmi les 10 plus grands brasseurs au monde, et elle est très présente dans les marchés bien établis comme le Canada. Le Canada peut toutefois offrir des débouchés intéressants pour les lagers de qualité supérieure, les bières foncées et les bières faibles en alcool (Euromonitor, 2011, 2012).

Parts des marques de bière au Canada, par entreprise
Répartition en % du volume total des ventes (dans les débits et hors débits)
Marque Nom de l'entreprise
(propriétaire de la marque)
2008 2009 2010 2011
Source : Euromonitor, 2012.
Budweiser Anheuser-Busch InBev NV 12,0 12,5 12,4 12,6
Coors Light Molson Coors Brewing Co. 11,3 11,8 11,8 11,4
Molson Canadian Molson Coors Brewing Co. 7,6 6,8 6,8 6,8
Labatt Bleue Anheuser-Busch InBev NV 5,7 5,0 4,9 4,9
Bud Light Anheuser-Busch InBev NV 3,4 5,0 5,0 4,9
Carling Molson Coors Brewing Co. 4,1 4,3 4,2 4,1
Lucky Lager Anheuser-Busch InBev NV 3,2 3,3 3,1 3,0
Molson Dry Molson Coors Brewing Co. 3,1 2,7 2,5 2,5
Corona Extra Modelo SA de CV, Grupo 2,6 2,6 2,6 2,5
Heineken Heineken NV 2,3 2,3 2,3 2,4
Autres Autres 44,6 43,8 44,5 44,7

Exemples de nouveaux produits

Voici une nouvelle série de produits de bière mis en marché au Canada entre janvier 2008 et décembre 2012. Les données proviennent de la base de données Mintel sur les nouveaux produits dans le monde.

  • Bière Whiskey Jack Ale
    Entreprise : The Whistler Brewing Co.
    Marque : Whistler Brewing Company
    Détaillant : B.C. Liquor Store
    Type de détaillant : Détaillant spécialisé
    Date de mise en marché : Août 2011
    Format : 6 x 330 ml
    Prix : 10,95 $ CAN
    Description : La bière Whiskey Jack Ale de la Whistler Brewing Company ne contient aucun additif ou agent de conservation. Le produit est présenté comme ayant une forte personnalité, avec tout juste assez de houblon. De couleur chaude et ambrée, elle propose un goût rond en bouche et légèrement amer.
  • Échantillons de saison
    Entreprise : Mill Street Brewery
    Détaillant : B.C. Liquor Store
    Type de détaillant : Détaillant spécialisé
    Date de mise en marché : Juillet 2012
    Format : 2 178 ml
    Prix : 13,25 $ CAN
    Description : Les échantillons de produits saisonniers de la Mill Street Brewery réunissent cinq bouteilles de 341 ml et une canette de 473 ml des variétés suivantes : bière de blé au bleuet Walker's, bière de blé à saveur de thé au citron (additionné de thés orange pekoe et Earl Grey), lager biologique originale, Ambre de la Chaudière, Tankhouse Ale et Stock Ale.
  • Bière au thé glacé
    Entreprise : Brasserie Licorne
    Marque : Boris
    Détaillant : Loblaws (au Québec)
    Type de détaillant : Supermarché
    Date de mise en marché : Septembre 2012
    Format : 6 x 250 ml
    Prix : 8,49 $ CAN
    Description : La bière au thé glacé Boris est une boisson de malt alcoolisée à saveur de thé et de citron. Elle est vendue dans un emballage recyclable qui arbore un logo Facebook. Ce produit est aussi vendu en canette de 473 ml, et il en existe une variante au thé glacé à la pêche.
  • Assortiment de bières artisanales
    Entreprise : Bowen Island Brewing
    Marque : Bowen Island
    Détaillant : B.C. Liquor Store
    Type de détaillant : Détaillant spécialisé
    Date de mise en marché : Août 2011
    Format : 12 x 355 ml
    Prix : 16,99 $ CAN
    Description : L'assortiment de bières artisanales de Bowen Island Brewing réunit la lager artisanale Westcoast, une extra blonde, une lager brune au miel et une blonde chanvrée. Ces bières entièrement naturelles ne contiennent aucun agent de conservation ou additif. Elles sont vendues dans des canettes recyclables qui viennent avec un guide à édition limitée sur la balle aki.
  • Assortiment de bières aromatisées pour la terrasse
    Entreprise : Mountain Crest
    Marque : Peelers
    Détaillant : Sobeys Spirits Wine Cold Beer (en Alberta)
    Type de détaillant : Détaillant spécialisé
    Date de mise en marché : Septembre 2011
    Format : 8 x 330 ml
    Prix : 19,59 $ CAN
    Description : L'assortiment de bières aromatisées Peelers pour la terrasse comprend les variétés suivantes : Mojito, Ice, orange pressée et baies d'açai et grenade.
  • Bière New Grist
    Entreprise : Lakefront Brewery
    Marque : Lakefront Brewery New Grist
    Détaillant : B.C. Liquor Store
    Type de détaillant : Détaillant spécialisé
    Date de mise en marché : Août 2011
    Format : 6 x 355 ml
    Prix : 14,24 $ CAN
    Description : Faite de sorgho, de riz et de cônes de houblon, cette boisson piquante et rafraîchissante certifiée kascher ne contient pas de gluten. Le produit est vendu dans un emballage de carton entièrement recyclé, dont au moins 35 % de matières recyclées après consommation.

Source pour tout : Mintel 2013.

Spiritueux

Les ventes de spiritueux ont légèrement augmenté en valeur (3,7 %) et en volume (0,5 %) entre 2010 et 2011. Même si certaines catégories ont connu une baisse de volume en 2011, la valeur a augmenté pour toutes les catégories. Le whisky irlandais était, de loin, la catégorie à plus forte croissance, sa valeur ayant augmenté de 21 % et son volume de 17,4 %. La vodka est demeurée un choix populaire chez les consommateurs en 2011, surtout les jeunes. Les produits ordinaires et de qualité supérieure ont enregistré un bon rendement, et la vodka aromatisée a conservé sa popularité. De 2006 à 2011, la valeur des ventes de spiritueux a enregistré un TCAC de 3,5 %, et leur volume un TCAC de 1,2 %. Les ventes de spiritueux devraient continuer d'augmenter entre 2011 et 2016, avec un TCAC de 2,7 % de leur valeur et de 1,4 % de leur volume (Euromonitor, 2012).

Historique et prévisions – Volume des ventes de spiritueux au Canada (dans les débits et hors débits), par catégorie – en million de litres
Catégories 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
(prévisions)
2016
(prévisions)
Source : Euromonitor, 2012.
Total des spiritueux 145,5 151,2 153,3 155,1 153,5 154,2 156,3 165,2
Brandy et cognac 5,6 5,6 5,4 5,1 5,0 5,0 5,0 5,0
Liqueurs 22,5 23,3 23,8 23,4 22,6 22,3 22,2 22,0
Rhum 27,4 28,2 29,0 29,7 29,3 29,2 29,3 29,2
Tequila (et mezcal) 1,8 1,9 2,0 2,0 2,1 2,3 2,4 2,9
Whisky 43,9 44,8 43,0 41,4 40,6 40,9 41,2 42,1
Spiritueux blancs 41,8 44,7 47,4 50,4 50,9 51,7 53,5 61,1
(Spiritueux blancs) Gin 6,9 7,0 7,1 7,1 7,0 7,0 6,9 6,8
(Spiritueux blancs) Vodka 34,8 37,7 40,3 43,3 43,8 44,7 46,5 54,4
Autres spiritueux 2,4 2,6 2,8 3,0 2,9 2,9 2,8 2,8

Selon Mintel, la consommation de spiritueux par habitant devrait croître de 3,6 % à partir de 2011, et atteindre 4,7 litres en 2015. La consommation de whisky par habitant devrait diminuer de 3,6 % à compter de 2011, et se situer à 1,2 litre en 2015, tandis que celle de la vodka devrait marquer une hausse de 20,7 % pour atteindre 1,5 litre. Le prix unitaire au détail des spiritueux est en hausse et devrait continuer sa montée au cours des prochaines années. Il devrait croître de 10,8 % de 2011 à 2015, celui du whisky augmenter de 16,7 %, et celui de la vodka de 3,8 % (Mintel, 2011).

Des nouveaux spiritueux lancés sur le marché canadien entre janvier 2008 et décembre 2010, les boissons alcoolisées aromatisées obtenaient la plus grande part (136 produits), comme en témoigne le lancement de 28 produits à base de vodka et de 21 produits faits de liqueurs. Six produits de whisky et trois produits de rhum brun ont aussi fait leur apparition, ainsi que deux produits faits de rhum blanc, deux produits aromatisés au rhum et un produit de gin. Parmi les nouveaux lancements de spiritueux, de nouvelles saveurs intéressantes et non traditionnelles semblent populaires, comme l'amélanche, la rhubarbe, le gingembre, la guimauve et les épices; on s'est aussi employé à produire des emballages écologiques et à utiliser des ingrédients et des produits de première qualité (Mintel, 2013).

Distribution

La vaste majorité (85 %) des ventes de spiritueux ont été conclues hors débits en 2011, soit un TCAC de 1,3 % qui est supérieur à celui de 0,4 % enregistré par les ventes dans les débits entre 2006 et 2011. En valeur, les ventes hors débits équivalaient à 58 % de toutes les ventes de spiritueux en 2011, et ont connu un TCAC de 3,6 % de 2006 à 2011, surpassant légèrement les ventes dans les débits. La reprise des dépenses de restauration des consommateurs a contribué à alimenter la croissance en valeur des ventes dans les débits en 2011 (Euromonitor, 2012). 

Volume des ventes de spiritueux au Canada, dans les débits et hors débits – en millions de litres
2006 2007 2008 2009 2010 2011
Source : Euromonitor, 2012.
Hors débits 122,4 127,4 129,3 131,3 130,2 130,7
Dans les débits 23,0 23,8 24,0 23,7 23,3 23,5
Total 145,5 151,2 153,3 155,1 153,5 154,2

Les liqueurs, le whisky et la vodka représentaient en valeur les trois principaux spiritueux importés au Canada en 2012.

Données sur les importations canadiennes, tous pays d'origine confondus – Spiritueux – en $ CAN
Code du Système harmonisé (SH) Description Valeur des importations 2010 Valeur des importations 2011 Valeur des importations 2012 % du changement de valeur 2011-2012
Source : Atlas mondial du commerce, 2012.
220870 Liqueurs 169 225 580 172 401 599 170 073 663 -1,35
220830 Whiskies 142 026 976 154 506 326 168 405 668 9,0
220860 Vodka 115 330 293 126 624 458 140 706 926 11,12
220890 Autres liqueurs et spiritueux (volume de moins de 80 %) 94 381 584 96 367 561 106 453 882 10,47
220840 Rhum et tafia 84 215 466 81 736 719 88 383 725 8,13
220820 Eau-de-vie de vin 52 953 383 51 689 465 54 412 797 5,27
220850 Gin et genièvre 26 706 193 29 033 678 31 198 952 7,46

L'Irlande était le principal importateur de liqueurs au Canada en 2012, cumulant 35,8 % de toutes les importations de liqueurs au Canada. Des cinq plus grandes sources d'importation en 2012, seules celles de l'Irlande et des É.-U. ont augmenté. Les importations du Mexique ont cru de 9,0 % en 2011, mais elles ont reculé de 11,7 % en 2012. Le Royaume-Uni était la première source d'approvisionnement du Canada en whisky en 2012, soit 71 % des importations de whisky au Canada, ce qui représente une hausse de 6,1 % de la valeur des importations entre 2010 et 2012. Les importations du Canada provenant de ses cinq principaux fournisseurs de whisky ont toutes augmenté entre 2011 et 2012, tout comme les importations de vodka des deux principaux fournisseurs de vodka du Canada, les États-Unis et la France. En 2012, les exportations du Canada ont augmenté de 29,3 % pour les liqueurs, de 46,2 % pour la vodka, et de 12,6 % pour le whisky, la vaste majorité étant destinée aux États-Unis (Atlas mondial du commerce, 2013).

Cinq principaux importateurs de liqueurs, de whisky et de vodka au Canada – en $ CAN
Partenaire Valeur des importations 2010 Valeur des importations 2011 Valeur des importations 2012 Part en % 2010 Part en % 2011 Part en % 2012 % du changement de valeur 2011-2012
Source : Atlas mondial du commerce, 2012.
Monde (Liqueurs) 169 225 580 172 401 599 170 073 663 100,00 100,00 100,00 - 1,35
Irlande (Liqueurs) 60 172 116 59 640 690 60 909 155 35,56 34,59 35,81 2,13
France (Liqueurs) 25 226 690 26 396 085 25 757 231 14,91 15,31 15,14 - 2,42
États-Unis (Liqueurs) 20 833 629 21 562 672 24 894 734 12,31 12,51 14,64 15,45
Italie (Liqueurs) 18 444 585 19 562 652 18 974 007 10,90 11,35 11,16 - 3,01
Mexique (Liqueurs) 12 297 032 13 406 117 11 833 664 7,27 7,78 6,96 - 11,73
Monde (Whisky) 142 026 976 154 506 326 168 405 668 100,00 100,00 100,00 9,00
Royaume-Uni (Whisky) 102 662 436 112 524 907 119 327 458 72,28 72,83 70,86 6,05
États-Unis (Whisky) 31 582 269 30 787 032 33 287 127 22,24 19,93 19,77 8,12
Irlande (Whisky) 5 968 644 7 475 909 9 664 452 4,20 4,84 5,74 29,27
Inde (Whisky) 384 398 256 193 456 082 0,27 0,17 0,27 78,02
Japon (Whisky) 265 210 246 805 319 724 0,19 0,16 0,19 29,55
Monde (Vodka) 115 330 293 126 624 458 140 706 926 100,00 100,00 100,00 11,12
États-Unis (Vodka) 28 440 300 31 442 067 35 431 698 24,66 24,83 25,18 12,69
France (Vodka) 25 727 140 30 042 583 34 582 031 22,31 23,73 24,58 15,11
Suède (Vodka) 27 704 851 29 086 151 29 167 444 24,02 22,97 20,73 0,28
Pologne (Vodka) 8 694 898 10 332 753 11 587 419 7,54 8,16 8,24 12,14
Russie (Vodka) 12 460 142 9 105 047 8 986 990 10,80 7,19 6,39 - 1,30

Principales marques et entreprises

L'entreprise Diageo domine le marché des spiritueux en volume, ce qui lui a valu 26,2 % des parts du marché en 2011. Elle était suivie du Groupe Pernod Ricard (22,9 %), de Bacardi & Co. (9,4 %), de Beam (7,9 %) et de William Grant & Sons (3,0 %) (Euromonitor, 2012). Les fabricants ont généralement droit à une marge de vente de 32,3 % de la valeur au détail d'un spiritueux typique (Mintel, 2011).

Parts des marques de spiritueux au Canada, par entreprise
– répartition en % du volume total des ventes (dans les débits et hors débits)
Marque Nom de l'entreprise
(propriétaire de la marque)
2008 2009 2010 2011
Source: Euromonitor, 2012.
Smirnoff Diageo Plc 7,7 7,5 8,0 8,5
Bacardi White Bacardi & Co. Ltd. 5,2 5,2 5,2 5,2
Crown Royal Diageo Plc 3,9 3,6 3,6 3,6
Baileys Irish Cream Diageo Plc 2,6 2,6 2,8 3,0
Absolut Vodka Groupe Pernod Ricard 2,4 2,6 2,8 2,9
Alberta Vodka Beam Inc. - - - 2,4
Canadian Club Beam Inc. - - - 2,2
Captain Morgan White Rum Diageo Plc 2,2 2,3 2,2 2,1
Wiser's De Luxe Groupe Pernod Ricard 1,9 1,9 2,0 2,0
Polar Ice Groupe Pernod Ricard 1,8 1,8 1,8 1,9
Canadian Club Fortune Brands Inc. 2,4 - - -
Alberta Vodka Fortune Brands Inc. 2,3 - - -
Autres Autres 67,5 72,5 71,6 66,1

Selon Euromonitor, Diageo est la principale entreprise de spiritueux au monde (2011). Sa production de 20 milliards de litres représente 4,6 % du marché mondial. L'entreprise est le chef de file international en matière de liqueurs et de vodka, et compte parmi les principaux fabricants de gin, de rhum et de whisky. Établie à Londres, au Royaume-Uni, Diageo évolue sur la scène internationale et mise surtout sur des marchés bien établis, comme ceux de l'Amérique du Nord, de l'Europe de l'Ouest et de l'Australie. Elle augmente toutefois ses parts et ses investissements dans des marchés tels que ceux de la région de l'Asie-Pacifique, afin de se diversifier et de prendre de l'expansion. Son centre de production du Manitoba, au Canada, fabrique toutes ses marques de whisky canadien, dont Crown Royal et Seagram (Euromonitor International, Diageo, 2011).

Euromonitor International signale que le Groupe Pernod Ricard était le deuxième plus grand producteur de spiritueux au monde en 2011. Ayant son siège social à Paris, en France, l'entreprise est active dans toutes les régions du monde et, comme Diageo, elle occupe en volume une part de 4,6 % du marché mondial des spiritueux. Le premier trimestre de 2012 a été marqué par une croissance rapide de l'entreprise au Canada, où la tendance à choisir des boissons de qualité supérieure pourrait maintenir cet élan (Euromonitor International, Pernod, 2011).

Basé aux Bermudes, Bacardi est reconnu comme étant la sixième entreprise de spiritueux au monde, et ses produits vont du rhum à la vodka, en passant par le scotch mélangé, la téquila, le cognac et les liqueurs. L'entreprise détenait 1,6 % des ventes de spiritueux dans le monde en 2011, mais elle a enregistré une croissance minimale cette année-là. Sa présence est particulièrement marquée en Amérique du Nord, puis en Europe de l'Ouest, et elle prévoit l'intensifier dans les marchés émergents (Euromonitor International, Bacardi, 2012).

Exemples de nouveaux produits

Voici une série de nouveaux produits spiritueux et de boissons alcoolisées aromatisées lancés sur le marché canadien entre janvier 2008 et décembre 2012, selon la base de données de Mintel.

  • Cocktail à la vodka de qualité supérieure
    Entreprise : Breuvage Urbanite Beverage
    Marque : Urb'nlili
    Détaillant : Régie des alcools de l'Ontario (LCBO)
    Type de détaillant : Détaillant spécialisé
    Date de mise en marché : Août 2011
    Format : 4 x 300 ml
    Prix : 13,95 $ CAN
    Description : Conçu pour les femmes, ce produit dit « légèrement sucré » est fait de vrais jus et d'extraits d'herbes, comme le thé vert, le ginseng, le ginkgo et le guarana. Cette boisson plate est vendue dans un emballage recyclable contenant des bouteilles recyclables. Les saveurs cosmocran, menthe-lime et litchi sont également disponibles.
  • Cidre de qualité supérieure aromatisé à la pomme et au gingembre
    Entreprise : Okanagan Cider
    Marque : Okanagan
    Détaillant : B.C. Liquor Store
    Type de détaillant : Détaillant spécialisé
    Date de mise en marché : Mai 2012
    Format : 6 x 355 ml
    Prix : 8,49 $ CAN
    Description : Cette boisson de qualité supérieure est une nouvelle saveur qui s'ajoute à une gamme de produits. Elle est aussi offerte à saveur de pêche de première qualité, et on la dit faite des meilleurs ingrédients qui soient. Le produit est vendu dans un emballage de 6 bouteilles de verre de 330 ml.
  • Vodka
    Entreprise : Alberta Distillers
    Marque : Alberta Pure
    Détaillant : Sobeys Spirits Wine Cold Beer
    Type de détaillant : Détaillant spécialisé
    Date de mise en marché : Août 2011
    Format : 375 ml
    Prix : 11,99 $ CAN
    Description : La vodka Alberta Pure est distillée trois fois afin d'en faire un produit pur à 100 % fait d'eau provenant des glaciers des Rocheuses et de grains des Prairies canadiennes.
  • Martini au cappuccino glacé
    Entreprise : Cocktails at Home Enterprise
    Marque : Sinsations
    Détaillant : Régie des alcools de l'Ontario (LCBO)
    Type de détaillant : Détaillant spécialisé
    Date de mise en marché : Février 2011
    Format : 750 ml
    Prix : 16,95 $ CAN
    Description : Ce produit est fait d'une double dose d'expresso italien de la meilleure qualité et de crème fraîche moussée à la perfection. Ce mélange de café de luxe entièrement naturel est ensuite refroidi instantanément et arrosé de vodka pure. Il est prêt à boire après réfrigération, et est meilleur servi sur glace et siroté.
  • Liqueur de sirop d'érable
    Entreprise : Domaine Pinnacle
    Marque : Coureur des Bois
    Détaillant : Société des alcools du Québec (SAQ)
    Type de détaillant : Détaillant spécialisé
    Date de mise en marché : Juillet 2010
    Format : 750 ml
    Prix : 27,35 $ CAN
    Description : Ce produit canadien est fait de sirop d'érable québécois de première qualité, de crème fraîche et d'un assemblage d'alcool et de rhum.
  • Bourbon nature du Kentucky
    Entreprise : Pocketshot
    Marque : Pocket Shot
    Détaillant : Sobeys Spirits Wine Cold Beer
    Type de détaillant : Détaillant spécialisé
    Date de mise en marché : Février 2012
    Format : 50 ml
    Prix : 2,69 $ CAN
    Description : Ce produit vieilli pendant quatre ans est vendu dans un sachet de 50 ml. Une variante à la vodka est aussi disponible.

Source pour tout : Mintel 2013.

Circuits de distribution

Industrie de la vente au détail (hors débits)

L'industrie de la vente au détail, c'est-à-dire hors débits, récolte la majorité des ventes de boissons alcoolisées au Canada, où les régies provinciales des alcools sont les plus importants détaillants d'alcool, et les seuls distributeurs ou détaillants dans la plupart des provinces. Ces régies des alcools contrôlent l'importation de boissons alcoolisées au Canada, ainsi que les ventes et le commerce entre les provinces, et la LCBO de l'Ontario est le plus gros détaillant en alcool au monde. Par conséquent, les détaillants spécialisés étaient responsables de plus de 85 % des ventes de boissons alcoolisées hors débits en 2011. Malgré qu'elles soient présentes, les boutiques hors taxes aux frontières et dans les aéroports enregistrent un faible volume de ventes qui a peu d'incidence sur l'industrie. Les magasins d'alcools sont privatisés en Alberta, et ceux de la Colombie-Britannique relèvent d'un système public ou privé. Au Québec, les bières et certains vins (ceux embouteillés au Québec) sont vendus dans les dépanneurs et les épiceries détenant un permis de vente d'alcool. La petite proportion des ventes de boissons alcoolisées en épicerie provient donc principalement du Québec. En Ontario, le vin peut être vendu dans des magasins de vin ou au Beer Store, qui est un partenariat entre Molson Canada, Sleeman et la Brasserie Labatt. En 2013 et en 2014, la LCBO a aussi l'intention d'ouvrir des magasins express ou des comptoirs dans de grandes épiceries de l'Ontario (Bliss, 2012).

En 2011, les ventes hors débits s'élevaient à 21,8 milliards de dollars CAN, ou à 59,2 % de la valeur des ventes de boissons alcoolisées au Canada. Cependant, le redressement de l'économie au cours des prochaines années devrait produire une croissance légèrement plus solide dans le domaine de la restauration que dans celui de la vente au détail. Les prix devraient augmenter dans les domaines de la restauration et de la vente au détail, mais les promotions et les emballages multiples feront en sorte que les hausses auront une moindre incidence sur les ventes au détail. Les règlements qui assouplissent les restrictions s'appliquant à la distribution peuvent favoriser les ventes locales de bière et de vin, notamment les modifications apportées en 2011 pour permettre aux services autorisés à livrer de l'alcool en Ontario à acheter directement auprès de petites brasseries ou vineries artisanales. Malgré cela, le paysage de la vente au détail au Canada ne devrait pas beaucoup changer d'ici à cinq ans. Les efforts de marketing se concentrent toutefois sur certains groupes de consommateurs. À titre d'exemple, le Beer Store a ouvert une boutique de bière qui met l'accent sur les bières artisanales et cible les jeunes amateurs de bière des milieux urbains (Euromonitor 2012).

Valeur des ventes hors débits de boissons alcoolisées au Canada, par circuit de distribution – répartition en %
Circuit 2009 2010 2011
Source : Euromonitor, 2012.
Discompteurs 0,3 0,3 0,3
Spécialistes en alimentation, en boissons et en tabac 86,8 87 87,1
Hypermarchés 2,0 2,1 2,0
Petits magasins d'alimentation 3,1 2,8 2,8
Supermarchés 7,5 7,5 7,5
Vente au détail par Internet 0,3 0,2 0,2
Principaux détaillants spécialisés en boissons alcoolisées au Canada, en 2011
Détaillant Nom de magasin Nombre de boutiques
Source : Euromonitor, 2012.
Régie des alcools de l'Ontario LCBO 613
Société des alcools du Québec SAQ 413
The Beer Store (Ontario) The Beer Store 440
B.C. Liquor Board B.C. Liquor Store 197

Industrie de la restauration et de l'hôtellerie (dans les débits)

La valeur et le volume des ventes de boissons alcoolisées dans les débits de boisson ont augmenté en 2011. Un redressement de l'économie, un été chaud et la multiplication des bars à vin ont contribué à cette augmentation. En 2011, les ventes des débits de boisson se chiffraient à 15,0 milliards de dollars CAN, ou à 48 % de la valeur des ventes de boissons alcoolisées au Canada. Les bars et les pubs sont des établissements répandus au Canada. Cependant, puisque le vin gagne en popularité, les bars à vin sont de plus en plus présents sur le marché. Les droits d'accise sur les produits canadiens équivalent aux droits d'importation des produits étrangers. La taxe par litre d'alcool absolu est calculée comme suit : 0,62 $ CAN pour le vin contenant plus de 7 % d'alcool éthylique absolu, et 11,696 $ CAN pour les spiritueux contenant plus de 7 % d'alcool éthylique absolu. Les droits d'accise par hectolitre sont calculés comme suit : 31,22 $ CAN pour la bière contenant plus de 2,5 % d'alcool éthylique absolu et pour une production annuelle par entreprise de plus de 75 000 hectolitres (Agence du revenu du Canada, 2010). De plus, une taxe fédérale sur la valeur ajoutée (TVA) et une taxe sur les produits et services (TPS) sont imposées aux produits, de même que des taxes et des majorations de source provinciale (Euromonitor, 2012). Pour tout savoir sur les droits d'accise perçus sur les boissons alcoolisées, veuillez consulter la page Web Taux des droits d'accise de l'Agence du revenu du Canada.

Ventes de boissons alcoolisées dans les débits et hors débits au Canada, en 2011 – répartition en %
Part du marché Volume du marché
Source : Euromonitor, 2012.
Hors débits 59,2 80,6
Dans les débits 40,8 19,4
Total 100,0 100,0

Analyse du lancement de nouveaux produits

Des exemples de nouveaux produits sont fournis pour chaque catégorie de boissons alcoolisées exposée dans le présent rapport, mais la section qui débute porte sur toutes les boissons alcoolisées nouvellement mises en marché au Canada, et illustre à l'aide d'exemples de nouveaux produits les principales tendances du marché canadien. Les données sont tirées de la base de données Mintel sur les nouveaux produits dans le monde, qui ne relève aucunement les vins nouvellement lancés au Canada. Par conséquent, l'analyse suivante ne traite pas des produits du vin.

Selon Mintel, 405 nouveaux produits de boissons alcoolisées provenant de divers fabricants ont fait leur entrée sur le marché canadien entre janvier 2008 et décembre 2012. Les produits entièrement nouveaux représentaient plus de la moitié des boissons alcoolisées lancées (57,3 %), et les nouvelles variétés ou ajouts à une gamme de produits étaient également fréquents (30,9 %). Venaient ensuite les produits présentés dans un nouvel emballage (11,6 %) et une reprise de lancement.

Les bières, la catégorie de boissons alcoolisées la plus populaire au Canada, comptaient le plus grand nombre de lancements entre janvier 2008 et décembre 2012, soit 176 (43,5 % des lancements), suivies par les boissons alcoolisées aromatisées, 136 (33,6 %), et la vodka, 28 (6,9 %). Venaient ensuite le cidre, 25 lancements de produit (6,2 %), les liqueurs, 21 lancements (5,2 %), et le whisky, 6 (1,5 %). Les autres catégories (rhum brun, rhum blanc, vins, liqueurs de rhum aromatisées et gin) comptaient chacune trois lancements ou moins.

L'allégation « écologique » était de loin la plus souvent attribuée aux boissons alcoolisées nouvellement lancées au Canada. Cela s'explique par le grand nombre d'allégations « emballage recyclable » surtout apposées aux nouvelles bières. « Qualité supérieure » était la deuxième allégation la plus fréquente. Elle paraissait sur un certain nombre de produits de bière qui présentent des caractéristiques de grande qualité, telles que des ingrédients ou produits naturels ou de spécialité, des techniques de production raffinées et une disponibilité limitée. L'allégation « qualité supérieure » était populaire pour les cidres et les boissons alcoolisées aromatisées nouvellement lancés, et concernait les ingrédients, l'emballage et la mise en marché. Les allégations santé (telles que sans additif ni agent de conservation, entièrement naturel ou biologique) étaient aussi accolées aux nouveaux produits et, dans bien des cas, assorties de la mention « qualité supérieure ».

Principales allégations utilisées
  Nombre de lancements
Source : Mintel 2013.
Éthique – emballage écologique 124
Qualité supérieure 81
Sans additif ni agent de conservation 58
Saisonnier 32
Édition limitée 24
Produit entièrement naturel 22
Facile d'utilisation 12
Biologique 10
Non pasteurisé 9
Teneur faible, nulle ou réduite en gras 9
Autres 214
Total – allégations 595

Exemples de nouveaux produits par tendance

Ce qui suit est une sélection de nouveaux produits de boissons alcoolisées introduites sur le marché canadien de Janvier 2008 à Décembre 2012 selon Mintel, soulignant les principales tendances de ce marché.

Tendances des allégations « qualité supérieure »

De nombreux produits affichent ce type d'allégation en invoquant l'utilisation d'ingrédients ou de méthodes de production de qualité. L'accent est aussi mis sur la santé et sur des facteurs d'ordre éthique, comme l'emballage recyclable.

  • Bière aux vraies pommes et canneberges
    Entreprise : Les Brasseurs du Nord
    Marque : Cuvée Boréale
    Format : 4 x 347 ml
    Prix : 8,99 $ CAN
    Allégations : Éthique – emballage écologique, édition limitée, teneur faible, nulle ou réduite en sucre, sans additif ni agent de conservation, médias sociaux
  • Assortiment de bières artisanales
    Entreprise : Okanagan Cider
    Marque : Okanagan Spring
    Format : 12 x 341 ml
    Prix : 22,53 $ CAN
    Allégations : Produit entièrement naturel, éthique – emballage écologique, édition limitée, saisonnier
  • Boisson à la vodka de première qualité aromatisée aux agrumes
    Entreprise : Soca Spritz Beverage Co.
    Marque : Soca Vodka Spritz
    Format : 4 x 330 ml
    Prix : 10,99 $ CAN
    Allégations : Sans gluten, peu allergène, non allergène ou teneur réduite en allergènes, teneur faible, nulle ou réduite en calories, aucun additif ni agent de conservation, qualité supérieure
  • Cidre sec de première qualité
    Entreprise : Growers Cider
    Marque : Growers 1927
    Format : 6 x 473 ml
    Prix : 9,99 $ CAN
    Allégation : Qualité supérieure
    Détails : Fermentation naturelle et saveurs entièrement naturelles

Tendances des allégations santé

Les boissons alcoolisées nouvellement lancées affichaient diverses allégations santé, notamment produit entièrement naturel ou sans additif ni agent de conservation. Des allégations évoquaient aussi des ingrédients à teneur nulle, faible ou réduite en calories, en gras et en gluten, par exemple.

  • Bière légère aromatisée au thé glacé
    Entreprise : Molson Canada
    Marque : Coors Light IcedT
    Format : 4 x 473 ml
    Prix : 10,99 $ CAN
    Allégations : Éthique – emballage écologique, emballage intéressant, sans additif ni agent de conservation
  • Bière sans gluten
    Entreprise : Better Bitters Brewing
    Marque : Nickel Brook Gluten Free
    Format : 473 ml
    Prix : 2,95 $ CAN
    Allégations : Sans gluten, peu allergène, non allergène ou teneur réduite en allergènes, sans additif ni agent de conservation
    Détails : Reconnue comme étant la première bière sans blé en Ontario
  • Liqueur légère à la crème irlandaise
    Entreprise : T.J. Carolan & Sons
    Marque : Carolans
    Format : 750 ml
    Prix : 22,95 $ CAN
    Allégation : Teneur faible, nulle ou réduite en gras
    Détails : 50 % moins de gras que la crème irlandaise régulière de Carolans
  • Boissons alcoolisées aromatisées
    Entreprise : Mike's Hard Lemonade
    Marque : Mike's
    Format : 12 x 330 ml
    Prix : 27,99 $ CAN
    Allégation : Produit entièrement naturel
    Détails : Fait d'ingrédients entièrement naturels

Tendances aux nouvelles saveurs

Au sein d'un marché concurrentiel saturé, les saveurs et les combinaisons de saveurs différencient les produits. Cette tendance se dégage surtout de la catégorie des bières, et les saveurs de citron et de lime sont particulièrement
présentes.

  • Bière légère aromatisée au citron
    Entreprise : Miller Brewing
    Marque : Miller Chill
    Format : 6 x 355 ml
    Prix : 9,99 $ CAN
    Allégations : Éthique – emballage écologique, sans additif ni agent de conservation
    Détails : Réputé offrir un goût rafraîchissant de citron
  • Blonde au chai et à l'érable
    Entreprise : The Whistler Brewing Co.
    Marque : Whistler Brewing Co.
    Format : 650 ml
    Prix : 5,75 $ CAN
    Allégation : Sans additif ni agent de conservation
    Détails : Du sirop d'érable pur directement ajouté à la trempe et un soupçon de chai additionné pendant le processus de filtration créent une palette de goût très complexe et légèrement épicée.
  • Cidre pétillant aromatisé à l'amélanche
    Entreprise : Growers Cider
    Marque : Growers
    Format : 6 x 330 ml
    Prix : 8,49 $ CAN
    Allégation : Éthique – emballage écologique
    Détails : Assemblage sucré et rafraîchissant de baies mauves des Prairies et de pommes traditionnelles. Le goût des amélanches s'apparente à une combinaison de bleuets et de canneberges.
  • Boisson à la vodka aromatisée au thé glacé au citron
    Entreprise : Waterloo Distillery
    Marque : Seagram
    Format : 6 x 355 ml
    Prix : 10,95 $ CAN
    Allégations : Éthique – emballage écologique, sans additif ni agent de conservation
    Détails : Fait avec de l'eau de source canadienne pure et à saveur naturelle de citron, ce produit offre un goût rafraîchissant légèrement sucré.

Tendances des allégations « éthique » et « écologique »

Ces allégations ont particulièrement servi au lancement de nouvelles bières, étant donné l'utilisation de matières
recyclables, puis au lancement de boissons alcoolisées aromatisées, de cidre et de vodka.

  • Assortiment de bières
    Entreprise : Keith's Brewery
    Marque : Alexander Keith's Brewmaster Collection
    Format : 15 x 341 ml
    Prix : 25,99 $ CAN
    Allégations : Éthique – bienfaisance, éthique – emballage écologique, de qualité supérieure
    Détails : Les consommateurs courent la chance de gagner une « écoaventure », et un don est fait en leur nom à une cause environnementale.
  • Lager
    Entreprise : Molson Coors
    Marque : Molson Canadian – projet Red Leaf
    Format : 4 x 473 ml
    Prix : 11,75 $ CAN
    Allégations : Éthique – bienfaisance, éthique – emballage écologique, sans additif ni agent de conservation
    Détails : Selon le fabricant, 10 ¢ par bouteille seront versés pour améliorer un parc de la région.
  • Spritz aux fruits de la passion et à l'hibiscus
    Entreprise : Palm Bay
    Marque : Palm Bay
    Format : 6 x 355 ml
    Prix : 8,99 $ CAN
    Allégations : Éthique – bienfaisance, saisonnier
    Détails : Le produit arbore le logo des survivantes du cancer du sein.
  • Vin rouge sans alcool
    Entreprise : MADD
    Marque : MADD
    Format : 750 ml
    Prix : 9,99 $ CAN
    Allégation : Éthique – bienfaisance
    Détails : Selon le fabricant, 10 % des ventes nettes sont versés à Mothers Against Drunk Driving (MADD) Canada.

Source pour tout : Mintel 2013.

Bibliographie

  • Agence du revenu du Canada. (12 janvier 2012). « Loi sur l'accise - Avis sur l'application et l'administration de la Loi sur l'accise ». Renseignements techniques— Taxes d'accise et prélèvements spéciaux — Loi sur l'accise.
  • Agence du revenu du Canada. (Mars 2010). « 1-5-1 Taux des droits d'accise ». Série Mémorandums sur les droits d'accise.
  • Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC). (15 février 2013). « Le gouvernement Harper investit dans l'avenir prometteur des vins de la Colombie-Britannique ». Communiqués.
  • Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC). (Mis à jour le 21 juin 2012). « L'industrie canadienne des brasseries ». Industrie des aliments et des boissons transformés : Profils sous-sectoriels.
  • Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC). (Mis à jour le 8 mai 2009). « L'industrie canadienne de la distillation ». Industrie des aliments et des boissons transformés : Profils sous-sectoriels.
  • Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC). (Mis à jour le 21 juin 2012). « L'industrie vinicole canadienne ». Industrie des aliments et des boissons transformés : Profils sous-sectoriels.
  • Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC). (Mis à jour en 2013). « L'industrie vinicole canadienne ». Direction du développement et de l'analyse du secteur. Ottawa, Agriculture et Agroalimentaire Canada.
  • Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), Service d'exportation agroalimentaire. (Mis à jour le 30 avril 2012). « Fiches d'information : Coup d'œil sur le Canada ». Statistiques commerciales – Fiches d'information.
  • Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), La marque Canada. (Mis à jour le 26 avril 2012). « La bière canadienne, distillation, vin de glace, vins ». Fiches d'information sur les produits.
  • BC Liquor Store – site Web. (2013).
  • Bliss, Paul. (31 décembre 2012). « Ontario to Introduce 'LCBO Express' Kiosks ». CTV News: Toronto.
  • Boettcher, Shelley. (2012). « Moscato Madness: North America's latest wine obsession ».
  • Diageo. (2013). « Whisky ». Diageo : Nos marques.
  • Eurmonitor International. (2012). « Alcoholic Drinks in Canada », p. 25.
    • (2012). « Beer in Canada », p. 16.
    • (2012). « RTDs/High-Strength Premixes in Canada », p. 10.
    • (2012). « Spirits in Canada », p. 22.
    • (2012). « Wine in Canada », p. 25.
  • Euromonitor International. Profils des entreprises :
    • (2012). « Bacardi & Co. Ltd. in Spirits (World) », p. 31.
    • (2012). « Andrew Peller Ltd. in Acoholic Drinks (Canada) », p. 5.
    • (2012). « Bacardi & Co. Ltd. in Wine (World) », p. 26.
    • (2012). « Constellation Brands Inc. (World) », p. 39.
    • (2011). « Diageo Plc in Spirits (World) », p. 41.
    • (2011). « Pernod Ricard in Spirits (World) », p. 43.
  • Free My Grapes. (2012). « Provincial Updates ».
  • Jordan, Kenrick. (2011). « The Canadian Wine Industry: A Summary View ». Special Report from BMO Capital Markets Economics. Banque de Montréal (BMO).
  • Kidd, Steve. (19 février 2013). « Oliver winery uncorks new opportunity ». Penticton Western News.
  • LCBO – site Web. (2013).
  • Mintel, Global Market Navigator. (2012). « Alcoholic Drinks & Tobacco - Canada, Mexico, United States - a snapshot ». Alcoholic Drinks - North America, p. 152.
  • Mintel, Global Market Navigator. (2012). « Spirits - Canada, Mexico, United States - a snapshot ». Spirits – North America, p. 61.
  • Mintel, Global Market Navigator. (2012). « Beer (retail) - Canada - a snapshot ». Beer, p. 27.
  • Mintel, Global Market Navigator. (2012). « Beer - Canada - a snapshot ». Beer, p. 34.
  • Mintel, Global Market Navigator. (2012). « Wine (retail) - North America - a snapshot ». Wine (retail) - North America, p. 50.
  • Mintel, Global New Products Database (GNPD). (2013). Canada - Alcoholic Beverages - June 2008 to December 2012.
  • Rimerman, A Frank, Rob Eyler. (2013). « The Economic Impact of the Wine and Grape Industry in Canada 2011 ».
  • Rockwell, Peter. (2013). « Hot wine trends to watch in 2013 ».
  • Rowe, Megan. (2013). « Sweeter wines, deeper beer lists on tap for 2013 ».
  • Schreiner, John. (5 mars 2013). « Stoneboat Vineyards releases its first sparkling wine ». John Schreiner on Wine.
  • Scott's Directories. (2013). Database. Canadian Agriculture Library.
  • Statistique Canada (mis à jour le 9 janvier 2013). « Contrôle et vente des boissons alcoolisées ». Le Quotidien, lundi, 26 mars 2012.
  • Statistique Canada (mis à jour le 26 mars 2012). « Contrôle et vente des boissons alcoolisées ».
  • Statistique Canada (mis à jour le 4 avril 2012). « Population ». Un coup d'œil sur le Canada.
  • Statistique Canada (mis à jour le 27 septembre 2012). « Population par année, par province et territoire ».
  • Statistique Canada (mis à jour en 2012). « Population projetée par groupe d'âge et sexe selon trois scénarios de projection au 1er juillet pour les années 2010, 2011, 2016, 2021, 2026, 2031 et 2036 ».

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Bien que tous les efforts nécessaires aient été déployés pour s'assurer de l'exactitude de l'information Agriculture et Agroalimentaire Canada n'assume aucune responsabilité reliée aux conséquences possibles de décisions prises sur la base de ces renseignements.

Tendances de la consommation : Vin, bière et spiritueux au Canada
© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2013).
ISSN 1920-6623
No AAC. 12050F

Pour obtenir des exemplaires additionnels de cette publication, pour demander un exemplaire sur support de substitution, et pour toutes les autres demandes de renseignements concernant cette publication, veuillez communiquer :
Agriculture et Agroalimentaire Canada, la Division de l'analyse globale 
1341, chemin Baseline, Tour  5,  4e étage
Ottawa (Ontario)
Canada K1A 0C5
Courriel : infoservice@agr.gc.ca 

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le détenteur du droit d'auteur du document en respectant le modèle suivant : AAC – titre du rapport – année. Lorsque la reproduction ou la redistribution inclut des données du présent document, elle doit en indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.


Ces renseignements vous ont-ils été utiles?

Date de modification :