Quoi de neuf en Colombie-Britannique? Pleins feux sur les aliments pour animaux de compagnie

Printemps 2017

  • Dollar canadien ($CA)

Information sur le secteur

Le marché canadien des aliments pour animaux de compagnie évolue et devient de plus en plus compétitif et diversifié. Depuis plusieurs années, l'humanisation des animaux de compagnie est une force motrice de cette industrie, et la tendance ne fait qu'augmenter. Près de 57 % des ménages canadiens possèdent un animal de compagnie. Étant donné que les animaux de compagnie sont de plus en plus traités comme des compagnons et des membres de la famille, les préoccupations sur leur santé et leur bien-être sont à la hausse. En réponse aux demandes du marché, l'industrie des aliments pour animaux de compagnie a concentré ses efforts sur la fabrication de produits naturels, biologiques, écologiques et axés sur la santé pour accroître le choix de produits offerts aux consommateurs. À l'heure actuelle, les produits sans gluten et ceux destinés aux animaux aux prises avec des allergies, de même que l'utilisation d'ingrédients locaux ou de source éthique, représentent les principales tendances du marché canadien des aliments pour animaux de compagnie.

Le saviez-vous?

Le Canada compte plus de 2 000 magasins spécialisés pour animaux de compagnie : soit un pour 1.5 détaillant en alimentation!

Les aliments pour chiens et chats se vendent sous plusieurs formes, les plus populaires étant les aliments secs, les aliments semi-humides et les aliments humides en conserve. Les aliments secs sont habituellement moins chers et se conservent plus longtemps que les aliments humides. En 2014, les ventes de nourriture sèche pour chiens au Canada ont atteint 718,8 millions de $ CA, tandis que celles des aliments secs pour chats s'élevaient à 427,2 millions de $ CA. Dans la catégorie des aliments humides, les ventes de nourriture pour chats atteignaient 229 millions de $ CA, et la nourriture humide pour chiens, 137,2 millions de $ CA.

Les exportations d'aliments pour animaux de compagnie en provenance du Canada ont presque doublé au cours des cinq dernières années, et on s'attend à ce qu'elles continuent d'augmenter. En 2016, le Canada a exporté 197 millions de kilogrammes d'aliments pour animaux de compagnie partout dans le monde, soit une valeur de 629 millions de $ CA. Les plus importants marchés d'exportation étaient les États- Unis, suivis de la Russie et du Japon. Avec ses 30 millions de $ CA d'exportations en 2016, la Colombie-Britannique est au quatrième rang des exportateurs canadiens d'aliments pour animaux de compagnie. Depuis 2012, ses exportations ont augmenté de plus de 120 %, et les marchés les plus importants ont été les États-Unis, la Nouvelle-Zélande et Hong Kong. Il y a eu, au cours des cinq dernières années, des hausses importantes des exportations vers Hong Kong, la Corée et le Mexique. Depuis l'entrée en vigueur, en 2015, de l'Accord de libre-échange Canada-Corée, les exportations d'aliments pour animaux de compagnie ont augmenté de 160 %. Au cours des prochaines années, on prévoit une hausse importante des exportations vers l'Union européenne (UE). À l'entrée en vigueur de l'Accord économique et commercial global (AECG), tous les droits de l'UE sur les importations d'aliments canadiens pour animaux de compagnie, dont certains peuvent atteindre 1 341 $/tonne, seront abolis.

Exportations d'aliments pour animaux de compagnie partout dans le monde en provenance de la C.-B.

Exportations C.-B.: La description de cette image suit.
Description
Exportations d'aliments pour animaux de compagnie partout dans le monde en provenance de la C.-B.
Année Exportations ($CA)
2012 13 615 155
2013 20 701 494
2014 23 799 155
2015 35 164 670
2016 30 794 591

Source : Statistiques Canada

Principales tendances dans les aliments pour animaux de compagnie

  1. Aliments produits localement
  2. Ingrédients de source éthique
  3. Exempts d'allergènes

Associations industrielles

Conseil consultatif mixte de l'industrie des animaux de compagnie

Le Conseil consultatif mixte de l'industrie des animaux de compagnie (PIJAC) (Pet Industry Joint Advisory Council) a été créé en mars 1988. Il s'agit d'une association commerciale nationale sans but lucratif, qui regroupe des membres de différents secteurs de l'industrie canadienne des animaux de compagnie. Le bien-être des animaux est l'élément le plus important pour le PIJAC, qui aide les entreprises canadiennes à atteindre les normes les plus élevées en matière soins des animaux. Le PIJAC fournit à l'industrie conseils, ressources et possibilités pour aider les entreprises à croître, mais aussi à constamment améliorer les services et les produits qu'elles offrent. Un des principaux objectifs du PIJAC est de maintenir et d'accroître les exportations dans les marchés actuels et d'encourager l'expansion vers de nouveaux marchés.

Selon Rénald Sabourin, directeur exécutif adjoint du PIJAC, le marché d'exportation des aliments pour chats et chiens de qualité supérieure et haut de gamme ne cesse de s'accroître. C'est surtout la tendance à « humaniser les animaux de compagnie » qui explique cette expansion du marché, laquelle crée un vaste marché pour les produits de santé et de mieux-être. Cette tendance a aussi accru les possibilités pour les transformateurs d'aliments pour animaux de compagnie en Asie-Pacifique, en Amérique latine et dans des régions de l'Europe de l'Est, où la demande d'aliments de qualité supérieure et haut de gamme est la plus élevée.

Le conseil est particulièrement heureux de la croissance des marchés de l'UE. Entre février 2015 et février 2016, les exportations de nourriture pour chiens et chats vers l'UE ont augmenté de 25,8 %, et les ventes à l'exportation ont atteint 79,4 millions de $ CA. Ce succès en UE peut être attribué aux efforts déployés par les exportateurs canadiens d'aliments pour animaux de compagnie pour satisfaire aux exigences de l'UE en matière de normes de salubrité, lesquelles sont considérées comme les plus strictes au monde. D'autres facteurs ont contribué au succès des exportateurs canadiens, notamment le fait de rencontrer des acheteurs potentiels dans les foires commerciales internationales, de rester à l'affût des tendances du marché ainsi que de tirer parti de leur expérience de travail avec des marques maison.

La contribution du PIJAC comprend également l'aide qu'il apporte aux fabricants et aux distributeurs pour résoudre les problèmes réglementaires à mesure qu'ils se présentent, son travail auprès de l'Association canadienne des fabricants d'aliments pour animaux de compagnie pour résoudre les problèmes d'accès aux marchés commerciaux, l'organisation des pavillons canadiens et des missions commerciales au pays et à l'étranger, et la participation au financement des entreprises d'exportation par l'intermédiaire de Cultivons l'avenir 2, une initiative de financement fédérale-provinciale-territoriale. Le PIJAC est un joueur clé qui facilite l'expansion rentable vers de nouveaux marchés et il travaille avec les délégués commerciaux canadiens partout dans le monde pour effectuer des études de marché et dresser des listes d'acheteurs. Selon le PIJAC, les marchés émergents ciblés sont l'Amérique latine, la Russie et l'Asie pacifique. Un accent particulier est mis sur la Chine, vu que le Canada et la Chine ont entrepris des discussions exploratoires sur la possibilité de conclure un accord de libre-échange. Le PIJAC a organisé deux missions en 2016, une à Tokyo, au Japon, et une à Guangzhou, en Chine, et a obtenu une réponse positive des distributeurs chinois.

Le PIJAC appuie principalement le développement du marché d'exportation pour l'industrie canadienne des aliments pour animaux de compagnie par l'intermédiaire de missions et de foires commerciales. Les pavillons canadiens organisés lors des foires commerciales internationales ont permis de sensibiliser les gens à la qualité des produits fabriqués au Canada. Le PIJAC regroupe le plus de fabricants canadiens qu'il peut sous une même image de marque canadienne, fournissant ainsi une structure pour la présence canadienne. Ceci permet aux producteurs canadiens d'aliments pour animaux de compagnie de tirer parti de la réputation de fiabilité du Canada et de son image de marque pour vendre leurs produits. Cette méthode permet également d'améliorer les relations au sein même de notre industrie, ce qui donne lieu à de meilleurs échanges d'information et, dans certains cas, à la création de partenariats. Les trois principales foires commerciales dans lesquelles le PIJAC organise un pavillon commercial sont les suivants : Zoomark en Italie, Interzoo en Allemagne, et Global Pet Expo aux États-Unis. La présence canadienne à ces événements a grandement contribué à la demande de produits canadiens d'alimentation pour animaux de compagnie à l'échelle internationale.

Site Web: www.pijaccanada.com/fr/

Dans les medias

  • Une entreprise de production de marijuana médicale de la C.-B. distribuera des produits pour animaux de compagnie en Nouvelle-Zélande (en anglais seulement)
    Business in Vancouver – L'entreprise True Leaf Pet a conclu une entente avec Liberty Premium Pet Products de Christchurch pour distribuer les produits à mâcher de marque True Hemp dans les animaleries partout en Nouvelle-Zélande. Il s'agit de la première incursion de l'entreprise en Asie-Pacifique. « En l'absence d'autres produits thérapeutiques pour chiens à base de chanvre comparables sur le marché de la Nouvelle-Zélande, nous sommes heureux de la distribution des produits True Hemp et nous avons hâte de voir la réponse des propriétaires de chiens à notre produit », explique Carl Reese, directeur associé de Liberty.
  • La demande de nourriture crue pour chiens bondit au Canada malgré les mises en garde des vétérinaires (en anglais seulement)
    Vancouver Sun – Le segment des aliments crus pour chiens est l'un des segments qui a connu la croissance la plus rapide au Canada dans le secteur des animaux de compagnie, un marché qui devrait dépasser les 8 milliards de $ par année. Les propriétaires d'animaux de compagnie dépensent de plus en plus pour de la nourriture de type « proies » et « aliments crus biologiquement appropriés » en se basant sur l'idée que les chiens devraient manger des aliments qui ressemblent à ce que mangent les loups.

Afin d'en savoir plus, veuillez communiquer avec le bureau Régional du Nord-Ouest, de la Colombie-Britannique, en composant le 604-292-5858, ou écrivez à atsbc@agr.gc.ca.

 Ces renseignements vous ont-ils été utiles?    

 
Date de modification :