Le sirop d'érable canadien

De l'or liquide pur

Chaque printemps, dans l'Est du Canada, lorsque la neige commence à fondre et que les animaux songent à sortir de leur hibernation, la saison tant attendue du sirop d'érable commence. C'est du Canada que provient 76 p. 100 de la production mondiale de sirop d'érable. Avec ses forêts débordantes d'érables rouges, d'érables noirs et d'érables à sucre, le pays possède la parfaite combinaison de nuits printanières froides et de journées chaudes qui permet de produire en abondance la sève transparente utilisée pour faire le sirop d'érable.

Les régions productrices de sirop d'érable du Canada se trouvent au Québec, en Ontario, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse. Le sirop d'érable fait partie depuis longtemps du tissu culturel canadien. Les Premières nations du pays ont montré aux premiers colons comment recueillir la sève et la faire bouillir pour obtenir du sirop d'érable. Le sucre d'érable a été le premier type de sucre produit dans l'Est de l'Amérique du Nord et il est demeuré la norme pour les édulcorants jusqu'en 1875, alors que le sucre de canne est arrivé sur le marché.

Maintenant appréciés dans 58 pays du monde, les produits de l'érable comprennent entre autres le sirop d'érable traditionnel, le beurre d'érable, les bonbons à l'érable et toute une gamme de produits contenant du sirop d'érable tels que les céréales, les yogourts, etc.

Protéger la nature

La production de sirop d'érable de qualité est une source de grande fierté pour les Canadiens; une authentique connexion avec la nature. Pendant leur croissance, les érables accumulent de l'amidon qui se convertit en sucre pendant le dégel printanier et se mêle à l'eau absorbée par les racines. La sève de l'érable contient environ 97 p. 100 d'eau, des minéraux, des acides organiques et des précurseurs de l'arôme d'érable. Il faut 40 litres de sève pour faire un litre de sirop.

Les producteurs de sirop d'érable du Canada assurent avec beaucoup de soins la survie de leurs érablières. Ils ne prélèvent de chaque arbre que la quantité de sève requise pour faire de 1 litre à 1,5 litre de sirop – soit moins du dixième du sucre que contient l'arbre. La collecte d'une trop grande quantité de sève priverait les arbres de nourriture. Les producteurs canadiens sont engagés à protéger la santé et la longévité de leurs arbres.

Expertise d'envergure mondiale

Par le passé, la sève était recueillie dans des seaux et ensuite versée dans de grands réservoirs qui étaient tirés par des chevaux ou un tracteur jusqu'à la cabane à sucre où se trouvait l'évaporateur. Au début des années 1970, l'industrie a été revivifiée lorsque des scientifiques ont mis au point de nouvelles méthodes de collecte et de production. Aujourd'hui, les producteurs utilisent des tubulures, l'osmose renversée et des évaporateurs très performants, ce qui a rendu l'industrie beaucoup plus efficace. En fait, le Canada peut se vanter de posséder certains des systèmes de production de sirop d'érable les plus innovateurs du monde.

La salubrité et la qualité du sirop d'érable sont surveillées par l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) qui veille à ce que les producteurs se conforment à des normes fédérales élevées. L'ACIA est aussi responsable de la classification fédérale du sirop d'érable, qui comprend les catégories suivantes :

  • Canada no 1 (extra clair, clair, médium)
  • Canada no 2 (ambré)
  • Canada no 3 (foncé)

Goûter la différence canadienne

Bien qu'il soit délicieux et sucré de nature, le sirop d'érable a évolué au-delà des marchés traditionnels des crêpes et des gaufres et se trouve maintenant dans des produits à valeur ajoutée comme aromatisant naturel. L'industrie continue à innover en introduisant des sirops d'érable à saveur fruitée, des mélanges de sirop d'érable et de liqueur, des produits biologiques et des emballages avant-gardistes.

Est-il étonnant que ce soit la feuille d'érable qui distingue le drapeau national canadien? Pour de plus amples informations sur l'industrie du sirop d'érable au Canada, les capacités canadiennes et les produits exportés, visitez les sites Web suivants :

Sites Web du gouvernement

Site Web de l'industrie

Date de modification :