Sélection de la langue

Recherche

Aperçu des débouchés en Chine

Aperçu du troisième partenaire commercial en importance du Canada

La Chine est la deuxième plus grande économie mondiale avec un produit intérieur brut (PIB) de 12,2 billions de dollars américains (2018), représentant environ 15,0 % de l'économie mondiale. En tant que deuxième plus grand importateur mondial de produits agroalimentaires et de produits de la mer (en considérant l'UE28 comme un seul marché), la Chine demeure l'un des partenaires commerciaux mondiaux du Canada les plus influents dans le commerce des produits agroalimentaires et des produits de la mer. En outre, la population de la Chine qui dépasse 1,4 milliard d'habitants en fait un marché d'importance pour les exportateurs canadiens.

Importantes possibilités par secteur en Chine

Informez-vous pour en savoir davantage sur les forces, les possibilités et d'autres aspects des secteurs canadiens des produits agroalimentaires et des produits de la mer. Lisez notre publication Information sur les marchés agricoles et alimentaires - Asie!

Aimeriez-vous savoir la façon dont nous choisissons les secteurs prioritaires?

Pour établir les secteurs prioritaires, nous avons adopté une approche de modélisation quantitative. Au moyen de la base de données du Global Trade Tracker, nous nous sommes concentrés sur plus de 100 produits qui représentaient, en 2018, 75 % des importations totales de la Chine (sauf les produits impossibles à produire au Canada), tous pays confondus, et 99 % des exportations du Canada vers la Chine.

Au cours de la phase initiale du processus de modélisation, nous avons procédé à une analyse quantitative de tous les produits agroalimentaires et produits de la mer. Chaque produit a été analysé en fonction d'une série de critères quantitatifs (c.-à-d. la taille du marché, la croissance du marché, l'intensité des échanges du Canada et les réductions de tarif), puis classé selon les données commerciales historiques collectées sur 10 ans.

L'analyse visait à évaluer les possibilités en fonction des forces et des défis :

  1. Les forces ont été définies par une performance élevée dans les grands secteurs d'importation chinois, et par une croissance élevée.
  2. Les défis ont été définis par les difficultés auxquelles l'industrie pourrait être confrontée lorsqu'elle tente de tirer profit des possibilités offertes par le marché.

Au cours de la deuxième phase, les produits ont été répartis en dix-neuf super secteurs et évalués par Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) et dix experts provinciaux au moyen d'un sondage. Les experts ont évalué les débouchés et déterminé les défis qu'il reste à relever.

Tous les produits agroalimentaires et de la mer qui sont jugés prioritaires sont à la fois importés par la Chine et peuvent être produits par le Canada et distribués à l'international.

La croissance par la transformation

En 2018, le Canada a vendu à la Chine pour 3,55 milliards de dollars canadiens d'aliments transformés, et ce chiffre connaît une croissance annuelle de 22,3 % depuis 2014. Les produits à haute performance comprennent les produits de canola, le porc, les crevettes nordiques et le crabe congelé. Même si la Chine se classe parmi les grands exportateurs, elle est l'un des rares marchés mondiaux où le Canada peut accroître ses exportations de produits transformés, étant donné sa richesse et la croissance rapide de son économie.

Les exportations de produits transformés constituent un multiplicateur de revenu; les exportateurs peuvent rivaliser dans un environnement en croissance qui est moins sensible aux parts de marché et aux niveaux de prix. Les marges tendent à être plus élevées dans les produits transformés. L'exportation de ces produits a aussi tendance à être moins volatile que celle d'autres produits.

Les aliments transformés représentent actuellement 34,5 % de toutes les exportations canadiennes de produits agroalimentaires et de la mer qui sont expédiés en Chine.

Il est dans l'intérêt du Canada de placer des produits différents, de grande valeur, uniques et de créneaux. Le marché chinois offre l'occasion aux exportateurs canadiens de positionner des produits que les consommateurs associent au Canada, comme la viande de bison, les canneberges, les bleuets, le vin de glace, le riz sauvage, le homard et les produits de l'érable. Les entreprises canadiennes peuvent tirer profit de la marque et de l'image positive du Canada pour améliorer les produits qu'ils offrent au marché chinois.

Exportations canadiennes d'aliments transformés ver la Chine en 2018
La description de cette image suit.
Description de l'image ci-dessus
  • Huile de canola : 45 %
  • Tourteaux : 21 %
  • Porc surgelé : 13 %
  • Crevettes nordiques surgelées : 8 %
  • Crabes surgelé : 7 %
  • Peaux de bovins / équins : 6 %

Le Canada possède un important avantage concurrentiel dans la production de nombreux produits de qualité supérieure dans les secteurs des grains et des oléagineux, ainsi que dans d'autres domaines comme les légumineuses. Le marché chinois a été très réceptif à ces produits canadiens souvent vendus en vrac et ces derniers constituent d'excellentes occasions d'améliorer la valeur de nos biens de qualité en trouvant des occasions liées aux ingrédients dans des produits alimentaires transformés haut de gamme. Il s'agit particulièrement des produits dans les industries de la santé et du bien-être, notamment la poudre de pois comme substitut sans gluten à teneur élevée en protéines, particulièrement pour les consommateurs atteints de la maladie cœliaque.

La concurrence du Canada

En 2016, le Canada a eu une part de marché équivalente à 4,85 % du marché des produits agroalimentaires et de la mer de la Chine. Les produits du secteur des aliments transformés pour lesquels le Canada a une forte présence ont permis de maintenir cette dernière puisque les concurrents sont davantage axés sur les produits pour lesquels le Canada a moins d'intérêt. Il existe cependant une forte concurrence quant aux produits du bœuf, aux ingrédients de produits naturellement sains, au miel et aux divers produits oléagineux.

Portrait de la concurrence du Canada en Chine dans les produits alimentaires transformés importés en 2018
Pays Pourcentage des importations chinoises globales d'aliments transformés Trois principaux produits alimentaires transformés exportés (part des exportations de produits alimentaires transformés du pays en %)
Nouvelle-Zélande 9,33 % Lait et crème (24,5 %), aliments pour bébé (14,4 %), morceaux de mouton surgelés (11,6 %)
États-Unis 8,03 % Peaux de bovins (12,2 %), préparations alimentaires (11,6 %), foin (7,3 %)
Australie 7,13 % Bœuf surgelé (16,9 %), vin (15,4 %), préparations alimentaires (13,9 %)
Indonésie 6,85 % Huile de palme (50,6 %), palmiste (13,4 %), huiles comestibles (6,8 %)
France 5,51 % Spiritueux obtenus par distillation du vin (29,2 %), vin (28,0 %), aliments pour bébé (9,9 %)

Nous pouvons vous aider à faire croître votre entreprise

Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire
Découvrez l'agriculture mondiale et les débouchés agroalimentaires, consultez la liste complète des analyses des marchés mondiaux, les tendances des marchés et les prévisions, et renseignez-vous sur les accords de libre-échange du Canada.
Service d'information sur les marchés agroalimentaires
Les entreprises canadiennes du secteur de l'agroalimentaire et des produits de la mer peuvent profiter d'un service personnalisé de rapports et d'analyses et prendre un abonnement par courrier électronique pour recevoir les plus récents rapports directement dans leur boîte de réception.

Accès aux marchés

La Chine a des exigences strictes en matière d'importation pour de nombreux produits et il incombe aux exportateurs canadiens de déterminer ces conditions d'importation avec leur importateur chinois. Toutefois, le Secrétariat de l'accès aux marchés (SAM) d'Agriculture et Agroalimentaire Canada peut également fournir de l'information et du soutien en matière d'exportation. Ce service constitue un guichet unique dont le but est d'aider l'industrie alimentaire et les entreprises canadiennes à accéder aux marchés internationaux. Pour toute question concernant l'exportation de vos produits agricoles ou alimentaires ou pour obtenir de l'aide, communiquez avec nous à aafc.mas-sam.aac@canada.ca.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :