Sélection de la langue

Recherche

Analyse sectorielle – Le marché de la bière, des spiritueux et du vin aux États-Unis

Septembre 2018

Sommaire

Aux fins du présent rapport, les boissons alcoolisées comprennent la bière, le cidre, le poiré, les spiritueux, les boissons prêtes à boire, les mélanges à forte teneur en alcool et le vin.

Le Canada et les États-Unis (É.-U.) entretiennent de solides relations commerciales. Les É.-U. représentent la principale destination des exportations canadiennes (27,2 milliards de dollars américains (G$ US) en 2017). Les exportations de boissons alcoolisées canadiennes aux É.-U. se chiffraient à 595,4 millions de dollars américains (M$ US) en 2017, ce qui représente 2,2 % des exportations totales du Canada à destination des É.-U.

En 2017, la valeur des exportations de vins canadiens aux É.-U. s'est établie à 42,9 M$ US. Les exportations de vins de glace s'élevaient à 4,6 M$ US, ce qui correspond à 10,7 % des exportations totales de vins aux É.-U. De 2013 à 2017, les exportations de vins ont progressé suivant un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 16,0 % et les exportations de vins de glace ont avancé selon un TCAC de 12,1 %.

En 2017, les ventes au détail de boissons alcoolisées aux É.-U. se sont chiffrées à 231,4 G$ US (ventes dans les débits de boissons : 51,0 %; ventes hors débits : 49,0 %). Les ventes de bières ont atteint 103,9 G$ US, les ventes de spiritueux, 73,6 G$ US, et les ventes de vins, 46,3 G$ US.

Le taux de croissance annuel des ventes au détail de spiritueux aux É.-U. a varié entre 3,3 % et 5,4 % de 2013 à 2017. Il s'agit de la catégorie de boissons alcoolisées la plus stable et la plus prévisible.

On s'attend à une diminution des taux de consommation de vin des baby-boomers vieillissants aux É.-U., qui forment le plus grand groupe de consommateurs de vin sur le marché américain et qui sont les plus friands de vins haut de gamme. Résolus à ne pas suivre les conventions, les consommateurs de la génération Y devraient, malgré leur manque d'expérience, redéfinir la catégorie des vins avec leurs goûts raffinés.

Introduction

Aux fins du présent rapport, les boissons alcoolisées comprennent la bière, le cidre, le poiré, les spiritueux, les boissons prêtes à boire, les mélanges à forte teneur en alcool et le vin.

Exportations de boissons alcoolisées canadiennes aux États-Unis

Le Canada et les États-Unis (É.-U.) entretiennent de solides relations commerciales. Les É.-U. se classent au premier rang des marchés d'exportation du Canada (27,2 G$ US de produits agroalimentaires et de produits de la mer exportés en 2017). Les exportations de boissons alcoolisées canadiennes aux É.-U. se chiffraient à 595,4 M$ US en 2017, ce qui représente 2,2 % des exportations totales du Canada à destination des É.-U. De 2013 à 2017, les exportations de boissons alcoolisées canadiennes sur le marché américain ont affiché un taux de croissance annuel composé (TCAC) de -1,8 %. Le whisky a été la principale boisson alcoolisée exportée aux É.-U. en 2017 (257,4 M$ US), suivi de la bière (116,0 M$ US). Les deux catégories ont toutefois enregistré un TCAC négatif de 2013 à 2017, soit −4,1 % et −8,4 % respectivement. Au cours de la même période, les exportations de cidre, de poiré, d'hydromel, de saké et d'autres boissons fermentées ont progressé suivant un TCAC de 16,3 % pour s'établir à 47,4 M$ US en 2017.

En 2017, le Canada et le Mexique, bénéficiant d'une grande proximité par rapport au marché américain, demeuraient les plus importants fournisseurs de spiritueux aux É.-U., et les whiskys canadiens jouissaient toujours d'une grande popularité.

Les dix principales boissons alcoolisées canadiennes exportées aux États-Unis, de 2013 à 2017, en M$ US
Description 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Total – Boissons alcoolisées 683,5 640,7 619,7 608,5 595,4 −1,8
Whisky 319,2 304,8 288,6 252,5 257,4 −4,1
Bière de malt 187,4 164,6 147,1 112,7 116,0 −8,4
Liqueurs 107,1 92,4 91,4 136,5 112,5 5,0
Cidre, poiré, hydromel, saké et autres boissons fermentées 23,9 25,9 31,5 43,9 47,4 16,3
Vins de raisins frais, y compris les vins enrichis en alcool, récipients d'une contenance supérieure à 10 litres 16,5 29,4 31,0 34,0 31,3 1,6
Vins de raisins frais, y compris les vins enrichis en alcool, récipients d'une contenance n'excédant pas 2 litres 7,1 8,4 11,3 12,9 10,1 4,8
Vodka 16,0 7,6 10,3 10,0 8,1 1,4
Rhum et autres eaux-de-vie provenant de la distillation, après fermentation, de produits de cannes à sucre 3,9 5,8 3,8 3,6 6,0 0,8
Alcool éthylique non dénaturé d'un titre alcoométrique volumique de moins de 80 % vol; eaux-de-vie et autres boissons spiritueuses 0,8 0,6 2,5 1,4 3,8 58,9
Vins de raisins frais, y compris les vins enrichis en alcool, récipients d'une contenance excédant 2 litres, mais n'excédant pas 10 litres 0,0 0,0 0,0 0,0 1,4 N.C.

Source : Global Trade Tracker, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

N.C. : non calculable

Vins canadiens exportés aux États-Unis, selon le code du Système harmonis (SH), de 2013 à 2017, en $ US
Code SH Description 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
2204 Total – Vin 23 659 070 38 055 483 42 361 884 46 907 663 42 869 791 16,0
22042900 Vins de raisins frais, n.d.a., récipients d'une contenance supérieure à 10 litres 16 529 474 29 423 470 31 048 741 33 990 488 31 308 619 17,3
22042190 Autres vins de raisins, n.d.a., récipients d'une contenance n'excédant pas 2 litres 4 148 487 5 071 156 7 874 080 8 234 629 5 458 416 7,1
22042110 Vins de glace, récipients d'une contenance n'excédant pas 2 litres 2 947 733 3 294 791 3 390 693 4 622 830 4 648 926 12,1
22042200 Vins de raisins frais, n.d.a., recipients d'une contenance excédant 2 litres, mais n'excédant pas 10 litres 0 0 0 0 1 400 144 N.C.
22041000 Vins de raisins, mousseux 33 376 266 066 48 370 59 716 53 686 12,6

Source : Global Trade Tracker, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

n.d.a.: non dénommés ailleurs

N.C. : non calculable

En 2017, la valeur des exportations canadiennes de vins à destination des É.-U. s'est établie à 42,9 M$ US. Les exportations de vins de glace s'élevaient à 4,6 M$ US, ce qui correspond à 10,7 % des exportations totales de vins aux É.-U. De 2013 à 2017, les exportations de vins ont progressé suivant un TCAC de 16,0 % et les exportations de vins de glace ont avancé selon un TCAC de 12,1 %.

Comportement des consommateurs

L'évolution du Comportement des consommateurs au cours des dernières années a modifié les habitudes de consommation de boissons alcoolisées. À une certaine époque, on buvait généralement de l'alcool dans les bars, les salles à manger et les cours arrière. De nos jours, les consommateurs – en particulier les jeunes – vont boire de l'alcool dans des endroits qui autrefois étaient impensables, souvent dans des endroits publics. L'essor des boissons artisanales a encouragé la consommation d'alcool directement à la source (p. ex. vignoble, salle de dégustation dans une entreprise de distillation, chez le brasseur), ce qui va dans le sens des intérêts du consommateur moderne, qui cherche à mieux comprendre les produits alcoolisés qu'il achète et à s'assurer de leur authenticité. D'après Euromonitor International, dans le cas de la bière, qui est la boisson artisanale la plus courante, on estime que jusqu'à 10 % des volumes de bières en fût consommées proviennent directement du réservoir d'un brasseur. De plus en plus, on consomme des boissons alcoolisées à l'extérieur, par exemple au parc à l'occasion d'un pique-nique, à la plage durant une partie de volleyball ou dans le cadre d'un festival de musique ou d'un festival de rue. Devant la demande de produits faciles à emporter, les producteurs de boissons alcoolisées de qualité supérieure (les jeunes consommateurs américains accordent aussi beaucoup d'importance à cet aspect) misent sur les contenants pratiques d'une portion. Bien souvent, ils se tournent vers les canettes métalliques.

Tendances de consommation

De plus en plus, les consommateurs achètent leurs boissons alcoolisées directement auprès des producteurs. Chaque nouvelle génération de consommateurs ayant l'âge légal de boire de l'alcool accorde plus d'importance que la précédente à l'expérience et à l'authenticité, et moins aux biens matériels. Selon Euromonitor International, cette tendance devrait continuer de s'accentuer, les membres de la iGénération atteignant l'âge permis par la loi pour boire de l'alcool et cherchant à intégrer ces valeurs dans leurs habitudes de consommation.

Du point de vue du fabricant, la consommation à proximité du lieu de production est une activité très lucrative, puisqu'elle lui permet non seulement d'éviter l'étape complexe de la distribution et de réaliser des marges bénéficiaires plus intéressantes, mais aussi d'avoir un contact plus direct avec ses clients pour pouvoir être mieux à l'écoute de ce qu'ils veulent. Bien que les consommateurs souhaitent plus que jamais boire de l'alcool en dehors des lieux habituels, la réglementation constitue un obstacle important à la consommation d'alcool en plein air. Les lois à cet égard s'assouplissant généralement un peu plus chaque année, la consommation de boissons alcoolisées à l'extérieur et sur le pouce continuera probablement à gagner en popularité. Indépendamment de l'aspect faisabilité, la tendance aux contenants légers d'une portion devrait se maintenir dans les années à venir, l'idée d'une souplesse accrue plaisant aux consommateurs (Euromonitor International, 2018).

Ventes au détail (dans les débits de boissons et hors débitsNote de bas de page 1)

De 2013 à 2017, les ventes au détail de boissons alcoolisées ont augmenté selon un TCAC de 3,0 % pour s'établir à 231,4 G$ US à la fin de la période (ventes dans les débits de boissons : 51,0 %; ventes hors débits : 49,0 %). C'est la catégorie du cidre et du poiré qui a affiché le plus haut TCAC au cours des cinq dernières années, soit 13,1 %. Les ventes de cidre et de poiré se sont chiffrées à 1,5 G$ US en 2017 (ventes dans les débits de boissons : 55,5 %; ventes hors débits : 44,5 %).

Ventes au détail de boissons alcoolisées (dans les débits de boissons et hors débits) selon la catégorie, de 2013 à 2017, en M$ US
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Total – Boissons alcoolisées 205 659,5 212 462,6 218 631,7 225 165,1 231 408,9 3,0
Bière 96 237,7 99 109,3 101 486,0 102 898,3 103 990,7 2,0
Cidre et poiré 940,0 1 468,8 1 607,0 1 563,7 1 539,3 13,1
Boissons prêtes à boire/mélanges à forte teneur en alcool 5 633,9 5 468,8 5 461,5 5 641,4 6 009,4 1,6
Spiritueux 62 668,9 65 218,1 67 325,9 70 452,5 73 610,4 4,1
Vin 40 179,0 41 197,7 42 751,3 44 609,2 46 259,1 3,6

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Ventilation (en %) de la valeur des ventes au détail de boissons alcoolisées selon la catégorie, 2017
La description de cette image suit.
Description de l'image ci-dessus
  • Bière : 44.9 %
  • Spiritueux : 31.8 %
  • Vin : 20.0 %
  • Boissons prêtes à boire/mélanges à forte teneur en alcool : 2.6 %
  • Cidre et poiré : 0.7 %

Source : Euromonitor International, 2018

Ventes au détail de boissons alcoolisées selon le type de ventes (dans les débits de boissons ou hors débits), de 2013 à 2017, en M$ US
Catégorie Type 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Total – Boissons alcoolisées Hors débits 97 145,3 100 959,0 105 891,3 109 961,3 113 340,2 3,9
Débits 108 514,1 111 503,6 112 740,4 115 203,7 118 068,8 2,1
Bière Hors débits 44 687,4 46 477,7 48 611,9 50 079,6 50 855,7 3,3
Débits 51 550,3 52 631,6 52 874,1 52 818,8 53 135,0 0,8
Cidre et poiré Hors débits 398,1 686,3 783,1 711,2 684,7 14,5
Débits 541,9 782,5 823,9 852,5 854,6 12,1
Boissons prêtes à boire/mélanges à forte teneur en alcool Hors débits 2 886,0 2 789,3 2 780,7 2 897,5 3 105,9 1,9
Débits 2 747,8 2 679,5 2 680,8 2 743,9 2 903,5 1,4
Spiritueux Hors débits 28 257,1 29 297,8 30 699,2 32 043,4 33 279,6 4,2
Débits 34 411,8 35 920,3 36 626,7 38 409,1 40 330,8 4,0
Vin Hors débits 20 916,7 21 708,0 23 016,4 24 229,7 25 414,3 5,0
Débits 19 262,3 19 489,7 19 734,9 20 379,5 20 844,8 2,0

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Prévisions des ventes au détail de boissons alcoolisées selon la catégorie, de 2018 à 2022, en M$ US
Catégorie 2018 2019 2020 2021 2022 TCAC* (%) 2018-2022
Total – Boissons alcoolisées 239 413,0 247 871,1 256 783,4 266 097,2 275 597,8 3,6
Bière 106 459,6 109 323,0 112 404,4 115 610,7 118 810,4 2,8
Cidre et poiré 1 294,8 1 242,9 1 206,5 1 183,4 1 167,3 −2,6
Boissons prêtes à boire/mélanges à forte teneur en alcool 6 500,5 6 873,0 7 232,2 7 598,8 7 976,8 5,2
Spiritueux 77 072,0 80 722,4 84 509,5 88 407,9 92 341,6 4,6
Vin 48 086,1 49 709,7 51 430,9 53 296,4 55 301,7 3,6

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

De 2018 à 2022, on prévoit que les ventes au détail de boissons alcoolisées afficheront un TCAC positif, et il en va de même pour toutes les catégories de boissons alcoolisées, sauf celle du cidre et du poiré (TCAC de -2,6 %). Selon les prévisions, les ventes au détail de boissons alcoolisées devraient s'établir à 275,6 G$ US en 2022 (ventes dans les débits de boissons : 50 %; ventes hors débits : 50 %).

Prévisions des ventes au détail de boissons alcoolisées aux États-Unis, selon le type de ventes (dans les débits de boissons ou hors débits), de 2018 à 2022, en M$ US
Catégorie Type 2018 2019 2020 2021 2022 TCAC* (%) 2018-2022
Total – Boissons alcoolisées Hors débits 117 707,1 122 261,9 127 023,0 131 994,0 137 170,3 3,9
Débits 121 705,8 125 609,1 129 760,4 134 103,2 138 427,5 3,3
Bière Hors débits 52 237,2 53 809,5 55 489,3 57 257,5 59 110,0 3,1
Débits 54 222,4 55 513,5 56 915,0 58 353,2 59 700,4 2,4
Cidre et poiré Hors débits 648,5 613,5 585,5 564,1 548,6 −4,1
Débits 646,3 629,4 621,0 619,3 618,7 −1,1
Boissons prêtes à boire/mélanges à forte teneur en alcool Hors débits 3 301,3 3 454,8 3 597,2 3 735,9 3 878,2 4,1
Débits 3 199,2 3 418,2 3 634,9 3 862,8 4 098,6 6,4
Spiritueux Hors débits 34 734,4 36 319,0 37 992,6 39 744,1 41 545,8 4,6
Débits 42 337,5 44 403,3 46 516,8 48 663,9 50 795,8 4,7
Vin Hors débits 26 785,7 28 065,1 29 358,2 30 692,4 32 087,8 4,6
Débits 21 300,4 21 644,7 22 072,6 22 604,0 23 213,9 2,2

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Bière, cidre et poiré

Le buveur de bière type aux É.-U. est le consommateur masculin de la classe ouvrière. Toutefois, les perceptions évoluent progressivement. La popularité de la lager américaine produite à grande échelle ayant diminué au profit de nouvelles options artisanales et importées, la bière est devenue un luxe abordable et un choix attrayant pour de nombreux consommateurs.

Si les consommateurs appréciaient autrefois l'offre diversifiée de bières proposée par les bars et les restaurants (ventes dans les débits de boissons : 25 % du volume total des ventes), la progression fulgurante de l'offre hors débits (ventes dans les magasins de détail : 75 % du volume total des ventes) a permis aux consommateurs de pouvoir continuer de se procurer différents types de bières, mais à des prix beaucoup plus abordables et dans le but de les boire chez eux. Le prix de la bière est trois fois plus élevé dans les débits de boissons que dans les magasins de détail.

Ventes au détail de bières (ventes dans les débits et ventes hors débits combinées), prix unitaire par litre, en $ US, de 2013 à 2017
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Total – Bière 4,0 4,1 4,2 4,3 4,4 2,4
Bière foncée 7,5 7,6 7,7 7,8 8,0 1,6
Lager 3,7 3,8 3,8 3,9 4,0 2,0
Bière peu ou non alcoolisée 4,0 4,1 4,1 4,2 4,3 1,8
Stout 7,8 8,1 8,4 8,5 8,8 3,1

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Le prix unitaire moyen de la bière, toutes sous-catégories confondues, s'est accru de 2,4 % (en prix courants) pour atteindre 4,4 $US le litre en 2017. Cette croissance reflète en fin de compte le phénomène de montée en gamme qui s'opère sur le marché américain de la bière et qui découle du fait que les consommateurs veulent de meilleures bières et une plus grande variété.

Ventes au détail de bière, cidre et poiré selon la sous-catégorie, de 2013 à 2017, en M$ US
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Total – Bière 96 237,7 99 109,3 101 486,0 102 898,3 103 990,7 2,0
Bière foncée 14 068,4 16 236,7 17 807,2 18 337,1 18 682,2 7,3
Ale 9 747,2 11 570,1 12 862,9 13 594,5 13 980,9 9,4
Weissbier/Weizen/bière blanche 4 321,1 4 666,5 4 944,3 4 742,6 4 701,2 2,1
Lager 80 071,2 80 593,0 81 236,7 82 006,4 82 683,1 0,8
Lager aromatisée/mélanges à base de lager 1 244,8 1 212,0 1 291,4 1 304,1 1 285,7 0,8
Lager ordinaire 78 826,5 79 381,0 79 945,3 80 702,4 81 397,4 0,8
Lager de qualité supérieure 26 647,3 28 305,7 30 672,4 32 505,6 34 691,6 6,8
Lager de qualité supérieure américaine 9 091,7 10 144,9 11 690,7 12 027,6 12 858,3 9,1
Lager de qualité supérieure importée 17 555,7 18 160,8 18 981,7 20 478,1 21 833,3 5,6
Lager à prix moyen 35 962,9 35 166,0 33 780,9 33 136,0 32 059,2 −2,8
Lager économique 16 216,2 15 909,3 15 492,1 15 060,8 14 646,6 −2,5
Bière sans alcool 398,0 401,3 403,8 399,2 390,2 −0,5
Stout 1 700,2 1 878,4 2 038,3 2 155,6 2 235,3 7,1
Total – Cidre et poiré 940,0 1 468,8 1 607,0 1 563,7 1 539,3 13,1

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

La bière est la boisson alcoolisée la populaire aux É.-U., les ventes se chiffrant à 103,9 G$ US en 2017 (ventes dans les débits de boissons : 51,0 %; ventes hors débits : 49,0 %) et ayant progressé suivant un TCAC de 2,0 % de 2013 à 2017. La sous-catégorie de la bière foncée a affiché un TCAC de 7,3 % et constituait 17,9 % des ventes totales de bières en 2017. Le groupe des bières de type ale a enregistré le plus haut TCAC de 2013 à 2017 (9,4 %); les ventes ont totalisé 13,9 G$ US en 2017.

Ventes au détail de bière, cidre et poiré selon le type de ventes (dans les débits de boissons ou hors débits), de 2013 à 2017, en M$ US
Catégorie Type 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Total – Bière Hors débits 44 687,4 46 477,7 48 611,9 50 079,6 50 855,7 3,3
Débits 51 550,3 52 631,6 52 874,1 52 818,8 53 135,0 0,8
Bière foncée Hors débits 4 162,5 5 032,5 5 595,1 5 928,3 6 089,9 10,0
Débits 9 905,8 11 204,1 12 212,1 12 408,8 12 592,2 6,2
Lager Hors débits 39 780,8 40 648,1 42 161,6 43 273,2 43 881,5 2,5
Débits 40 290,4 39 944,8 39 075,2 38 733,3 38 801,6 −0,9
Bière sans alcool Hors débits 163,0 164,4 172,2 171,5 166,5 0,5
Débits 235,0 236,9 231,6 227,7 223,7 −1,2
Stout Hors débits 581,1 632,6 683,1 706,6 717,7 5,4
Débits 1 119,1 1 245,8 1 355,2 1 449,0 1 517,5 7,9
Total – Cidre et poiré Hors débits 398,1 686,3 783,1 711,2 684,7 14,5
Débits 541,9 782,5 823,9 852,5 854,6 12,1

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Prévisions des ventes au détail de bière, cidre et poiré aux États-Unis, selon la sous-catégorie, de 2018 à 2022, en M$ US
Catégorie 2018 2019 2020 2021 2022 TCAC* (%) 2018-2022
Total – Bière 106 459,6 109 323,0 112 404,4 115 610,7 118 810,4 2,8
Bière foncée 19 336,3 20 126,0 21 001,3 21 930,7 22 912,7 4,3
Ale 14 526,4 15 131,5 15 766,3 16 439,6 17 151,5 4,2
Weissbier/Weizen/bière blanche 4 809,9 4 994,5 5 235,0 5 491,1 5 761,2 4,6
Lager 84 413,5 86 362,2 88 419,1 90 530,4 92 574,2 2,3
Lager aromatisée/mélanges à base de lager 1 301,2 1 325,2 1 355,6 1 391,6 1 432,8 2,4
Lager ordinaire 83 112,2 85 037,0 87 063,5 89 138,8 91 141,4 2,3
Lager de qualité supérieure 37 159,0 39 679,7 42 211,1 44 712,0 47 109,1 6,1
Lager de qualité supérieure américaine 13 885,1 14 974,2 16 072,5 17 160,4 18 149,4 6,9
Lager de qualité supérieure importée 23 273,9 24 705,5 26 138,6 27 551,6 28 959,7 5,6
Lager à prix moyen 31 432,2 30 917,5 30 494,4 30 138,9 29 797,7 −1,3
Lager économique 14 521,1 14 439,8 14 358,0 14 287,9 14 234,6 −0,5
Bière sans alcool 393,9 407,7 427,6 453,9 487,5 5,5
Stout 2 315,9 2 427,1 2 556,4 2 695,7 2 836,1 5,2
Total – Cidre et poiré 1 294,8 1 242,9 1 206,5 1 183,4 1 167,3 −2,6

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Selon les prévisions, les ventes au détail de bières poursuivront leur progression de 2018 à 2022, à un TCAC de 2,8 % et elles atteindront 118,8 G$ US en 2022 (ventes dans les débits de boissons : 50 %; ventes hors débits : 50 %). La bière foncée demeurera une des sous-catégories connaissant la plus forte expansion (TCAC de 4,3 % de 2018 à 2022). Les ventes de bières foncées devraient s'élever à 22,9 G$ US en 2022 (ventes dans les débits de boissons : 67,2 %; ventes hors débits : 32,8 %). C'est la lager américaine de qualité supérieure qui devrait afficher le TCAC le plus élevé de 2018 à 2022 (6,9 %).

Les quatre plus importantes marques de bières aux É.-U. – Bud Light, Budweiser, Coors Light et Miller Lite – se classent toutes dans la catégorie des bières à prix moyen, ce qui en fait le segment le plus concurrentiel du marché américain.

Selon les données de 2014 d'Euromonitor International, environ 94 % des bières achetées aux É.-U. étaient produites dans des installations américaines. Puisque les Américains comptent parmi les plus grands consommateurs de bières, il est plus économique pour les fabricants de conserver la production aux É.-U. et d'expédier les produits depuis le territoire américain.

De 2018 à 2022, on s'attend à ce que les ventes de cidre et de poiré régressent suivant un TCAC de −2,6 % pour tomber à 1,2 G$ US en 2022 (ventes dans les débits de boissons : 53,0 %; ventes hors débits : 47,0 %).

Les jeunes et les femmes demeurent les principaux consommateurs de cidre et de poiré. Contrairement à la situation observée au Royaume-Uni, où le cidre est autant apprécié des femmes que des hommes, sur le marché américain, le goût rafraîchissant et sucré du cidre plaît davantage aux femmes. Par conséquent, le cidre est perçu par les hommes comme une boisson féminine à bien des égards. Toutefois, les producteurs de cidre et de poiré s'efforcent de changer cette perception en lançant de nouveaux produits plus secs ou houblonnés. Grâce à ces cidres plus amers, on prévoit que les hommes représenteront une plus grande proportion des consommateurs dans les années à venir. Les consommateurs qui sont attirés par le cidre et le poiré uniquement pour leur goût sucré se tournent vers les sodas aromatisés fortement alcoolisés et vers d'autres options.

Prévisions des ventes au détail de bières selon le type de ventes (dans les débits de boissons ou hors débits), de 2018 à 2022, en M$ US
Catégorie Type 2018 2019 2020 2021 2022 TCAC* (%) 2018-2022
Total – Bière Hors débits 52 237,2 53 809,5 55 489,3 57 257,5 59 110,0 3,1
Débits 54 222,4 55 513,5 56 915,0 58 353,2 59 700,4 2,4
Bière foncée Hors débits 6 329,7 6 608,8 6 895,1 7 198,3 7 517,8 4,4
Débits 13 006,6 13 517,2 14 106,2 14 732,4 15 394,8 4,3
Lager Hors débits 45 001,4 46 251,1 47 590,1 48 997,5 50 467,2 2,9
Débits 39 412,1 40 111,0 40 829,0 41 532,9 42 107,0 1,7
Bière sans alcool Hors débits 165,5 167,8 173,5 183,3 198,0 4,6
Débits 228,5 239,9 254,1 270,6 289,5 6,1
Stout Hors débits 740,7 781,7 830,6 878,4 927,0 5,8
Débits 1 575,2 1 645,4 1 725,8 1 817,2 1 909,1 4,9
Total – Cidre et poiré Hors débits 648,5 613,5 585,5 564,1 548,6 −4,1
Débits 646,3 629,4 621,0 619,3 618,7 −1,1

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Les dix pays où les ventes de bières sont les plus élevées, en M$ US, de 2013 à 2017
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
États-Unis 96 237,7 99 109,3 101 486,0 102 898,3 103 990,7 2,0
Chine 66 341,1 71 228,7 75 613,5 79 478,6 84 728,3 6,3
Japon 37 324,5 37 573,0 37 840,9 37 461,7 37 264,3 0,0
Allemagne 30 788,9 31 183,2 31 174,7 31 327,8 31 784,7 0,8
Royaume-Uni 25 906,3 26 326,1 26 421,7 26 336,8 26 761,6 0,8
Russie 17 129,7 17 580,9 17 773,0 18 986,2 19 216,7 2,9
Espagne 14 621,9 14 731,5 15 139,8 15 746,6 16 314,1 2,8
Canada 12 671,0 12 877,1 13 087,9 13 326,9 13 477,4 1,6
Pologne 7 963,3 8 033,0 8 071,9 8 148,1 8 162,2 0,6
Inde 5 654,2 6 546,9 7 313,4 8 060,4 8 627,1 11,1

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

C'est aux É.-U. que les ventes de bières ont été les plus élevées en 2017 (103,9 G$ US). Le Canada se classait quant à lui au huitième rang (13,5 G$ US; ventes dans les débits de boissons : 43,4 %; ventes hors débits : 56,6 %).

Ventilation des ventes au détail de bières dans les dix pays affichant les ventes les plus élevées, selon le type de ventes (dans les débits de boissons ou hors débits), en M$ US, de 2013 à 2017
Pays Type 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
États-Unis Hors débits 44 687,4 46 477,7 48 611,9 50 079,6 50 855,7 3,3
Débits 51 550,3 52 631,6 52 874,1 52 818,8 53 135,0 0,8
Chine Hors débits 23 401,9 24 610,8 25 805,8 26 682,1 28 094,3 4,7
Débits 42 939,2 46 617,9 49 807,7 52 796,4 56 634,0 7,2
Japon Hors débits 19 103,7 19 541,9 19 566,2 19 220,4 19 319,9 0,3
Débits 18 220,8 18 031,1 18 274,7 18 241,3 17 944,4 −0,4
Allemagne Hors débits 7 716,6 7 955,3 7 965,1 8 032,3 8 168,5 1,4
Débits 23 072,3 23 227,9 23 209,6 23 295,5 23 616,2 0,6
Royaume-Uni Hors débits 8 950,2 9 041,9 8 964,7 8 842,2 9 038,5 0,2
Débits 16 956,1 17 284,2 17 457,0 17 494,6 17 723,1 1,1
Russie Hors débits 13 852,6 14 206,6 14 208,2 15 099,1 15 108,7 2,2
Débits 3 277,0 3 374,3 3 564,8 3 887,1 4 108,0 5,8
Espagne Hors débits 2 227,5 2 233,4 2 293,8 2 353,8 2 405,5 1,9
Débits 12 394,4 12 498,0 12 846,0 13 392,7 13 908,5 2,9
Canada Hors débits 7 274,5 7 345,0 7 397,6 7 535,8 7 632,3 1,2
Débits 5 396,4 5 532,1 5 690,3 5 791,1 5 845,1 2,0
Pologne Hors débits 5 156,4 5 155,6 5 172,2 5 212,5 5 128,0 −0,1
Débits 2 806,9 2 877,5 2 899,7 2 935,6 3 034,2 2,0
Inde Hors débits 3 575,3 4 111,6 4 580,3 5 034,4 5 401,9 10,9
Débits 2 078,9 2 435,4 2 733,1 3 026,0 3 225,3 11,6

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Spiritueux et boissons prêtes à boire

Tandis que l'économie américaine poursuivait sa lente reprise, le rôle des spiritueux a évolué : ils sont devenus un produit haut de gamme. Le taux de croissance annuel des ventes au détail de spiritueux a varié entre 3,3 % et 5,4 % de 2013 à 2017. Il s'agit de la catégorie de boissons alcoolisées la plus stable et la plus prévisible. La croissance a toutefois été beaucoup moins stable au niveau des différentes catégories de spiritueux, les consommateurs passant généralement d'une sorte à une autre, ce qui a permis une croissance modeste des ventes au détail.

Le consommateur américain type boit du whisky sec tandis que la consommatrice américaine type préfère intégrer les spiritueux dans des cocktails fruités. Toutefois, cette tendance s'atténue, car les cocktails gagnent en popularité auprès des deux sexes et dans tous les groupes démographiques.

En 2017, le Canada et le Mexique, bénéficiant d'une grande proximité par rapport au marché américain, demeuraient les plus importants fournisseurs de spiritueux aux É.-U. Les whiskys canadiens jouissaient toujours d'une grande popularité et les producteurs mexicains de boissons alcoolisées ont pu profiter de l'augmentation rapide de la population hispanique aux É.-U. Par conséquent, les produits à base de téquila sont de plus en plus appréciés aux É.-U., ce qui a contribué à tirer vers le haut les exportations mexicaines à destination du marché américain (TCAC de 7 % de 2013 à 2017), lesquelles se sont établies à 6,2 G$ US en 2017 (ventes dans les débits de boissons : 46,8 %; ventes hors débits : 53,2 %).

Ventes au détail de spiritueux et de boissons prêtes à boire, selon la sous-catégorie, de 2013 à 2017, en M$ US
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Total – Boissons prêtes à boire 5 073,8 5 005,1 5 025,6 5 225,8 5 602,9 2,5
Total – Spiritueux 62 668,9 65 218,1 67 325,9 70 452,5 73 610,4 4,1
Brandy et cognac 6 024,6 6 572,6 7 347,6 8 303,2 9 109,1 10,9
Brandy 1 866,6 1 961,0 1 966,8 2 030,3 2 068,0 2,6
Cognac 4 157,9 4 611,6 5 380,7 6 272,9 7 041,1 14,1
Liqueurs 7 329,5 7 942,6 8 123,5 8 036,0 8 080,0 2,5
Amers 1 111,9 1 012,5 972,2 941,9 933,1 −4,3
Liqueurs à base de crème 1 017,3 1 013,3 999,3 1 011,5 1 037,9 0,5
Autres liqueurs 5 200,3 5 916,9 6 151,9 6 082,6 6 108,9 4,1
Rhum 6 494,6 6 311,6 6 154,1 6 120,6 6 080,3 −1,6
Rhum brun 3 219,7 3 235,1 3 217,6 3 245,4 3 270,5 0,4
Rhum blanc 3 274,9 3 076,6 2 936,5 2 875,2 2 809,7 −3,8
Téquila (et mezcal) 4 654,7 4 950,8 5 279,8 5 679,9 6 234,9 7,6
Whisky 17 602,0 18 301,2 19 239,1 20 379,0 21 537,7 5,2
Bourbon/autres whiskys américains 7 242,1 7 668,5 8 158,6 8 680,0 9 241,3 6,3
Whisky canadien 4 674,3 4 692,8 4 745,2 4 881,6 4 963,0 1,5
Whiskey irlandais 1 576,5 1 722,4 1 950,2 2 224,2 2 536,1 12,6
Scotch mélangé 2 725,4 2 701,7 2 701,3 2 738,8 2 785,5 0,5
Scotch single malt 1 336,4 1 452,9 1 584,2 1 704,7 1 797,9 7,7
Spiritueux blancs 19 915,2 20 507,7 20 553,5 21 289,0 21 909,0 2,4
Gin 2 862,8 2 874,2 2 862,7 2 940,0 2 999,5 1,2
Vodka 17 052,4 17 633,6 17 690,8 18 349,0 18 909,5 2,6
Autres spiritueux 648,4 631,6 628,3 644,9 659,5 0,4

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

De 2013 à 2017, les ventes au détail de spiritueux ont affiché un TCAC de 4,1 % pour s'établir à 73,6 G$ US en 2017 (ventes dans les débits de boissons : 54,8 %; ventes hors débits : 45,2 %). La sous-catégorie du brandy et du cognac est celle qui a connu la plus forte croissance de 2013 à 2017 (TCAC de 10,9 %). Les ventes de brandy et de cognac ont grimpé à 9,1 G$ US en 2017 (ventes dans les débits de boissons : 70,9 %; ventes hors débits : 29,1 %). Le plus haut TCAC de 2013 à 2017 a été enregistré dans la sous-catégorie du cognac (14,1 %). Au cours de la même période de cinq ans, les ventes de whisky canadien ont avancé suivant un TCAC de 1,5 % pour atteindre près de 5 G$ US en 2017.

Par ailleurs, de 2013 à 2017, le TCAC des ventes au détail de boissons prêtes à boire a été de 2,5 % (5,6 G$ US en 2017). De toutes les sous-catégories de spiritueux qu'on retrouve sur le marché américain, seulement deux ont enregistré un repli des ventes au détail en 2017 : les amers (TCAC de −4,3 %) et le rhum (TCAC de −1,6 %).

Ventes au détail de spiritueux et de boissons prêtes à boire selon le type de ventes (dans les débits de boissons ou hors débits), de 2013 à 2017, en M$ US
Catégorie Type 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Total – Boissons prêtes à boire Hors débits 2 886,0 2 789,3 2 780,7 2 897,5 3 105,9 1,9
Débits 2 747,8 2 679,5 2 680,8 2 743,9 2 903,5 1,4
Total – Spiritueux Hors débits 28 257,1 29 297,8 30 699,2 32 043,4 33 279,6 4,2
Débits 34 411,8 35 920,3 36 626,7 38 409,1 40 330,8 4,0
Brandy et cognac Hors débits 1 857,8 2 037,2 2 233,5 2 461,2 2 652,8 9,3
Débits 4 166,8 4 535,4 5 114,1 5 842,0 6 456,4 11,6
Liqueurs Hors débits 2 824,1 3 075,5 3 186,9 3 151,9 3 139,1 2,7
Débits 4 505,3 4 867,1 4 936,6 4 884,1 4 940,9 2,3
Rhum Hors débits 3 150,9 3 071,4 3 061,6 3 044,2 3 028,8 −1,0
Débits 3 343,8 3 240,3 3 092,5 3 076,4 3 051,5 −2,3
Whisky Hors débits 8 517,5 8 877,6 9 454,9 10 129,2 10 699,9 5,9
Débits 9 084,5 9 423,6 9 784,2 10 249,7 10 837,8 4,5
Téquila (et mezcal) Hors débits 2 550,2 2 624,8 2 849,0 3 056,5 3 318,4 6,8
Débits 2 104,6 2 326,0 2 430,8 2 623,4 2 916,6 8,5
Spiritueux blancs Hors débits 9 090,1 9 350,1 9 650,7 9 931,5 10 165,4 2,8
Débits 10 825,2 11 157,7 10 902,8 11 357,5 11 743,6 2,1
Autres spiritueux Hors débits 266,6 261,3 262,6 268,9 275,3 0,8
Débits 381,7 370,3 365,8 376,0 384,2 0,2

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Prévisions des ventes au détail de spiritueux et de boissons prêtes à boire, selon la sous-catégorie, de 2018 à 2022, en M$ US
Catégorie 2018 2019 2020 2021 2022 TCAC* (%) 2018-2022
Total – Boissons prêtes à boire 6 091,0 6 458,9 6 812,9 7 172,2 7 541,2 5,5
Total – Spiritueux 77 072,0 80 722,4 84 509,5 88 407,9 92 341,6 4,6
Brandy et cognac 9 911,6 10 714,2 11 565,7 12 428,6 13 282,3 7,6
Brandy 2 148,0 2 275,6 2 437,4 2 623,8 2 803,8 6,9
Cognac 7 763,6 8 438,6 9 128,4 9 804,7 10 478,5 7,8
Liqueurs 8 195,3 8 354,1 8 522,5 8 667,7 8 778,8 1,7
Amers 931,6 935,4 944,6 957,1 971,7 1,1
Liqueurs à base de crème 1 067,9 1 102,4 1 136,0 1 169,9 1 203,3 3,0
Autres liqueurs 6 195,8 6 316,3 6 441,8 6 540,7 6 603,8 1,6
Rhum 6 157,6 6 291,0 6 468,0 6 681,3 6 923,2 3,0
Rhum brun 3 360,4 3 491,0 3 652,0 3 837,6 4 041,5 4,7
Rhum blanc 2 797,2 2 800,0 2 816,0 2 843,7 2 881,7 0,7
Téquila (et mezcal) 6 758,5 7 242,9 7 676,8 8 085,6 8 514,2 5,9
Whisky 22 804,2 24 164,9 25 558,0 26 999,9 28 460,7 5,7
Bourbon/autres whiskys américains 9 877,1 10 547,5 11 230,2 11 914,5 12 582,7 6,2
Whisky canadien 5 080,6 5 230,0 5 389,6 5 561,7 5 741,1 3,1
Whiskey irlandais 2 819,9 3 087,1 3 320,8 3 541,2 3 757,0 7,4
Scotch mélangé 2 842,5 2 914,4 2 988,9 3 065,3 3 145,4 2,6
Scotch single malt 1 894,4 2 008,6 2 141,8 2 299,7 2 477,7 6,9
Spiritueux blancs 22 566,0 23 255,0 23 994,9 24 797,3 25 610,1 3,2
Gin 3 114,8 3 259,7 3 430,9 3 615,1 3 798,7 5,1
Vodka 19 451,3 19 995,3 20 564,0 21 182,3 21 811,4 2,9
Autres spiritueux 678,7 700,2 723,5 747,6 772,3 3,3

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Selon les projections, de 2018 à 2022, les ventes au détail de spiritueux devraient suivre un TCAC de 4,6 % et s'établir à 92,3 G$ US en 2022 (ventes dans les débits de boissons : 55,0 %; ventes hors débits : 45,0 %). On s'attend à ce que la consommation de spiritueux par habitant (ayant l'âge légal de boire de l'alcool), à 8,3 litres en 2017, passe à 8,7 litres en 2021 (les données disponibles ne vont pas au-delà de 2021).

Au cours de la période de prévision, les ventes au détail de boissons prêtes à boire devraient augmenter au TCAC de 5,5 % et ainsi s'établir à 7,5 G$ US en 2022.

La consommation de boissons prêtes à boire et de mélanges à forte teneur en alcool est plus grande durant l'été, puisque ces produits sont considérés comme pouvant remplacer la bière durant les événements organisés à la maison, en particulier les barbecues où famille et amis se réunissent la fin de semaine ou pendant les vacances pour un repas en plein air. Étant donné que les boissons prêtes à boire et les mélanges à forte teneur en alcool sont dans bien des cas des cocktails préparés, les consommateurs privilégient cette solution lors de grands événements, quand il n'est pas possible de préparer un à un les cocktails en raison de contraintes de temps ou de contraintes financières. Ainsi, outre la bière et le vin, ils ont une autre option de boisson alcoolisée à offrir à leurs invités.

Les boissons prêtes à boire et les mélanges à forte teneur en alcool étaient surtout consommés par les jeunes femmes, mais cette tendance s'est atténuée progressivement. Ces solutions de rechange pratiques font maintenant de plus en plus d'adeptes autant chez les hommes que chez les femmes. Toutefois, les boissons prêtes à boire et les mélanges à forte teneur en alcool continuent de plaire davantage aux jeunes consommateurs, qui préfèrent les boissons au goût plus sucré et les produits ayant une teneur en alcool modérée plutôt que les spiritueux traditionnels.

Prévisions des ventes au détail de spiritueux et de boissons prêtes à boire selon le type de ventes (dans les débits de boissons ou hors débits), de 2018 à 2022, en M$ US
Catégorie Type 2018 2019 2020 2021 2022 TCAC* (%) 2018-2022
Total – Boissons prêtes à boire Hors débits 3 301,3 3 454,8 3 597,2 3 735,9 3 878,2 4,1
Débits 3 199,2 3 418,2 3 634,9 3 862,8 4 098,6 6,4
Total – Spiritueux Hors débits 34 734,4 36 319,0 37 992,6 39 744,1 41 545,8 4,6
Débits 42 337,5 44 403,3 46 516,8 48 663,9 50 795,8 4,7
Brandy et cognac Hors débits 2 875,4 3 111,2 3 353,6 3 611,8 3 873,4 7,7
Débits 7 036,2 7 603,0 8 212,1 8 816,7 9 408,9 7,5
Liqueurs Hors débits 3 176,9 3 261,3 3 380,4 3 517,1 3 652,4 3,5
Débits 5 018,4 5 092,8 5 142,0 5 150,5 5 126,4 0,5
Rhum Hors débits 3 046,2 3 081,7 3 135,2 3 205,3 3 288,2 1,9
Débits 3 111,4 3 209,3 3 332,8 3 476,0 3 635,0 4,0
Whisky Hors débits 3 594,4 3 854,7 4 091,6 4 311,0 4 543,0 6,0
Débits 3 164,0 3 388,2 3 585,2 3 774,6 3 971,2 5,8
Téquila (et mezcal) Hors débits 11 323,7 11 985,0 12 665,7 13 375,2 14 121,4 5,7
Débits 11 480,6 12 179,9 12 892,4 13 624,6 14 339,3 5,7
Spiritueux blancs Hors débits 10 434,4 10 733,1 11 064,8 11 412,3 11 745,8 3,0
Débits 12 131,7 12 521,9 12 930,1 13 385,0 13 864,3 3,4
Autres spiritueux Hors débits 283,4 292,0 301,4 311,3 321,6 3,2
Débits 395,3 408,2 422,2 436,3 450,7 3,3

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Les dix pays où la consommation de spiritueux est la plus grande, en millions de litres, de 2013 à 2017
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Chine 5 284,0 5 370,0 5 585,6 5 695,7 5 777,4 2,3
Inde 2 510,4 2 612,4 2 568,4 2 627,3 2 688,5 1,7
États-Unis 1 820,9 1 856,1 1 897,2 1 948,1 1 998,9 2,4
Russie 1 542,6 1 385,2 1 221,3 1 220,0 1 219,2 −5,7
Corée du Sud 1 234,8 1 327,1 1 381,2 1 342,1 1 343,3 2,1
Japon 1 044,7 1 043,7 1 028,5 1 010,9 1 005,4 −1,0
Thaïlande 726,1 732,2 747,6 723,5 745,7 0,7
Brésil 725,7 753,2 726,4 712,5 711,3 −0,5
Philippines 636,5 671,7 647,1 643,7 648,1 0,5
Allemagne 480,7 480,4 475,2 476,3 477,0 −0,2
Canada (27) 153,6 154,6 158,5 161,5 164,5 1,7

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

En 2017, la Chine se classait au premier rang au chapitre de la consommation de spiritueux (5,8 milliards de litres). Venaient ensuite l'Inde (2,7 milliards de litres) et les É.-U. (1,9 milliard de litres). Le Canada arrivait quant à lui au 27e rang (164,5 millions de litres).

Vin

Le marché du vin aux É.-U. se trouve à la croisée des chemins : les tendances évoluent tandis qu'un changement démographique s'opère. La génération silencieuse est de moins en moins nombreuse, et le vieillissement de la population de baby-boomers fait perdre au marché du vin ses consommateurs les plus fidèles et les plus enclins à dépenser. Les membres de la génération Y, et dans une moindre mesure ceux de la génération X, s'avèrent avoir un intérêt assez vif pour le vin, mais l'industrie vinicole doit s'adapter à leurs habitudes d'achat considérablement différentes.

La composition démographique en perpétuel changement aux É.-U. devrait jouer un rôle crucial dans l'évolution du marché américain du vin. On s'attend à une diminution des taux de consommation de vin des baby-boomers vieillissants, qui forment le plus grand groupe de consommateurs de vin aux É.-U. et qui sont les plus friands de vins haut de gamme. Résolus à ne pas suivre les conventions, les consommateurs de la génération Y devraient, malgré leur manque d'expérience, redéfinir la catégorie des vins avec leurs goûts raffinés. En vieillissant, les membres de la génération Y toucheront un revenu plus élevé et auront une meilleure connaissance des vins, ce qui devrait les amener à délaisser les vins de coupage et à se tourner vers des produits plus spécifiques.

Les jeunes Américains – le groupe de consommateurs de vin qui connaît l'augmentation la plus rapide – privilégient les produits pratiques et ont le désir de faire entorse aux conventions. Cette génération est également à l'origine de la tendance observée au chapitre de la taille des ménages, lesquels sont de plus en plus petits, souvent même composés d'une seule personne. Il existe de réels débouchés pour les entreprises qui sont ouvertes à mettre au point des formats plus petits convenant mieux aux consommateurs qui habitent seuls et qui souhaitent peut-être boire seulement un verre de vin ou deux sans gaspiller le reste de la bouteille de même qu'aux consommateurs qui boivent du vin ailleurs que dans les lieux habituels.

Le vin consommé aux É.-U. est en grande majorité produit en Californie. Toutefois, les vins provenant de l'État de Washington et de l'État de l'Oregon sont de plus en plus perçus comme étant des concurrents sérieux sur le plan de la qualité. Au chapitre des importations, l'Italie arrive au premier rang des fournisseurs de vins sur le marché américain, et la France est le deuxième exportateur de vins européens aux É.-U. (en fait de volume).

Ventes au détail de vins selon la sous-catégorie, de 2013 à 2017, en M$ US
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Vin 40 179,0 41 197,7 42 751,3 44 609,2 46 259,1 3,6
Vin fortifié et vermouth 3 090,0 3 065,4 3 129,7 3 213,7 3 265,2 1,4
Porto 138,0 144,6 149,7 149,4 153,8 2,7
Xérès 48,3 47,5 46,7 45,9 45,9 −1,3
Vermouth 405,2 409,7 419,3 434,0 456,4 3,0
Autres vins fortifiés 2 498,4 2 463,6 2 514,0 2 584,4 2 609,0 1,1
Vin non fait de raisin 323,5 332,2 339,8 396,2 402,6 5,6
Saké 323,5 332,2 339,8 396,2 402,6 5,6
Vin mousseux 3 285,2 3 522,3 3 947,1 4 410,3 4 736,1 9,6
Champagne 969,1 1 047,8 1 150,2 1 233,1 1 329,5 8,2
Autres vins mousseux 2 316,1 2 474,5 2 796,8 3 177,2 3 406,6 10,1
Vin de raisin léger tranquille 33 480,4 34 277,8 35 334,7 36 589,0 37 855,3 3,1
Vin rouge tranquille 17 561,3 18 300,1 19 061,6 19 800,4 20 424,1 3,8
Vin rosé tranquille 1 689,4 1 688,5 1 731,9 1 862,3 2 001,1 4,3
Vin blanc tranquille 14 229,7 14 289,2 14 541,2 14 926,3 15 430,2 2,0

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

De 2013 à 2017, les ventes au détail de vin ont progressé suivant un TCAC de 3,6 % pour atteindre 46,3 G$ US en 2017 (ventes dans les débits de boissons : 45,0 %; ventes hors débits : 55,0 %). Cette croissance soutenue témoigne de l'intérêt profond et continu des Américains pour le vin. Il n'y a pas si longtemps, le vin était considéré comme un produit de luxe réservé à l'élite. Toutefois, cette perception s'est presque totalement dissipée avec l'élimination des obstacles à la consommation. Les progrès technologiques et l'expansion des ressources liées à la production de vin ont permis l'amélioration de la qualité et de l'uniformité des vins, donnant ainsi accès aux consommateurs à des vins plus haut de gamme offrant un meilleur rapport qualité-prix. En 2017, pour la cinquième année d'affilée, les vins mousseux ont connu la plus forte croissance parmi toutes les sous-catégories de vins (TCAC de 9,6 % pour la période allant de 2013 à 2017). Les ventes de vins mousseux autres que le champagne ont affiché un TCAC de 10,1 % au cours des cinq dernières années et se sont établies à 3,4 G$ US en 2017 (ventes dans les débits de boissons : 38,7 %; ventes hors débits : 61,3 %).

Ventes au détail de vins selon le type de ventes (dans les débits de boissons ou hors débits), de 2013 à 2017, en M$ US
Catégorie Type 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Vin Hors débits 20 916,7 21 708,0 23 016,4 24 229,7 25 414,3 5,0
Débits 19 262,3 19 489,7 19 734,9 20 379,5 20 844,8 2,0
Vin fortifié et vermouth Hors débits 1 406,4 1 368,1 1 385,3 1 380,2 1 381,3 −0,4
Débits 1 683,5 1 697,3 1 744,4 1 833,5 1 883,9 2,9
Porto Hors débits 68,6 72,3 74,4 73,5 75,0 2,3
Débits 69,4 72,3 75,3 75,9 78,8 3,2
Xérès Hors débits 27,0 25,5 24,5 23,5 23,2 −3,7
Débits 21,3 22,0 22,2 22,4 22,7 1,6
Vermouth Hors débits 65,7 65,1 67,3 69,9 71,5 2,1
Débits 339,6 344,6 352,0 364,0 384,9 3,2
Autres vins fortifiés Hors débits 1 245,1 1 205,2 1 219,1 1 213,3 1 211,6 −0,7
Débits 1 253,3 1 258,4 1 294,9 1 371,2 1 397,5 2,8
Vin non fait de raisin Hors débits 50,5 53,0 55,3 65,7 68,1 7,8
Débits 272,9 279,2 284,5 330,5 334,5 5,2
Saké Hors débits 50,5 53,0 55,3 65,7 68,1 7,8
Débits 272,9 279,2 284,5 330,5 334,5 5,2
Vin mousseux Hors débits 1 861,9 2 024,1 2 295,6 2 603,5 2 789,2 10,6
Débits 1 423,4 1 498,3 1 651,5 1 806,8 1 946,9 8,1
Champagne Hors débits 510,7 546,9 593,0 644,7 699,5 8,2
Débits 458,4 500,9 557,2 588,4 630,0 8,3
Autres vins mousseux Hors débits 1 351,1 1 477,2 1 702,5 1 958,8 2 089,7 11,5
Débits 965,0 997,4 1 094,3 1 218,4 1 316,9 8,1
Vin de raisin léger tranquille Hors débits 17 597,9 18 262,9 19 280,2 20 180,3 21 175,8 4,7
Débits 15 882,5 16 014,9 16 054,5 16 408,7 16 679,6 1,2
Vin rouge tranquille Hors débits 8 677,1 9 112,0 9 666,2 10 364,8 10 882,1 5,8
Débits 8 884,2 9 188,1 9 395,4 9 435,5 9 542,0 1,8
Vin rosé tranquille Hors débits 1 256,0 1 252,3 1 279,9 1 365,1 1 480,6 4,2
Débits 433,3 436,2 452,0 497,2 520,5 4,7
Vin blanc tranquille Hors débits 7 664,8 7 898,6 8 334,2 8 450,3 8 813,1 3,6
Débits 6 564,9 6 390,6 6 207,0 6 476,0 6 617,1 0,2

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Prévisions des ventes au détail de vins selon la sous-catégorie, de 2018 à 2022, en M$ US
Catégorie 2018 2019 2020 2021 2022 TCAC* (%) 2018-2022
Vin 48 086,1 49 709,7 51 430,9 53 296,4 55 301,7 3,6
Vin fortifié et vermouth 3 432,7 3 548,0 3 664,1 3 784,3 3 910,7 3,3
Porto 163,2 167,8 172,7 178,1 183,8 3,0
Xérès 47,8 49,7 50,8 51,7 52,4 2,3
Vermouth 490,3 518,7 546,2 572,9 599,6 5,2
Autres vins fortifiés 2 731,5 2 811,8 2 894,3 2 981,6 3 074,9 3,0
Vin non fait de raisin 443,4 478,4 516,3 547,5 576,0 6,8
Saké 443,4 478,4 516,3 547,5 576,0 6,8
Vin mousseux 5 323,5 5 829,9 6 326,5 6 810,8 7 312,9 8,3
Champagne 1 468,9 1 583,5 1 702,7 1 822,2 1 947,9 7,3
Autres vins mousseux 3 854,7 4 246,4 4 623,8 4 988,7 5 365,0 8,6
Vin de raisin léger tranquille 38 886,4 39 853,4 40 924,0 42 153,7 43 502,2 2,8
Vin rouge tranquille 21 788,1 22 531,0 23 329,2 24 175,3 25 067,8 3,6
Vin rosé tranquille 2 135,5 2 249,2 2 353,2 2 451,3 2 547,4 4,5
Vin blanc tranquille 14 962,8 15 073,2 15 241,6 15 527,1 15 887,0 1,5

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Selon les projections, de 2018 à 2022, les ventes au détail de vins poursuivront leur avancée au même TCAC de 3,6 % et s'établiront à 55,3 G$ US en 2022 (ventes dans les débits de boissons : 42,0 %; ventes hors débits : 58,0 %). Les vins mousseux continueront d'afficher la croissance la plus rapide : le TCAC de cette sous-catégorie sera de 8,3 % et les ventes au détail se chiffreront à 7,3 G$ US (ventes dans les débits de boissons : 38,7 %; ventes hors débits : 61,3 %).

Prévisions des ventes au détail de vins selon le type de ventes (dans les débits de boissons ou hors débits), de 2018 à 2022, en M$ US
Catégorie Type 2018 2019 2020 2021 2022 TCAC* (%) 2018-2022
Vin Hors débits 26 785,7 28 065,1 29 358,2 30 692,4 32 087,8 4,6
Débits 21 300,4 21 644,7 22 072,6 22 604,0 23 213,9 2,2
Vin fortifié et vermouth Hors débits 1 436,3 1 464,7 1 493,3 1 523,2 1 554,7 2,0
Débits 1 996,4 2 083,4 2 170,8 2 261,1 2 355,9 4,2
Porto Hors débits 79,3 81,3 83,6 86,3 89,4 3,0
Débits 83,8 86,5 89,1 91,7 94,4 3,0
Xérès Hors débits 24,0 25,1 25,4 25,6 25,5 1,5
Débits 23,8 24,6 25,4 26,1 26,8 3,0
Vermouth Hors débits 70,8 72,3 73,9 75,8 77,8 2,4
Débits 419,4 446,4 472,3 497,1 521,9 5,6
Autres vins fortifiés Hors débits 1 262,1 1 285,9 1 310,3 1 335,5 1 362,0 1,9
Débits 1 469,3 1 525,9 1 584,0 1 646,2 1 712,8 3,9
Vin non fait de raisin Hors débits 76,2 82,2 88,2 93,8 99,0 6,8
Débits 367,2 396,2 428,1 453,7 477,0 6,8
Saké Hors débits 76,2 82,2 88,2 93,8 99,0 6,8
Débits 367,2 396,2 428,1 453,7 477,0 6,8
Vin mousseux Hors débits 3 141,5 3 483,0 3 817,8 4 144,1 4 484,9 9,3
Débits 2 182,1 2 346,9 2 508,7 2 666,7 2 827,9 6,7
Champagne Hors débits 766,2 829,7 896,9 963,0 1 032,9 7,8
Débits 702,7 753,7 805,7 859,2 915,0 6,8
Autres vins mousseux Hors débits 2 375,3 2 653,3 2 920,8 3 181,1 3 452,1 9,8
Débits 1 479,4 1 593,1 1 703,0 1 807,5 1 912,9 6,6
Vin de raisin léger tranquille Hors débits 22 131,7 23 035,2 23 959,0 24 931,3 25 949,0 4,1
Débits 16 754,7 16 818,2 16 965,0 17 222,5 17 553,1 1,2
Vin rouge tranquille Hors débits 11 301,3 11 879,2 12 447,0 13 018,2 13 599,5 4,7
Débits 10 486,8 10 651,8 10 882,2 11 157,1 11 468,3 2,3
Vin rosé tranquille Hors débits 1 588,1 1 676,4 1 755,6 1 829,7 1 903,8 4,6
Débits 547,4 572,8 597,7 621,6 643,7 4,1
Vin blanc tranquille Hors débits 9 242,3 9 479,6 9 756,4 10 083,4 10 445,8 3,1
Débits 5 720,6 5 593,6 5 485,2 5 443,7 5 441,2 −1,2

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Les dix pays où la consommation de vins est la plus grande, en millions de litres, de 2013 à 2017
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Chine 4 208,8 4 108,2 4 349,9 4 581,5 4 777,3 3,2
États-Unis 3 010,2 3 052,0 3 111,2 3 185,3 3 269,0 2,1
France 2 433,7 2 421,2 2 404,0 2 365,6 2 349,4 −0,9
Italie 2 271,5 2 197,9 2 261,9 2 291,7 2 317,1 0,5
Allemagne 2 044,6 2 035,4 2 029,4 2 017,0 2 012,0 −0,4
Royaume-Uni 1 368,4 1 356,8 1 354,8 1 355,7 1 357,0 −0,2
Russie 1 099,3 1 034,6 942,4 910,6 904,5 −4,8
Argentine 1 060,0 1 019,6 1 066,3 981,5 926,6 −3,3
Espagne 937,8 941,8 953,6 975,9 995,1 1,5
Japon 908,4 899,1 892,6 868,1 865,2 −1,2
Canada (12) 506,4 525,7 546,7 563,3 586,1 3,7

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

En 2017, la Chine se classait au premier rang au chapitre de la consommation de vins (4,8 milliards de litres). Venaient ensuite les É.-U. (3,2 milliards de litres) et la France (2,3 milliards de litres). Le Canada arrivait quant à lui au douzième rang (586,1 millions de litres; TCAC de 3,7 % pour la période allant de 2013 à 2017).

Parts de marché des marques

Ventilation (en %) du volume des ventes de bières, selon la marque, de 2012 à 2016
Marque Entreprise 2012 2013 2014 2015 2016 TCAC* (%) 2012-2016
Bud Light Anheuser-Busch InBev NV 21,2 20,5 20,1 19,5 18,8 −3,0
Coors Light Molson Coors Brewing Co 9,2 9,1 8,6 8,4 8,3 −2,5
Budweiser Anheuser-Busch InBev NV 8,1 7,8 7,4 7,1 6,8 −4,3
Miller Lite Molson Coors Brewing Co 6,3 N.C.
Busch Anheuser-Busch InBev NV 6,0 5,9 5,8 5,6 5,5 −2,2
Corona Extra Constellation Brands Inc 3,7 3,8 4,1 4,3 N.C.
Natural Anheuser-Busch InBev NV 5,4 5,1 4,8 4,6 4,3 −5,5
Modelo Constellation Brands Inc 1,9 2,3 2,7 3,3 N.C.
Michelob Ultra Anheuser-Busch InBev NV 1,8 1,9 2,1 2,4 3,0 13,6
Pabst Blue Ribbon Intermediate Holdings LLC 2,2 2,1 2,1 N.C.
Autres 48,3 44,1 42,9 43,5 37,3 −6,3
Total 100 100 100 100 100

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Remarque : Les données disponibles ne vont pas au-delà de 2016.

N.C. : non calculable

En 2016, cinq des dix principales marques de bières (en % du volume des ventes) appartenaient à l'entreprise Anheuser-Busch InBev NV, soit Bud Light (18,8 %), Budweiser (6,8 %), Busch (5,5 %), Natural (4,3 %) et Michelob Ultra (3,0 %). Deux marques détenues par Molson Coors Brewing Co figuraient parmi les dix premières de la catégorie : Coors Light (8,3 %) et Miller Lite (6,3 %).

Parts de marché des marques of Spiritueux, % volume breakdown, 2012-2016
Marque Entreprise 2012 2013 2014 2015 2016 TCAC* (%) 2012-2016
Smirnoff Diageo Plc 4,9 4,7 4,5 4,4 4,3 −3,2
Bacardi Bacardi & Co Ltd 3,9 3,8 3,6 3,4 3,2 −4,8
Jack Daniel's Brown-Forman Corp 2,7 2,7 2,7 2,9 2,9 1,8
Captain Morgan Diageo Plc 3,1 3,0 2,8 2,7 2,7 −3,4
Crown Royal Diageo Plc 2,1 2,2 2,1 2,4 2,6 5,5
Jim Beam Suntory Holdings Ltd 2,0 2,0 2,1 N.C.
Fireball Sazerac Co Inc 0,4 0,9 1,8 2,0 2,0 49,5
New Amsterdam E&J Gallo Vinry Inc 1,0 1,4 1,7 1,9 2,0 18,9
Svedka Constellation Brands Inc 1,9 1,9 2,0 2,0 2,0 1,3
Absolut Pernod Ricard Groupe 2,4 2,2 2,0 2,0 1,9 −5,7
Autres 77,6 77,2 74,8 74,3 74,3 −1,1
Total 100 100 100 100 100

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Remarque : Les données disponibles ne vont pas au-delà de 2016.

N.C. : non calculable

Au chapitre des spiritueux, Diageo Plc dominait toujours le marché (en fait de volume de ventes) en 2016 même si l'entreprise a vu ses ventes se replier de 2012 à 2016. Diageo Plc possède un grand nombre de marques jouissant d'une forte popularité, notamment des marques de premier plan dans la catégorie des spiritueux, comme Smirnoff (vodka), Capitain Morgan, Crown Royal (whisky canadien) et Johnnie Walker (scotch mélangé).

Aux É.-U., dans la catégorie des spiritueux, la part des ventes attribuable aux produits de marque maison est très mince, mais il n'en demeure pas moins que les grandes marques surveillent de près ces produits. Costco est le plus important détaillant offrant des spiritueux de marque maison. L'entreprise vend de la vodka, du whisky et d'autres boissons alcoolisées sous sa marque maison, Kirkland. Bien qu'il s'agisse de produits de marque maison, les spiritueux vendus par Costco ont fait l'objet de commentaires élogieux et sont considérés comme des produits de première qualité abordables.

Ventilation (en %) du volume des ventes de boissons prêtes à boire, selon la marque, de 2012 à 2016
Marque Entreprise 2012 2013 2014 2015 2016 TCAC* (%) 2012-2016
Mike's Hard Lemonade Mark Anthony Brands Ltd 21,9 19,5 20,9 22,3 23,5 1,8
Bud Light Anheuser-Busch InBev NV 8,2 22,1 25,7 20,2 17,8 21,4
Smirnoff Diageo Plc 16,2 13,4 12,8 13,5 13,1 −5,2
Twisted Tea Boston Bière Co Inc, The 7,8 7,8 8,6 10,2 11,0 9,0
Four Loko Phusion Projects LLC 6,5 5,5 5,1 5,0 5,4 −4,5
Seagram's Escapes Pernod Ricard Groupe 4,4 4,0 4,6 4,8 5,0 3,2
Sparks Molson Coors Brewing Co 2,0 N.C.
José Cuervo Grupo Cuervo SA de CV 2,0 1,6 1,6 1,8 1,9 −1,3
Daily's Cocktail American Beverage Corp 2,7 2,3 1,5 1,5 1,3 −16,7
Seagram's Pernod Ricard Groupe 1,1 1,0 1,0 1,1 1,0 −2,4
Autres 29,2 22,8 18,2 19,6 18,0 −11,4
Total 100 100 100 100 100

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Remarque : Les données disponibles ne vont pas au-delà de 2016.

N.C. : non calculable

Ventilation (en %) du volume des ventes de vins, selon la marque, de 2012 à 2016
Marque Entreprise 2012 2013 2014 2015 2016 TCAC* (%) 2012-2016
Franzia Vin Group Inc, The 6,9 7,2 7,1 6,4 6,3 −2,2
Barefoot Cellars E&J Gallo Vinry Inc 4,4 4,8 5,2 5,5 5,6 6,2
Carlo Rossi E&J Gallo Vinry Inc 3,7 3,5 3,4 3,3 3,1 −4,3
Sutter Home Trinchero Family Estates 3,2 3,1 3,0 2,9 2,9 −2,4
Woodbridge Constellation Brands Inc 2,6 2,7 2,8 2,8 2,9 2,8
Twin Valley E&J Gallo Vinry Inc 2,8 2,7 2,7 2,6 2,6 −1,8
Yellow Tail Casella Vins Pty Ltd 2,6 2,6 2,5 2,4 2,3 −3,0
Peter Vella E&J Gallo Vinry Inc 2,1 2,0 2,0 2,0 1,9 −2,5
Beringer Treasury Vin Estates Ltd 1,9 1,9 1,9 1,9 1,8 −1,3
Livingston Cellars E&J Gallo Vinry Inc 1,7 1,6 1,6 1,5 1,5 −3,1
Autres 68,1 67,9 67,8 68,7 69,1 0,4
Total 100 100 100 100 100

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Remarque : Les données disponibles ne vont pas au-delà de 2016.

En 2016, cinq des dix principales marques de vin (en % du volume des ventes) appartenaient à l'entreprise E&J Gallo Winery Inc, soit Barefoot Cellars (5,6 %), Carlo Rossi (3,1 %), Twin Valley (2,6 %), Peter Vella (1,9 %) et Livingston Cellars (1,5 %).

Parts de marché des entreprises

L'entreprise Anheuser-Busch InBev NV a dominé le marché des boissons alcoolisées de 2012 à 2016. Sa part de marché en 2016 s'élevait à 35,7 %. Molson Coors Brewing Co arrivait en deuxième position (20,7 %), suivie de Constellation Brands Inc, qui a affiché le plus haut TCAC de 2012 à 2016 (53,8 %). Sa part de marché est passée de 1,5 % en 2012 à 8,4 % en 2016, ce qui explique en partie pourquoi les autres entreprises qui ne se classent pas parmi les dix premières ont enregistré un TCAC de -13,2 % de 2012 à 2016.

Les dix plus importantes entreprises sur le marché des boissons alcoolisées, selon la part de marché (% du volume des ventes), de 2012 à 2016
Entreprise 2012 2013 2014 2015 2016 TCAC* (%) 2012-2016
Anheuser-Busch InBev NV 39,0 38,3 37,4 36,4 35,7 −2,2
Molson Coors Brewing Co 10,9 10,8 10,3 10,0 20,7 17,4
Constellation Brands Inc 1,5 6,6 7,1 7,6 8,4 53,8
Heineken NV 3,3 3,3 3,3 3,5 3,4 0,7
E&J Gallo Vinry Inc 2,4 2,5 2,6 2,6 2,7 3,0
Blue Ribbon Intermediate Holdings LLC 2,4 2,3 2,2 N.C.
Diageo Plc 2,2 2,2 2,1 2,0 1,9 −3,6
Boston Beer Co Inc, The 1,2 1,5 1,7 1,8 1,7 9,1
Vin Group Inc, The 1,4 1,4 1,3 1,2 1,2 −3,8
Yuengling Brewery 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 0,0
Autres 37,1 32,4 30,8 31,6 21,1 −13,2
Total 100 100 100 100 100

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Remarque : Les données disponibles ne vont pas au-delà de 2016.

Canaux de distribution

En 2016, les détaillants spécialisés en aliments, boissons et produits du tabac représentaient toujours le plus important canal de distribution des boissons alcoolisées (40,6 % des ventes au détail), suivis par les petits détaillants en alimentation (22,3 % des ventes au détail). La vaste gamme de produits offerts dans les magasins spécialisés et le personnel bien renseigné qui y travaille vont dans le sens des tendances de consommation modernes selon lesquelles les clients aiment la variété et souhaitent en savoir plus sur les produits alcoolisés qu'ils achètent. Bien qu'ils continuent d'occuper une position enviable, les détaillants spécialisés en aliments, boissons et produits du tabac ont vu leur part du volume des ventes de boissons alcoolisées reculer en 2017, au profit des points de vente multiservices, comme les hypermarchés et les supermarchés, lesquels s'emploient par ailleurs à élargir leur offre de produits.

Ventilation (en %) des ventes au détail, selon le canal de distribution, de 2012 à 2016
Canal de distribution 2012 2013 2014 2015 2016 TCAC* (%) 2012-2016
Ventes en magasin 98,0 98,0 97,7 97,7 97,3 −0,2
Détaillants en alimentation 89,9 89,9 89,4 89,3 89,1 −0,2
Magasins de rabais 0,7 0,6 0,6 0,5 0,5 −8,1
Détaillants spécialisés en aliments, boissons et produits du tabac 42,1 42,9 41,6 41,1 40,6 −0,9
Hypermarchés 3,7 3,7 3,6 3,7 3,7 0,0
Petits détaillants en alimentation 22,1 21,7 22,4 22,6 22,3 0,2
Dépanneurs 4,7 4,5 4,6 4,7 4,6 −0,5
Détaillants rattachés à une station-service 14,2 14,0 14,6 14,6 14,3 0,2
Petits épiciers indépendants 3,2 3,2 3,2 3,3 3,3 0,8
Supermarchés 18,5 18,2 18,2 18,3 18,6 0,1
Autres détaillants en alimentation 2,8 2,8 3,1 3,1 3,4 5,0
Magasins spécialisés autres que les détaillants en alimentation 2,9 2,7 2,6 2,5 2,3 −5,6
Pharmacies et parapharmacies 2,9 2,7 2,6 2,5 2,3 −5,6
Détaillants de produits divers 5,3 5,3 5,7 5,9 5,8 2,3
Grandes surfaces 0,4 0,3 0,3 0,4 0,4 0,0
Clubs-entrepôts 4,9 5,0 5,4 5,5 5,5 2,9
Ventes hors magasin 2,0 2,0 2,3 2,3 2,7 7,8
Ventes en ligne 2,0 2,0 2,3 2,3 2,7 7,8
Total 100 100 100 100 100

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Remarque : Les données disponibles ne vont pas au-delà de 2016.

Analyse des lancements de produits

De janvier 2013 à décembre 2017, 7 706 boissons alcoolisées ont été lancées sur le marché américain. Il s'agissait principalement de bières (3 374 produits), de vins (2 236 produits) et de vodkas (445 produits).

Les dix principales catégories de boissons alcoolisées visées par des lancements de produits, de 2013 à 2017
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 Total
Bière 1 002 836 579 436 521 3 374
Vin 582 449 379 404 422 2 236
Vodka 147 106 81 78 33 445
Whisky 93 102 101 47 49 392
Boissons alcoolisées aromatisées 102 98 58 59 65 382
Liqueur 86 50 36 35 6 213
Cidre 51 45 34 42 39 211
Téquila 58 46 16 5 6 131
Rhum brun 26 19 16 11 3 75
Rhum blanc 28 14 11 11 5 69
Autre 63 38 33 24 20 178
Total 2 238 1 803 1 344 1 152 1 169 7 706
Source : Mintel, 2018

Parmi les 7 706 boissons alcoolisées lancées sur le marché entre 2013 et 2017, 3 104 consistaient en de nouvelles variétés, 2 933 étaient de nouveaux produits, 1 514 arboraient un nouvel emballage et 144 faisaient l'objet d'une remise en marché. C'est en 2013 que le nombre de produits lancés a été le plus élevé au cours des cinq dernières années (2 238 produits).

Nombre de produits alcoolisés lancés entre 2013 et 2017, selon le type de lancement
Type de lancement 2013 2014 2015 2016 2017 Total
Nouvelle variété/élargissement de gamme 828 786 540 475 475 3 104
Nouveau produit 1 017 673 506 362 375 2 933
Nouvel emballage 341 312 277 296 288 1 514
Remise en marché 45 30 21 19 29 144
Nouvelle préparation 7 2 0 0 2 11
Total 2 238 1 803 1 344 1 152 1 169 7 706
Source : Mintel, 2018

Conclusion

Le prix unitaire moyen des boissons alcoolisées a continué de grimper (en prix courants) en 2017. Toutefois, la consommation par habitant (ayant l'âge légal pour boire de l'alcool) a maintenu sa trajectoire descendante aux É.-U., ce qui reflète la tendance vers une consommation plus raisonnable.

Les ventes au détail de boissons alcoolisées aux É.-U. ont progressé suivant un TCAC de 3,0 % de 2012 à 2017 pour s'établir à 231,4 G$ US à la fin de la période, et on prévoit qu'elles se chiffreront à 275,6 G$ en 2022. Le Canada doit saisir cette occasion d'accroître ses exportations de boissons alcoolisées à destination du marché américain, en particulier ses exportations de vins de glace, en plus des spiritueux et de la bière.

Pour de plus amples renseignements

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d'affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils à l'exportation.

Pour obtenir d'autres renseignements sur ce marché et d'autres marchés, consultez la liste complète des analyses des marchés mondiaux à la page Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire, par région.

Ressources

Analyse sectorielle – Le marché de la bière, des spiritueux et du vin aux États-Unis
Rapport d'analyse mondiale

Préparé par : Hongli Wang, analyste de marché

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2018).

Images
Les images figurant dans la présente publication sont reproduites avec la permission des titulaires des droits s'y rattachant. À moins d'avis contraire, Sa Majesté la Reine du chef du Canada est titulaire des droits d'auteur sur ces images.

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa (Ontario) K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document en respectant le modèle suivant : AAC – titre du rapport – année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :