Sélection de la langue

Recherche

Les puits d'eau en temps de sécheresse

Les éleveurs de bétail savent bien qu'une source d'eau fiable est un élément essentiel au succès de toute exploitation agricole. Lorsque survient une sécheresse et que l'eau de surface se tarit, l'eau souterraine prend d'autant plus d'importance. Mais si vous ne pouvez pas voir ce qui se passe dans votre puits, comment pouvez vous avoir la certitude qu'il est en bon état?

Quelle est l'histoire de votre puits?

Un bon moyen d'en savoir plus est de vérifier le dossier de construction. En vertu des règlements provinciaux, les puisatiers doivent fournir aux propriétaires de nouveaux puits un rapport d'achèvement des travaux. Ce rapport devrait couvrir les points fondamentaux, c'est à dire l'identité du puisatier, le type de puits qu'il a foré, l'emplacement du puits et la période où il a été construit. Ce rapport peut aussi décrire les matériaux de construction, la couche, la zone (filtrée) de production, la qualité de l'eau, le rendement et le niveau statique (sans pompage) au moment du forage. Si vous n'avez pas ce document en votre possession, vous pourrez obtenir plus de renseignements dans la base de données provinciale ou auprès de l'Administration du rétablissement agricole des Prairies.

Déterminez vos besoins en eau

La plupart des agriculteurs ont une bonne idée de la quantité d'eau qu'ils consomment au cours d'une année normale, mais les habitudes d'utilisation peuvent changer durant des années de sécheresse. Il se peut que le bétail utilise le puits surtout en hiver; mais si cette source conçue pour l'hiver doit approvisionner vos animaux en plein été, préparez vous à assumer une consommation d'eau beaucoup plus considérable. En temps de sécheresse, il y aura peut être également une demande accrue en raison du jardinage, des arbres et de la maisonnée.

Surpompage et tarissement : de quoi s'agit-il?

Le surpompage d'un puits survient lorsqu'on y extrait de l'eau plus rapidement qu'il n'en produit. Cela peut être le cas quand la pompe fonctionne plus longtemps que d'habitude ou quand vous installez une pompe plus puissante afin de répondre à un besoin accru au cours d'une période de sécheresse. Si le niveau d'eau au pompage baisse dans la zone filtrée, de l'oxygène entre dans l'aquifère, entraînant la formation de pellicules biologiques ou de croûtes métalliques. Avec le temps, celles ci risquent de boucher la zone d'entrée d'eau et de réduire le rendement du puits. Pour compenser, la pompe doit fonctionner plus longtemps, ce qui aggrave le problème.

Le tarissement est le phénomène qui se produit lorsque l'eau est extraite plus rapidement de l'aquifère qu'elle y est remplacée ou acheminée, ce qui entraîne un abaissement régional des niveaux d'eau (ou nappe aquifère). Bien que cette situation soit courante durant la sécheresse, elle peut s'amorcer lentement et être difficile à cerner. Si vous avez dû réduire votre consommation d'eau dernièrement, vous avez peut être un problème de tarissement.

Et que dire du fer?

Les ferrobactéries n'occasionnent pas de problèmes de santé, mais elles peuvent tacher les vêtements et les appareils sanitaires. Ces bactéries croissent lorsque le niveau d'eau au pompage atteint le filtre et le bouche. Bien qu'il vaille mieux s'assurer que le niveau d'eau demeure au dessus de la zone de filtrage, si vous avez déjà des ferrobactéries, vous pouvez faire subir à votre puits une chloration concentrée pour l'aider à prolonger son cycle de vie.

Des changements dans la qualité de l'eau peuvent indiquer d'autres problèmes. Une eau sale et boueuse peut indiquer que le cuvelage est rouillé ou que le sceau est usé. Une odeur désagréable peut être signe de la présence de bactéries de sulfate. La formation de tartre dans les abreuvoirs et les appareils sanitaires peut donner à penser que le filtre est l'objet d'un problème semblable.

Surveillance de votre puits

Lorsqu'il construit votre puits, le puisatier notera le niveau statique et recommandera un débit de pompage. Àpartir de ce moment, il vous incombe de surveiller votre puits et de déterminer s'il fonctionne bien. Vous y veillerez en mesurant et en notant les niveaux d'eau chaque mois ou chaque trimestre. Mesurez le niveau d'eau lorsque la pompe fonctionne et quand elle est arrêtée. En mesurant lorsque la pompe fonctionne, vous pourrez déceler des problèmes d'efficacité du puits (par exemple, un filtre bouché). En mesurant lorsque la pompe est au repos, vous pourrez déceler des problèmes de tarissement.

Qu'est-ce que cela signifie?

Les renseignements sur les niveaux d'eau peuvent constituer des lignes directrices qui vous aideront à déterminer si votre puits fonctionne bien. Si le niveau statique tend à se maintenir, il n'y a sans doute aucun problème de tarissement de l'aquifère. Toutefois, si le niveau statique demeure inchangé et que la vitesse de pompage diminue, votre puits est probablement bouché. Si vous ne réglez pas ce problème rapidement, ceci pourra entraîner une baisse de rendement ou une diminution progressive du niveau de pompage.

Que pouvez-vous faire?

De toutes les pratiques de gestion d'eau de puits, la plus efficace consiste à éviter de pomper l'eau jusqu'à ce que le niveau baisse sous la partie supérieure du filtre. Afin de vous en assurer, vous devrez peut être limiter le débit de pompage pour stabiliser le rabattement de la nappe. Ceci protégera le filtre, la couche et la qualité de l'eau. À ce moment là, si vous découvrez que vous manquez d'eau, vous devrez peut être installer une citerne pour combler les besoins en période de pointe. Cet aménagement peut représenter un bon investissement puisqu'il prolongera vraisemblablement la durée de vie de votre puits en vous fournissant 1 000 ou 2 000 gallons sur demande. Vous aurez besoin d'une deuxième pompe pour la citerne, mais vous pourrez peut être utiliser une plus petite pompe dans le puits.

Si la zone de prise d'eau du puits semble bouchée, vous devrez déterminer si cela est causé par un problème d'origine biologique, minérale ou sédimentaire. Les résultats d'un essai de pompage et d'une analyse de qualité de l'eau, une fois comparés aux données originales sur le puits, vous aideront à comprendre ce qui s'est produit. Vous devriez confier ce travail à un puisatier qui connaît les techniques de débouchage et de rétablissement de puits.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :