Profil de l'employé - Chercheur scientifique

Shahrokh

Shahrokh est chercheur scientifique pour le compte d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC). En tant que sélectionneur de végétaux, il développe de nouvelles variétés cultivables, surtout des petits fruits, tels que les fraises et les framboises, et des fruits de verger comme les prunes et les pommes.

Récemment, Shahrokh travaillait au développement d'une pomme qui ne brunit pas nommée Eden. Cette pomme a d'abord été développée pour être consommée en salades, en tranches séchées préemballées ou sous forme de jus. Elle conserve sa fraîcheur plus longtemps que la plupart des autres variétés de pommes.

Au dire de Shahrokh, l'une des qualités les plus importantes du scientifique est d'avoir l'esprit ouvert à l'apprentissage de nouvelles compétences et de chercher constamment à étendre ses connaissances.

Shahrokh se rend dans les écoles élémentaires où il parle de science et d'alimentation aux enfants.

Shahrokh est un grand adepte du travail d'équipe, car au sein des équipes surviennent des idées différentes. Il aime apprendre ce que font ses collègues chercheurs et affirme qu'en travaillant en groupe, il est parfois possible de boucler un projet beaucoup plus rapidement.

Le chercheur s'est vu offrir un emploi postdoctoral auprès d'AAC alors qu'il travaillait comme professeur de phytotechnie à l'Université McGill, à Montréal. Même si le domaine de la sélection de végétaux n'était pas sa spécialité à l'époque, il a eu envie d'apprendre.

Pour travailler dans le domaine, il faut un baccalauréat en sciences. À mesure que la carrière progresse, la maîtrise ou le doctorat s'avère préférable. Shahrokh affirme que dans son travail, sa formation compte pour 50 pour cent, l'autre moitié venant de ses compétences, de son intuition et des leçons apprises avec l'expérience.

Le meilleur côté de son travail réside dans sa diversité.