Contenu archivé - Phytoprotection durable - Des résultats du Programme de réduction des risques liés aux pesticides

Contenu archivé

Le contenu archivé est fourni aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Il n’est pas assujetti aux normes Web du gouvernement du Canada et n'a pas été modifié ou mis à jour depuis son archivage. Pour obtenir ce contenu dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Formats de rechange

Les biofongicides offrent une protection contre les maladies des pommes de terre en post-récolte

La pourriture sèche et la tache argentée sont d'importantes maladies des pommes de terre en post-récolte. Elles se développent en entrepôt et peuvent infecter jusqu'à 60 p. 100 des tubercules, entraînant ainsi des pertes économiques importantes. Actuellement, le fongicide Mertect (thiabendazole) s'utilise contre ces maladies en post-récolte, mais on craint de plus en plus qu'une résistance au fongicide ne se développe. Il faut donc trouver d'autres solutions durables. Le Centre pour la lutte antiparasitaire d'Agriculture et Agroalimentaire Canada a financé des recherches visant à démontrer l'efficacité des biopesticides contre ces deux agents pathogènes. Les résultats obtenus appuient l'homologation de ces produits au Canada. Nos producteurs auront alors la possibilité d'utiliser de nouveaux produits dans ce marché compétitif. Les biopesticides peuvent être un moyen de lutte sécuritaire et durable contre ces maladies qui permettent d'étendre la lutte intégrée à la post-récolte.

La description de cette image suit.
Pommes de terre saines
La description de cette image suit.
Pommes de terre infectées par Fusarium sambucinum

La description de cette image suit.
Pommes de terre infectées par Helminthosporium solani

(toutes les photos ont été fournies par K. Al-Mughrabi)

  • La pourriture sèche, causée par le champignon du sol Fusarium sambucinum, pénètre dans le tubercule de pomme de terre par des blessures ou des meurtrissures subies au cours de la plantation, de la récolte, du classement ou du transport. En entrepôt, peuvent s'ensuivre une pourriture généralisée, une perte de volume et ultimement un affaissement des tubercules.
  • La tache argentée, causée par Helminthosporium solani, est souvent transmise par des morceaux de semences déjà infectées. Les signes de l'infection peuvent passer inaperçus à la récolte, permettant ainsi à la maladie de poursuivre son développement en entreposage. Le pathogène provoque des décolorations argentées à la surface du tubercule, rendant le produit invendable.

Face à ces préoccupations, on a évalué l'efficacité du produit biologique Bio-Save® (10LP et 11LP) contre la pourriture sèche et la tache argentée de la pomme de terre. Le biopesticide est à base de Pseudomonas syringae, une bactérie qui est naturellement présente à la surface des produits végétaux frais avant la transformation. La bactérie inhibe le développement des champignons pathogènes en leur livrant une concurrence pour les substances nutritives, processus nommé inhibition compétitive.

Efficacité du Bio-Save, du Mertect et d’une combinaison des deux produits contre des souches de Helminthosporium solani

La description de cette image suit.
Description de l’image ci-dessus
  Île-du-Prince-Édouard - Souche 1 Île-du-Prince-Édouard - Souche 2 Alberta - Souche 1 Alberta - Souche 2 Nouveau-Brunswick
Lutte

Croissance

Croissance

Croissance

Croissance

Croissance

Biosave 11LP

Croissance limitée

Croissance limitée

Croissance limitée

Un peu de croissance

Croissance limitée

Mertect SC

Croissance limitée

Croissance limitée

Croissance limitée

Croissance limitée

Croissance limitée

Mertect SC et Biosave 11LP

Croissance limitée

Croissance limitée

Croissance limitée

Croissance limitée

Croissance limitée

Des essais réalisés en laboratoire et en entrepôt ont permis d'évaluer l'efficacité du Bio-Save® contre des isolats de F. sambucinum et de H. solani provenant de de souches du N.-B., de l'Î.-P.-É. et de l'Alberta. En laboratoire, le produit, appliqué seul ou en combinaison avec du Mertect, a inhibé efficacement la croissance des deux pathogènes. En entrepôt, le produit, appliqué seul ou en combinaison avec du Mertect, a significativement réduit l'incidence et la gravité des deux souches de pathogènes du N.-B. et de l'Î.-P.-É.

Les résultats obtenus appuient l'homologation du Bio-Save® 10LP contre la tache argentée et celle du Bio-Save® 11LP contre la tache argentée et la pourriture sèche dans la production de pomme de terre au Canada. L'utilisation en alternance du Bio-Save® et du Mertect dans un programme de lutte intégrée réduit les pertes de récolte causées par ces maladies. En diminuant également le risque que ces pathogènes développent une résistance, ce nouvel antiparasitaire représente un produit à risques réduits qui s’avère une phytoprotection durable à long terme.

Les biopesticides sont de nouveaux outils qui, utilisés en combinaison avec des pratiques agronomiques bénéfiques dans toutes les étapes de la production et de l’entreposage des pommes de terre, peuvent contribuer à protéger les investissements des producteurs.

L’utilisation de semences exemptes de maladies, le nettoyage des équipements agricoles, la minimisation des dommages infligés aux tubercules à la récolte et les conditions d’entreposage à des températures et à des taux d’humidité adéquats qui favorisent la guérison des blessures font tous partie d’une saine stratégie de phytoprotection. Ce projet propose un outil additionnel en lutte intégrée qui réduira l’incidence et la gravité des maladies d’entreposage de la pomme de terre.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Khalil I. Al-Mughrabi, Ph.D.

Pathologiste, Centre de développement de la pomme de terre
Ministère de l’Agriculture et de l’Aquaculture
39, Barker Lane, Wicklow (N.-B.) E7L 3S4, CANADA
Tél. : 506-392-5199; Tél. sans frais : 1-866-778-3762
Téléc. : 506-392-5102
Courriel : khalil.al-mughrabi@gnb.ca

Lucie Grant

Présidente, JET Harvest Solution (en anglais seulement)
C.P 915139, Longwood (FL) 32791, U.S.A.
Tél. : 407-523-7842; Tél. sans frais : 1-877- 866-5773
Téléc. : 407-298-2377
Courriel : lgrant@bio-save.com


Au sujet du Programme de réduction des risques liés aux pesticides d’Agriculture et Agroalimentaire Canada

Le Programme de réduction des risques liés aux pesticides offre des solutions viables aux producteurs canadiens pour réduire les risques liés aux pesticides dans le secteur agricole et agroalimentaire. En partenariat avec l’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire de Santé Canada (ARLA), le Programme poursuit cet objectif en coordonnant et en finançant des stratégies intégrées de lutte antiparasitaire qui ont été établies au terme de consultations avec les intervenants et les spécialistes de la lutte antiparasitaire.

Le Programme de réduction des risques liés aux pesticides favorise activement l’élaboration et l’application de stratégies essentielles à la réduction des risques associés à ces produits en milieu agricole. Pour en savoir plus sur les priorités actuelles de ce programme et sur les enjeux connexes, prière de visiter le site web du Centre pour la lutte antiparasitaire.


Formats de rechange

Aide sur les formats de rechange

Les biofongicides offrent une protection contre les maladies des pommes de terre en post-récolte (version PDF, 621 Ko)

Date de modification :