Essais sur les pois chiches en terrain irrigué au Centre Canada-Saskatchewan de recherche sur la diversification de l'irrigation

Formats de rechange

Introduction

Il existe deux types de pois chiches :

Le type kabuli (pois Garbanzo)

Les pois chiches de type kabuli sont de gros pois de couleur blanche que l'on utilise dans les bars à salade. Ils doivent être manutentionnés avec soin en raison de leur tégument fragile et mince. La grande taille de ces pois rend leur culture difficile, ce qui en fait augmenter le prix sur le marché.

Le type desi

Les pois chiches de type desi sont de petits pois que l'on coup ou enduit de farine pour la préparation d'une variété de plats exotiques. Leur tégument épais facilite leur manutention.

On considère que les pois chiches font partie des cultures en terrain non irrigué, car leur système racinaire profond leur permet d'extraire l'humidité dans les horizons les plus bas du sol.

Évaluation


Tableau 1. Rendement des pois chiches sous irrigation
Irrigation
(mm)
Rendement (kg/ha)
19941995
DesiKabuliDesiKabuli
01 7808902 5903 410
251 0501 1103 1504 280
501 0906402 7504 160
751 4104603 3604 180
1004202102 0503 170
Moyenne1 1506602 7803 840

Le CRDI a réalisé une étude préliminaire sur les pois chiches desi (Cheston) et kabuli (27 UC) en terrain irrigué en 1994 et en 1995.

Les cultures ont reçu des doses d'irrigation en incréments de 25 mm au fil de la saison. Les traitements ont été de 0, de 25, de 50, de 75 et de 100 mm. Le traitement de 25 mm a eu lieu tôt dans la saison. Les autres traitements ont comporté jusqu'à trois apports successifs d'eau, la dose maximale ayant été de 100 mm.

La saison 1994 a été caractérisée par un mois de mai humide (les précipitations atteignant deux fois la normale), par des pluies près de la normale en juin, par un mois plus sec que la normale en juillet et par un mois d'août humide (deux fois les précipitations normales). Les pois chiches desi ont affiché une diminution de rendement sous irrigation. Le rendement et la taille des pois ont diminué considérablement avec le traitement comprenant la dose maximale d'eau (tableau 1). L'irrigation tardive a prolongé le temps de maturation au point où la culture a été endommagée par le gel.

Les pois chiches kabuli ont réagi de la même façon en 1994, quoiqu'un rendement plus élevé a été observé avec une irrigation à dose unique. L'irrigation supplémentaire a fait fléchir le rendement et la taille des pois.

La saison 1995 a connu la moitié des précipitations normales en mai, des précipitations près de la normale en juin et en juillet et des précipitations trois fois supérieures à la normale en août. Bien que les rendements à des apports de 25, 50, et 75 mm d'eau d'irrigation n'aient pas été statistiquement différents les uns des autres, l'irrigation a contribué à l'augmentation du rendement des deux types de pois chiches. Comme en 1994, le rendement et la taille des pois ont été les plus faibles avec un traitement comprenant une irrigation de 100 mm d'eau.

Recommandations

  • Irriguer pour compenser le manque de précipitations lors d'une saison de croissance plus sèche.
  • Irriguer tardivement avec précaution pour éviter la prolongation de la maturation.

Formats de rechange

Aide sur les formats de rechange

Essais sur les pois chiches en terrain irrigué au CRDI (Version PDF, 128 Ko)