Date de semis, densité de semis et écartement des rangs des cultures de lin en terrain irrigué

Formats de rechange

Justification de l'étude

L'effet de la densité de semis et de l'écartement des rangs sur le rendement du lin en terrain irrigué n'avait jamais été déterminé jusqu'à maintenant. Selon des recherches menées sur des parcelles non irriguées dans de bonnes conditions d'humidité, l'écartement des rangs n'a aucun effet sur le rendement du lin, tandis que l'augmentation des densités de semis peut améliorer les rendements. Les travaux précédents avaient également permis d'observer une perte de rendement à la suite d'un semis tardif. On a donc étudié les dates de semis, la densité de semis et l'écartement des rangs des cultures de lin en terrain irrigué en Saskatchewan.

Méthodologie des expériences

Les expériences sur la date de semis ont été menées de 1991 à 1993. On a ensemencé les variétés McGregor, Norlin, Flandre et AC Linora selon une densité de semis de 30 kg/ha (27 lb/acre) à trois dates différentes. En moyenne, le semis hâtif a eu  lieu le 7 mai, le semis de mi-saison le 17 mai et le semis tardif le 27 mai.

Les études sur la densité de semis et l'écartement des rangs se sont déroulées de 1990 à 1993. Le lin McGregor a été ensemencé selon des densités de 30, 50 et 70 kg/ha (27, 45 et 62 lb/acre), sur des rangs espacés de 20 cm (8 po), à l'aide d'un semoir à houe. L'engrais a été épandu à la volée puis incorporé. On a comparé les résultats obtenus avec des écartements de rangs de 8 cm et de 16 cm (3 po et  6 po) et à l'aide d'un semoir Amazone de 3 m (10 pi).

On a mené les études sur un loam limoneux à l'aide d'un système d'irrigation à pivot central. Toutes les parcelles ont reçu 112 kg/ha (100 lb/acre) d'azote à la volée qui ont été incorporés. Dans le cadre de l'essai sur la date de semis, on a déposé 45 kg/ha (40 lb/acre) de phosphore en bandes latérales. Dans le cadre de l'essai sur la densité de semis et l'écartement des rangs, on a déposé 30 kg/ha (25 lb/acre) d'azote et 60 kg/ha (50 lb/acre) de phosphore en bandes latérales avant le semis en plus de l'azote épandu à la volée puis incorporé. Après la levée, on a appliqué un mélange en cuve d'herbicides contre les graminées et les mauvaises herbes à feuilles larges sur les parcelles, selon les recommandations de l'étiquette.

Résultats

Dates de semis

Tableau 1 : Rendement moyen du lin selon trois dates de semis
Date   Rendement (kg/ha)     Taille(cm)  
1991 1992 1993
Note : 2000 kg/ha = 32 boiss./acre
7 mai 1570 2670 2210 73
17 mai 1500 2170 2010 77
27 mai 1270 1440 1750 81

Les rendements grainiers du lin obtenus pour le semis tardif pouvaient être jusqu'à 20 % inférieurs à ceux obtenus pour le semis hâtif (tableau 1). Le semis hâtif a donné les meilleurs rendements pour chacune des trois années. Par contre, aucune variété n'a obtenu un meilleur rendement constant pour le semis hâtif ou pour le semis tardif.

Le lin ensemencé tardivement tendait à verser davantage, mais la différence n'était ni constante, ni prévisible. Le lin ensemencé hâtivement était toujours plus court, la différence pouvant aller jusqu'à 10 cm (4 po) certaines années.

Densité de semis et écartement des rangs

La faible densité de semis de 30 kg/ha (27 lb/ac) a donné le rendement le plus élevé pour le lin McGregor, et ce, pour toutes les années (tableau 2).

Tableau 2 : Rendement du lin selon trois densités de semis et deux méthodes de semis
  Densité de semis (kg/ha) Rendement (kg/ha)
Note : 30 kg/ha = 27 lb/acre
Semis à la volée 30
2150
50
2020
70
1850
Rangs espacés de 20 cm 30
2200
50
1970
70 1790

Les rendements étaient semblables pour les rangs espacés de 20 cm par rapport au semis à la volée de toutes les densités de semis, et ce, pour toutes les années. On a observé une réduction de la levée du lin ensemencé à la volée toutes les années, mais cela n'a eu aucun effet sur le rendement grainier final.

L'utilisation d'un faible écartement des rangs n'a produit aucun avantage. Le rendement moyen sur trois ans pour les rangs espacés de 8 cm (3 po) a été de 2 037 kg/ha par rapport à 2 027 kg/ha pour les rangs espacés de 16 cm (6 po).

Effet de la densité de semis sur le rendement. La description de cette image suit.
Description - Effet de la densité de semis sur le rendement

La figure montre l’effet de densités de semis de 30, 50 et 70 kg/ha sur le rendement d’une culture irriguée de lin, dans le cadre d’une expérience menée en 1990, 1991 et 1993. Dans tous les cas, l’accroissement de la densité de semis n’a pas amélioré le rendement. La densité de semis de 30 kg/ha actuellement recommandée est donc suffisante pour qu’une culture irriguée de lin donne un rendement élevé en Saskatchewan.


Effet de la densité de semis sur le rendement

Recommandations

  • Un semis hâtif, avant le 15 mai, est préférable.
  • Avec une bonne lutte contre les mauvaises herbes, une densité de semis de 30 kg/ha (25 lb/acre) est adéquate.
  • L'écartement entre les rangs n'est pas important; il n'est pas nécessaire de modifier l'équipement.

Mise en garde

Les conditions qui causent une levée lente de la culture, telles que les sols frais et humides, peuvent réduire la densité des peuplements de lin dans les champs traités au Trifluralin. Les semis de lin ne sont pas recommandés avant le 15 mai dans des champs traités au Treflan, au Rival, au Triflurex, etc.  Il faut examiner la possibilité d'appliquer des herbicides de postlevée.


Formats de rechange

Aide sur les formats de rechange

Date de semis, densité de semis et écartement des rangs des cultures de lin en terrain irrigué (Version PDF, 170 Ko)