Bassins hydrographiques de la rivière Bras d'Henri et du ruisseau Fourchette

L'Évaluation des pratiques de gestion bénéfiques à l'échelle des bassins hydrographiques (EPBH) portaient sur deux paires de micro-bassins hydrographiques (d'environ 300 hectares chacun); la première se situe dans le bassin hydrographique de la rivière Bras d'Henri (carte ci-dessous) et la seconde, dans celui du ruisseau Fourchette. se reporter à la carte.

La rivière Bras d'Henri, qui draine un territoire de 150 kilomètres carrés, prend sa source dans le piémont des Appalaches et traverse les fertiles basses-terres du Saint-Laurent, dans le sous-bassin hydrographique Beaurivage de la rivière Chaudière, où l'on trouve l'une des plus grandes concentrations de productions animales au Québec et dont près des deux-tiers de la superficie sont cultivés.

L'affluent Fourchette fait partie du bassin hydrographique Le Bras (zone de drainage de 222 kilomètres carrés), un tributaire de la rivière Etchemin. La qualité de l'eau de la rivière Etchemin place celle-ci à l'avant-dernier rang au Québec pour ce qui est de la charge en phosphore.

Les bassins hydrographiques de la rivière Bras d'Henri et du ruisseau Fourchette constituent une excellente source de données sur la qualité de l'eau et du sol et sur la gestion agricole. On surveille la qualité de l'eau dans la rivière Bras d'Henri depuis 1988, et l'on y prend des relevés hydrométriques depuis 1972. L'expertise en modélisation hydrologique et les études coûts-bénéfices liés aux pratiques de drainage superficiel et souterrain à l'échelle du sous-bassin remontent à 1995. On trouve une équipe de chercheurs fédéraux, provinciaux et universitaires dans la région.

Le choix du micro-bassin d'intervention et du micro-bassin témoin dans le bassin de la rivière Bras d'Henri a reposé sur une comparaison de paramètres hydrologiques et géophysiques, y compris la topographie, l'utilisation du sol et la pédologie.

L'étude sur les micro-bassins jumeaux du ruisseau Fourchette, qui relève de l'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA), est en cours depuis 2001. Elle a permis d'établir une relation significative au sujet de l'exportation de sédiments et de nutriments (azote et phosphore) de source diffuse à partir des deux micro-bassins. En tant qu'étude établie d'un bassin hydrographique, dont les visées sont très semblables à celles de l'EPBH à l'échelle du bassin hydrographique de la rivière Bras d'Henri, il était logique de fusionner les deux études. Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) a gèré l'initiative concernant la rivière Bras d'Henri, tandis que l'IRDA poursuit la gestion de l'initiative portant sur le ruisseau Fourchette.

Quatre PGB étaient étudiées dans le bassin hydrographique bassins hydrographiques de la rivière Bras d'Henri et du ruisseau Fourchette :

  • Suite de mesures de contrôle du ruissellement de surface
  • Rotation des cultures
  • Gestion du lisier de porc
  • Utilisation réduite d’herbicides

La fiche d’information Facteurs influant sur l'adoption des pratiques de gestion bénéfiques agricoles décrit les résultats d’une étude sur les facteurs qui peuvent influer sur la probabilité que les de producteurs adoptent de certaines PGB.

Date de modification: