Le Plan d'action économique du Canada vient en aide au secteur de l'élevage bovin

Ottawa (Ontario), le 10 mars 2011 - Le Plan d'action économique du Canada aidera les éleveurs canadiens de bovins à accroître leur rentabilité et leur compétitivité. M. Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture, a annoncé aujourd'hui un investissement de plus de 8 millions de dollars dans l'industrie bovine, à l'occasion de l'assemblée générale annuelle de la Canadian Cattlemen's Association (CCA).

« Le gouvernement du Canada est conscient de la nécessité de collaborer avec l'industrie pour pouvoir renforcer le secteur et accroître la rentabilité de nos éleveurs », a déclaré le ministre Ritz. « Je suis fier des progrès que nous avons accomplis ensemble, et nous continuerons de faciliter l'accès aux marchés de par le monde à nos producteurs et transformateurs. »

Cet investissement aidera à financer trois projets de la CCA :

  • 5,3 millions de dollars, obtenus du Fonds Agri flexibilité, aideront les exploitations agricoles, les parcs d'engraissement et les usines de transformation à financer la mise à niveau de leurs systèmes de technologie de l'information afin qu'ils demeurent compatibles avec le Beef InfoXchange System (BIXS). BIXS est un système d'échange d'information sur le buf qui assure le transfert harmonieux des données sur les animaux et les carcasses des producteurs aux transformateurs. Ce projet viendra améliorer la qualité des décisions de gestion, ce qui permettra d'accroître l'efficience de la production, de réduire les coûts et d'augmenter la compétitivité globale du secteur de l'élevage bovin au Canada.
  • 2,5 millions de dollars seront affectés à la deuxième phase de la grappe de recherche sur le buf afin de pousser plus avant la recherche effectuée jusqu'ici par le réseau d'experts de l'industrie, des universités et du gouvernement. La recherche portera sur l'accroissement de la compétitivité et de la rentabilité des producteurs bovins, au moyen de la réduction des coûts de production, de l'augmentation de l'efficacité alimentaire et de la diminution de l'impact des maladies animales.
  • 364 mille dollars seront consacrés à l'amélioration du programme de la CCA intitulé Quality Starts Here - Verified Beef Production (QSH-VBP) dans le cadre des efforts constants visant à assurer la salubrité des aliments, à accroître la valeur pour les producteurs et à étendre sans cesse l'application des systèmes de salubrité alimentaire à la ferme.

« BIXS pourrait accroître de façon très significative la compétitivité à long terme de l'industrie canadienne de l'élevage bovin. Forts de ce financement, nous sommes impatients d'exécuter le programme dans toute sa dimension », a indiqué Travis Toews, président de la CCA. « La recherche joue un rôle important dans la compétitivité à long terme de l'industrie canadienne des bovins de boucherie, et cet investissement dans la deuxième phase permettra aux producteurs de tirer profit des toutes dernières recherches. De plus, nous sommes heureux de la participation financière du gouvernement à notre programme sur les systèmes de salubrité alimentaire à la ferme, ce qui contribuera à assurer en permanence la sécurité de notre chaîne d'approvisionnement. »

L'industrie bovine joue un rôle d'importance dans l'économie du Canada, avec une contribution annuelle de près de 25 milliards de dollars, et elle représente la plus grande source de recettes monétaires à la ferme. Le Canada est le troisième plus important exportateur de buf au monde, ayant été à l'origine de 13 pour cent des exportations mondiales en 2010.

Le Plan d'action économique du Canada continue d'aider les agriculteurs par le biais du programme Agri flexibilité, lequel est doté d'une enveloppe de 500 millions de dollars sur cinq ans et a pour but d'aider le secteur à s'adapter aux pressions et à accroître sa compétitivité. L'investissement dans des occasions de marché viables aidera à bâtir un secteur agricole plus fort, à créer des emplois et à stimuler l'économie canadienne. Pour de plus amples renseignements, visitez www.plandaction.gc.ca.

La deuxième phase de la grappe de recherche sur le buf est financée par le Programme d'innovation en agroalimentaire, programme quinquennal doté de 159 millions de dollars et qui vise à soutenir les projets à vocation scientifique et technique mis sur pied par l'industrie. L'investissement annoncé aujourd'hui fait suite à des investissements semblables dans les secteurs des produits laitiers, du canola et du lin. Pour plus d'informations, visitez www4.agr.gc.ca/AAFC-AAC/display-afficher.do?id=1238590129098&lang=fra.

Le projet de systèmes de salubrité alimentaire à la ferme de la CCA est financé par Cultivons l'avenir, au titre de l'Initiative canadienne intégrée de salubrité des aliments (ICISA). L'ICISA soutient des organisations dans le développement de systèmes nationaux d'analyse des risques et de maîtrise des points critiques (HACCP) ou de systèmes de type HACCP reconnus par les gouvernements à la ferme ou hors ferme. Pour de plus amples renseignements, consultez www4.agr.gc.ca/AAFC-AAC/display-afficher.do?id=1238593788899&lang=fra.

Pour de plus amples renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972

Meagan Murdoch
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
613-773-1059