Le Canada et le Japon s’entendent sur un élargissement de l'accès au marché pour le boeuf

Ottawa (Ontario), le 28 janvier 2013 – Le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, et le ministre du Commerce international, Ed Fast, ont annoncé aujourd'hui que le Canada et le Japon avaient conclu une entente relativement à un élargissement de l'accès au marché du boeuf provenant d'animaux âgés de moins de 30 mois, ce qui constitue une amélioration par rapport à l'actuelle réglementation n'autorisant que l'exportation de boeuf provenant d'animaux de mois de 21 mois. On s'attend à ce que cet élargissement de l'accès fasse doubler la valeur des ventes potentielles au Japon qui pourraient représenter jusqu'à 150 millions de dollars canadiens.

Les autorités japonaises ont confirmé que la réglementation sur les importations de boeuf avait été révisée. La nouvelle réglementation entrera en vigueur le 1er février 2013.

« Notre gouvernement accueille favorablement cet élargissement de l'accès au précieux marché japonais pour le boeuf canadien, a affirmé le ministre Ritz. Non seulement cette entente permettra aux Japonais de placer plus de boeuf canadien de qualité supérieure sur les tablettes de magasins, mais elle renforcera les résultats de nos producteurs et favorisera la croissance de notre économie dans son ensemble. »

« Dans le cadre du plan de notre gouvernement pour créer des emplois et favoriser la croissance et une prospérité à long terme pour tous les Canadiens par l'ouverture de nouveaux marchés, nous avons travaillé en étroite collaboration avec le Japon pour élargir l'accès au marché pour nos exportateurs, a expliqué le ministre Fast. L'annonce d'aujourd'hui montre bien que ces efforts sont fructueux; nous espérons que nos relations commerciales avec le Japon passeront à l'étape suivante grâce à un accord de partenariat économique qui accroîtrait les marchés d'exportation des entreprises canadiennes. »

« Il s'agit d'un progrès remarquable grâce auquel les producteurs canadiens pourront exporter du boeuf durant toute l'année, en plus d'assurer le Japon d'un approvisionnement plus constant en boeuf canadien, » a déclaré le président de la Canadian Cattlemen's Association (CCA), monsieur Martin Unrau.

Le Japon est le troisième marché en importance pour les exportateurs de boeuf canadien. Au cours des trois dernières années, les exportations canadiennes de boeuf provenant d'animaux de moins de 21 mois ont représenté entre 70 et 75 millions de dollars annuellement. La CCA s'attend à ce que l'élargissement de l'accès au marché double la valeur marchande potentielle, ce qui pourrait se traduire par des ventes représentant entre 140 et 150 millions de dollars.

Depuis la découverte du foyer d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) en 2003, le gouvernement et l'industrie ont travaillé d'arrache-pied à la réouverture de marchés et au rétablissement de l'accès complet au marché du boeuf canadien.

Pour de plus amples renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972

Jeff English
Attaché de presse
Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
613-773-1059

Service des relations avec les médias
Affaires étrangères et Commerce international
613-996-2000
Suivez-nous sur Twitter : @Canada_Trade

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l'honorable Ed Fast
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Parcourir nos communiqués