Le gouvernement du Canada contribue à diversifier le Port de Churchill

Tisdale (Saskatchewan), le 13 avril 2012 – La ville et le Port de Churchill profiteront de la diversification des activités avec le soutien du gouvernement du Canada. Aujourd'hui, à la réunion générale annuelle de la Hudson Bay Route Association, le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, a annoncé le lancement du Programme d'utilisation du Port de Churchill pour contribuer à l'expédition de divers grains par ce port.

« Notre gouvernement met encore l'accent sur l'emploi, la croissance et la prospérité à long terme, et l'industrie des grains est un volet déterminant de l'économie, a déclaré le ministre Ritz. Grâce à ce programme, le Port de Churchill demeure une option d'expédition stratégique pour nos agriculteurs et nos sociétés céréalières qui veulent tirer profit de ses installations de renommée mondiale. »

Le Programme d'utilisation du Port de Churchill versera un maximum de 25 millions de dollars sur cinq ans pour aider à maintenir la quantité historique de grains transitant par le port, à étendre sa clientèle et à laisser du temps pour trouver d'autres possibilités commerciales à long terme. Les formulaires de demande sont maintenant disponibles en direct.

Le nouveau programme fait partie d'un ensemble d'initiatives gouvernementales qui comprennent :

  • Le versement d'un maximum de 4,1 millions de dollars sur trois ans, par l'intermédiaire de Transports Canada pour l'entretien du port;
  • Le report de 2013 à 2015 de la date d'achèvement des projets d'amélioration de l'infrastructure financés par l'intermédiaire de la Diversification de l'économie de l'Ouest Canada;
  • Examiner les possibilités pour le développement de la communauté de Churchill.

Le Programme d'utilisation du Port de Churchill sera appliqué durant les cinq années de transition vers la liberté de choix du mode de commercialisation dans l'Ouest du Canada, qui a commencé avec l'entrée en vigueur de la nouvelle Loi sur le libre choix des producteurs de grains en matière de commercialisation en décembre dernier.

Grâce au gouvernement Harper, les agriculteurs de l'Ouest canadien ont maintenant la liberté de choisir la façon de vendre leurs produits – soit sur le marché ouvert soit à une Commission canadienne du blé viable, à participation volontaire.

Il est possible de trouver plus d'information sur le Programme d'utilisation du Port de Churchill et sur le processus de demande sur le site Web du Programme à l'adresse www.agr.gc.ca/pupc ou en composant le 1-877-290-2188.

Fiche d'information

Le 15 décembre 2011, le Parlement du Canada a adopté la Loi sur le libre choix des producteurs de grains en matière de commercialisation qui retire à la Commission canadienne du blé (CCB) le monopole de guichet unique pour la vente du blé, de l'orge et du blé dur à partir du 1er août 2012.

Cette loi a changé la façon dont le blé et l'orge seront commercialisés dans l'Ouest du Canada. Pendant plus de 50 ans, la CCB a été le premier fournisseur d'occasions d'expédition au Port de Churchill. Les marchands de grains autres que la CCB n'étaient autorisés à vendre le blé et l'orge de l'Ouest canadien que pour l'alimentation animale au Canada, et il leur faudra du temps pour s'adapter aux diverses voies de commercialisation qui s'ouvrent maintenant à eux.

Le gouvernement du Canada admet que le Port de Churchill demeure une option importante pour l'expédition du blé et de l'orge, et qu'il a le potentiel de devenir une option pour d'autres céréales également. Parallèlement, il faudra du temps pour s'adapter à un nouveau modèle de commercialisation des grains dans l'Ouest du Canada.

Avec le Programme d'utilisation du Port de Churchill, le gouvernement prend des moyens pour donner aux responsables du port l'occasion de trouver des possibilités commerciales à long terme. Le Programme a été conçu pour encourager les marchands de grains qui n'ont jamais expédié par Churchill à considérer la faisabilité de l'utilisation de ce port. Il accordera une incitation économique pour faciliter les expéditions par le Port de Churchill de blé et d'orge ainsi que d'autres grains comme les oléagineux, les légumineuses à grain et les cultures spéciales. Les bénéficiaires admissibles, dont la CCB, recevront un incitatif économique par tonne, qui sera appliqué au coût global de l'expédition des grains, chargés sur un navire océanique quittant le Port de Churchill.

Pour de plus amples renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972

Meagan Murdoch
Directrice des communications
Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
613-773-1059

Parcourir nos communiqués