L'industrie bovine canadienne obtient un accès immédiat au marché de l'Azerbaïdjan

Ottawa (Ontario), le 29 février 2012 - Les producteurs de bovins canadiens profiteront d'un nouvel accès à un autre marché étranger. Aujourd'hui, le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, et le ministre du Commerce international, Ed Fast, ont annoncé que l'Azerbaïdjan a accepté les conditions d'exportation qui autoriseront l'introduction immédiate de bovins canadiens sur son territoire. Il s'agit d'un autre pas en avant qui s'ajoute à une récente série d'histoires d'accès réussi à des marchés.

« Le Canada étant une nation commerçante, son gouvernement s'emploie inlassablement à ce que les exportations agricoles continuent à grossir, contribuant ainsi à la croissance économique et à la création d'emplois ici, au pays », a déclaré le ministre Ritz. « L'annonce d'aujourd'hui s'explique par notre engagement indéfectible à ouvrir des marchés d'exportation nouveaux et diversifiés à nos infatigables agriculteurs afin de les aider à augmenter leurs profits. »

« Nous sommes ravis de la décision du gouvernement de l'Azerbaïdjan, fondée sur la science, d'ouvrir son marché aux bovins canadiens », a dit le Ministre Fast. « Avec un emploi sur cinq généré par le commerce, notre gouvernement comprend que l'accès à de nouveaux marchés signifie une plus grande prospérité et une sécurité financière pour les inlassables travailleurs canadiens et leurs familles. C'est ce qui nous a toujours poussé à nous battre pour que nos producteurs et nos exportateurs jouissent d'un accès ouvert et équitable aux marchés mondiaux. L'ouverture de nouveaux marchés et la création de nouveaux débouchés qui profiteront aux entreprises et aux travailleurs canadiens sont au cur du vaste et ambitieux programme de promotion du commerce de notre gouvernement. »

Les agriculteurs canadiens peuvent maintenant exporter des bovins vers l'Azerbaïdjan, le plus gros des ventes devant être constitué de matériel génétique de bêtes laitières. L'annonce constitue une étape importante dans les relations commerciales agricoles entre le Canada et l'Azerbaïdjan.

« L'Association canadienne de l'industrie du bétail et de la génétique (ACIBG) a manifesté un vif intérêt pour le marché agricole en plein essor de l'Azerbaïdjan », a dit Rick McRonald, directeur général de l'ACIBG. « Il s'agit d'un tout nouveau marché pour l'industrie canadienne du matériel génétique et nous nous attendons à ce que les premiers acheteurs azerbaïdjanais de bovins vivants soient au Canada le mois prochain. Il pourrait s'agir d'une vente initiale de 2 000 génisses laitières. Nous remercions le gouvernement du Canada d'avoir facilité l'accès à ce marché. Cette initiative vient s'ajouter à une série de succès récents. »

On a également annoncé récemment l'ouverture du marché du Pérou aux bovins et la signature d'un protocole d'entente avec la Serbie, qui aideront à ouvrir la voie à une intensification des affaires et à une coopération dans le secteur du matériel génétique animal.

Les exportations de produits agroalimentaires canadiens vers l'Azerbaïdjan se sont chiffrées en moyenne à plus de 2,1 millions de dollars par année entre 2009 et 2011. Le porc est le principal produit d'exportation du Canada vers l'Azerbaïdjan, la valeur moyenne de ses exportations annuelles s'établissant à 1,7 million de dollars. Les autres produits canadiens vendus à ce pays sont le buf, la volaille et les légumineuses à grain.

Jusqu'à aujourd'hui, le Canada n'a jamais eu accès au marché pour les bovins en Azerbaïdjan. Ce nouvel accès permet aux agriculteurs canadiens de tirer profit de la croissance appréciable que connaît le secteur agricole de l'Azerbaïdjan et de renforcer leur position dans la région du Caucase.

Pour de plus amples renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972

Meagan Murdoch
Directrice des communications
Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
613-773-1059

Parcourir nos communiqués