Un investissement du gouvernement du Canada crée des débouchés liés à l'utilisation de biomasse agricole

Saint-Alexis-de-Montcalm (Québec), le 27 février 2012 - Les producteurs canadiens auront accès à de nouveaux débouchés pour la biomasse agricole grâce à un investissement du gouvernement du Canada. L'honorable Christian Paradis, ministre de l'Industrie et ministre d'État (Agriculture), a annoncé aujourd'hui l'octroi d'une subvention pouvant atteindre 126 400 dollars à Biofour Inc. dans le cadre du Programme canadien d'adaptation agricole (PCAA), et ce, afin d'appuyer l'entreprise dans la mise à l'essai d'un incinérateur pour la combustion de biomasse agricole.

« Ce projet offrira de nouvelles occasions aux producteurs et générera des retombées économiques importantes tout en diminuant les émissions de gaz à effet de serre (GES), de même que la contamination des sols et de la nappe phréatique », a déclaré le ministre Paradis. « La commercialisation de cette technologie vers d'autres industries pourrait également engendrer une diversification intéressante du secteur », a-t-il souligné. « L'économie verte contribue à la création d'emplois et elle est prometteuse pour l'ensemble du pays. »

Grâce à cet investissement, Biofour Inc. fera la mise à l'essai d'une chaudière-incinérateur pour la combustion de biomasse autre que celle provenant de produits forestiers, et ce, afin de vérifier l'efficacité et la rentabilité de ce dispositif dans le cadre des activités quotidiennes du secteur. Cette mise à l'essai comprend, entre autres, une évaluation du potentiel énergétique de différents types de biomasse. Le projet permettra d'alimenter un poulailler et d'utiliser l'incinérateur dans un réseau de chauffage s'approvisionnant à partir de résidus de cultures et de litières de volailles.

Ce projet aura des répercussions positives sur le secteur agricole en fournissant aux producteurs de nouvelles façons de tirer profit des résidus agricoles, soit par la commercialisation de leur matière première dans les marchés organisés, soit par l'acquisition d'un four valorisant les résidus.

« Ces fonds nous aideront à soutenir nos efforts de développement des technologies de valorisation des matières résiduelles agricoles et agroalimentaires », a affirmé Marilou Cyr, directrice marketing, communications et développement commercial, de Biofour Inc. « Notre but est d'offrir aux entreprises agricoles et agroalimentaires du Canada, dans le domaine du chauffage et de la gestion des résidus, une solution de rechange permettant de réduire à la fois les coûts de production et les émissions de GES. »

Le PCAA est un programme quinquennal (2009-2014), doté d'un budget de 163 millions de dollars, qui vise à aider le secteur agricole canadien à s'adapter et à demeurer compétitif. Les mesures de la phase suivante du Plan d'action économique du Canada, conjuguées aux autres programmes et initiatives du gouvernement du Canada, comme le PCAA, continueront d'aider les agriculteurs en mettant l'accent sur la création d'emplois et le renforcement de l'économie. Les investissements dans de nouveaux débouchés commerciaux aideront à renforcer davantage le secteur agricole et l'économie du Canada pour l'avenir.

Pour plus d'information sur le PCAA, veuillez consulter le site www.agr.gc.ca/pcaa.

Pour de plus amples renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972

Margaux Stastny
Directrice des opérations
Cabinet de l'honorable Christian Paradis
613-773-1063

Parcourir nos communiqués