ARCHIVÉ - La loi sur le libre choix en matière de commercialisation affranchira les céréaliculteurs de l'Ouest

Contenu archivé

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Lethbridge (Alberta), le 25 octobre 2011 - Les producteurs de blé et d'orge de l'Ouest canadien auront le libre choix du mode de commercialisation et ne seront plus traités comme des criminels pour avoir vendu leurs propres céréales après le 1er août 2012.

Une fois qu'elle aura reçu la sanction royale, La Loi sur le libre choix des producteurs de grains en matière de commercialisation permettra aux agriculteurs et aux sociétés céréalières de conclure immédiatement des contrats à terme pour l'achat ou la vente de blé, d'orge et de blé dur, en vue de les exécuter après le 1er août 2012. La nouvelle loi permettra aussi à une CCB intérimaire de jouer le rôle d'organisme de commercialisation volontaire avec l'appui du gouvernement fédéral avant d'être privatisée intégralement.

De concert avec les céréaliculteurs de l'Ouest canadien, leurs associations et les provinces, le gouvernement du Canada est déterminé à assurer une transition ordonnée vers un marché libre et concurrentiel, dont fera partie un organisme de mise en commun rentable à participation volontaire, pour les céréales canadiennes.

On peut trouver d'autres précisions sur le site Web www.agr.gc.ca/liberte.

Pour de plus amples renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972

Meagan Murdoch
Directrice des communications
Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
613-773-1059

Parcourir nos communiqués